chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
70 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Disperse - Living Mirrors

Chronique

Disperse Living Mirrors
Malgré notre professionnalisme, nous n'avons pu retranscrire avec justesse l'absence de ponctuation correcte de ce jeune homme. Toutes nos excuses pour ce manquement aux règles élémentaires de la bienséance.

Salu, sa va ? Mwa cé Keviniotr, jé 15 an, jsui Polonais, chui tro un fan de maital, jador tro lé guittar qui fond « frooouttch » ou « bbbbboooouuuuum », tu vwa, comme chez Devin Townsend. Pi jème oci lé pas sages mailo dick, kom ska fé Paul Masvidal dans Cynic, Aeon Spoke ou Portal. Parske ouai, jconnai Portal, ya Season Of Mist, nautre nouvo label, ka ressorti la des mots ya pa lonten. Donque jé vous lu fer un groupe ki mailanje tou sa, avaique plaint deux met l'eau dit mé ossi kelke mauments tro puit sans. Mon papa ma donner de l'argean (il an à un peut parskil ait plombié) poure hachethé une guitarre, alor jé prise une Ibanez tro coule avaique cette corde, pourre pouvoire joué des truc vacheman graves, jan suie tro comptant. Gé pa le nivo teknik de Masvidal, ni le talen de Townsend pour lé zambiensse, mé jé ken maime fé hein groupe aivek mont paute chante heure, kest dent mon lissé. Ont vas révoluti... chanjai le mont de du maital, ont na plain didé tro coules kom alterné lé gro riff avaik dé zarpaiges, é maittre du chen klair parre tout.

Quen jé fé aicouter ma musiq a mon papa, il ma di « sa daichire ca mère ». Jsuis tro content mais quen jlui ai demendé qui cétai ma mère, il m'a raipondu « le seule tuyo ke jé boucher dent ma vit ». Jé pa tro kompri donke jé travayé mé solo, é jsui tro con tan parske jarrive a soui pet com dent le l'ivre « techniques avancées de guitare pour les nuls sans imagination » kon ma jeu thé a la figurre aprai mont premié con sert. Ont à jeter dé tomatte a nottre chantteure ossi. Settait coule, on à pu mangé le souar, parske pairsone à vous lu à jeter nottre albomme. Jesse père ke le deuziaime va mieu ce vandre, parske ya plain d'Amériquains ki nou zon kopier, é ki dize fer du « djent ». Jamé en tendue parlé.

La chronique en français : Disperse a la plus grande des ambitions, être le chaînon manquant entre le metal progressif de Masvidal et le power ambiancé de Townsend. Sans la moindre once de talent ou d'idée valable, cet album empile les plans clichesques, les mélodies éculées et les rythmiques sans intérêt. L'intro et « Message From Atlantis », avec leur côté minimaliste et épuré, parviennent à tirer leur épingle du jeu mais le reste est d'un ennui mortel, entre le banal d'un plan en tapping ultra scolaire déjà entendu un millier de fois et l'horreur d'une reprise où le vocaliste essaye de pousser sur sa voix, exclusivement claire, et pas loin d'être irritante. Le pire demeurant les essais affligeants de passages jazz/loundge caricaturaux sur « Butoh », nouvelle démonstration de la tendance au très mauvais plagiat des Polonais, qui ont lu la méthode sans jamais rien essayer d'inventer. Si la production n'est pas mauvaise, le son de guitare atroce sur la saturation et les effets finissent de ranger Living Mirrors au rang d'album amateur, car sans même l'évoquer le groupe pratique un djent dénué de tout ce qui fait son intérêt : la complexité rythmique et l'atypisme des mélodies. À moins d'avoir envie d'écouter un très mauvais Textures ou le groupe du petit neveu pas doué de Devin Townsend, fuyez.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

7 COMMENTAIRE(S)

MoM citer
MoM
21/02/2018 18:24
note: 7.5/10
Ouaiiiis je suis pas d'accord du tout.

Même si on peut ne pas aimer, de là à dire que c'est pas inspiré ou mauvais dans l'écriture : y a du taff derrière. On sent que le groupe a cherché à faire quelque chose de réfléchi, et les différentes inspirations créent un ensemble cohérent qui tient debout.

J'adore le Prog, et je suis difficile en matière de Djent : là, je trouve que ça arrive à toucher. Je veux dire, si ça c'est du Djent du pauvre, je veux bien en avoir davantage !
hurgh citer
hurgh
21/03/2013 16:49
il m'a raipondu « le seule tuyo ke jé boucher dent ma vit », hahaha, c'est con.
10/10 pour la Kro !!!
cglaume citer
cglaume
21/03/2013 09:39
von_yaourt a écrit : Mais au fait j'imagine que t'as du recevoir le promo. T'en penses quoi ?

J'ai pas écouté. J'ai lu "Cynic et Atheist sans les couilles", j'ai passé mon chemin Mr Green
Dead citer
Dead
21/03/2013 09:09
Je pensais pas que tu allais le chroniquer Mort de Rire
von_yaourt citer
von_yaourt
21/03/2013 11:23
note: 3.5/10
Tiens, je l'attendais ce procès là, ça ne m'étonne pas que ce soit toi qui me le fasse Cyril. Mr Green

En effet djent du pauvre ça veut bien dire ça : des groupes comme Animal As Leaders, Textures et consorts sont inattaquables du point de vue de l'originalité, de la maitrise technique/harmonique/rythmique, et sont par conséquent de très bons groupes (que je n'aime pas parce qu'ils ne correspondent pas à ce que je recherche). Mais Disperse (enfin SoM) fait sa promo en mettant en avant la trinité Masvidalienne, Townsend et Holdsworth, et quand on écoute l'album c'est une hérésie. C'est un groupe de jeunots sans inspiration qui font illusion deux minutes parce qu'ils jouent des exercices de guitare appliqués, mais sans vision ni accroche. Donc, c'est chiant.

Mais au fait j'imagine que t'as du recevoir le promo. T'en penses quoi ?
KPM citer
KPM
21/03/2013 00:32
Tu t'es pas trop cassé le cul pour écrire le premier paragraphe mon dieu?
cglaume citer
cglaume
21/03/2013 00:26
En même temps, comment espérer plus de la moyenne dans une chro de Vovon portant sur un album dont le style contient le mot "djent" ? Sourire Quoique "djent du pauvre" sous-entend qu'il existe un "djent du riche"... qui pourrait atteindre quoi? Dans les 5.5/10 au mieux, c'est ça ? Mr Green

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Disperse
Djent du pauvre
2013 - Season Of Mist
notes
Chroniqueur : 3.5/10
Lecteurs : (3)  3.5/10
Webzines : (18)  7.58/10

plus d'infos sur
Disperse
Disperse
Djent du pauvre - 2007 - Pologne
  

vidéos
Enigma Of Abode
Enigma Of Abode
Disperse

Extrait de "Living Mirrors"
  

tracklist
01.   Dancing with Endless Love
02.   Enigma of Abode
03.   Profane the Ground
04.   Prana
05.   Message from Atlantis
06.   WOW!
07.   Universal Love
08.   Be Afraid of Nothing
09.   Unbroken Shiver
10.   Touching the Golden Cloud
11.   Butoh
12.   Choices Over Me
13.   AUM

Durée : 55:29

line up
parution
15 Février 2013

Gutted
Bleed For Us To Live
Lire la chronique
Trop Hard Pour Toi #3
Electric Shock + Mindless S...
Lire le live report
Black Metal : les noms de groupe (de merde)
Lire le podcast
Slaughterday
Abattoir (EP)
Lire la chronique
At The Gates
To Drink from the Night Itself
Lire la chronique
Spell of Dark
Journey into the Depths of ...
Lire la chronique
Cardiac Arrest
A Parallel Dimension Of Des...
Lire la chronique
The Body
I Have Fought Against It, B...
Lire la chronique
Drudkh / Paysage D'Hiver
Somewhere Sadness Wanders (...
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 11 - Monsieur Steele et le bain d'acide.
Lire le podcast
Bloodbark
Bonebranches
Lire la chronique
Utzalu
The Loins Of Repentance
Lire la chronique
Cor Scorpii
Ruin
Lire la chronique
Chevalier
A Call To Arms (EP)
Lire la chronique
Valgrind
Blackest Horizon
Lire la chronique
Ennoven
Redemption
Lire la chronique
Orsak:oslo
Nordstan (EP)
Lire la chronique
Taphos
Come Ethereal Somberness
Lire la chronique
Brouillard
Brouillard
Lire la chronique
Aorlhac pour l'album "L'esprit des Vents"
Lire l'interview
Order Ov Riven Cathedrals
The Discontinuity's Interlude
Lire la chronique
Sakrifiss rencontre Noktu (Mortifera / Celestia / Bleu, blanc Satan...)
Lire l'interview
Wombbath
The Great Desolation
Lire la chronique
Blitzkrieg
Judge Not!
Lire la chronique
Amzera
Amzera (EP)
Lire la chronique
Gontyna Kry
Ignipoten
Lire la chronique
Cult Of Occult
Anti Life
Lire la chronique
Ulver
The Assassination of Julius...
Lire la chronique
Pryapisme
Epic Loon
Lire la chronique
NORTH OF THE WALL 2018
Abyssal + Bismuth + Bölzer ...
Lire le live report