chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
60 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Groupes »

Caliban

Groupe

Caliban Metalcore

A propos de Caliban

Source : Article Caliban_(groupe) de Wikipédia en français (auteurs)
Contenu soumis à la licence CC-BY-SA.

Caliban est un groupe de metalcore allemand, originaire d'Hattingen. Le nom du groupe provient de l'esclave sauvage et défiguré dans la Tempête de Shakespeare. Formé en 1997, sous le nom Never Again, Caliban signe sur Lifeforce Records après avoir enregistré une cassette promo deux titres.

En janvier 2004, Caliban entre au studio The Room à Göteborg, en Suède, afin d'enregistrer le quatrième album du groupe, The Opposite from Within, produit par le chanteur du groupe In Flames, Anders Fridén, mixé et masterisé par Andy Sneap (Machine Head, Killswitch Engage, Arch Enemy) au Backstage Studio en Angleterre. Ils retournent de nouveau en studio entre septembre et octobre 2005 pour l'enregistrement de l'album The Undying Darkness. En avril 2018, le groupe sort son onzième album studio intitulé Elements.

BiographieDébuts (1997–2001)

Formé en 1997, sous le nom Never Again, Caliban signe sur Lifeforce Records après avoir enregistré une cassette promo deux titres. La sortie de leur EP Caliban pendant l'été 1998 est le point de départ d'une coopération qui allait établir les bases de Caliban. De nombreuses tournées en Europe, y compris des premières parties de groupes tels que Morning Again, Earth Crisis et Cro-Mags, renforcent leur réputation. Il s'agit de leur premier album, intitulé A Small Boy and a Grey Heaven (1999), qui leur ouvre finalement les portes du metalcore européen. Initialement considéré comme un mélange de Slayer, Poison the Well, Hatebreed et Conjonctive par les critiques, Caliban n'en a pas pour autant profité pour sauter sur le train du metalcore mais a préféré mener la barque pour s'imposer.

Le split EP avec le groupe Heaven Shall Burn marque les esprits et quand le deuxième album du groupe, Vent, sort en avril 2001, il est distribué par Imperium/Howling-Bull Records au Japon, ce qui les amène à jouer au Beast-Feast 2001 à Yokohama avec Slayer, Pantera, Machine Head, Biohazard et Morbid Angel.

De Shadow Hearts à Undying Darkness (2002–2007)

De retour du Japon, Caliban part en tournée aux États-Unis pour la première fois avec Bloodjinn, puis repart avec A Life Once Lost, Dead to Fall et The Red Chord pendant l'été 2002, terminant par une participation remarquée au Hellfest. En août 2002, Caliban entre en studio au Woodhouse en Allemagne pour enregistrer son troisième album, Shadow Hearts. Les attentes concernant cet album sont très élevées, étant donné qu'un troisième album est souvent décisif pour la carrière d'un groupe. Ils font une tournée au Japon avec Killswitch Engage et Shadows Fall. Mike D (à cette période bassiste de Killswitch Engage) fera le design des t-shirts de Caliban.

En janvier 2004, Caliban entre au studio The Room à Göteborg, en Suède, afin d'enregistrer le quatrième album du groupe, The Opposite from Within, produit par le chanteur du groupe In Flames, Anders Fridén, mixé et masterisé par Andy Sneap (Machine Head, Killswitch Engage, Arch Enemy) au Backstage Studio en Angleterre. Ils retournent de nouveau en studio entre septembre et octobre 2005 pour l'enregistrement de l'album The Undying Darkness. Après publication, l'album atteint la neuvième place des classements musicaux. En été 2006, ils participent au Wacken Open Air.

The Awakening et Say Hello to Tragedy (2007-2009)

Le 25 mai 2007, sort le sixième album de Caliban, The Awakening. L'album se classe en trente-sixième positions dans les charts allemands. En 2007, le groupe effectue une tournée européenne avec All Shall Perish, I Killed the Prom Queen et Bleeding Through. Fin 2009, le groupe a participé à une date du Darkness Over Xmas Tour à Bruges en compagnie de Deadlock, Swashbuckle, Dark Tranquillity et Heaven Shall Burn. Le groupe fera également une date au Maximum HxC festival à Colfontaine en Belgique en mars 2010 avec notamment Madball, Obituary et Dew-Scented.

Deux ans plus tard en 2009, le groupe signe un contrat international avec Century Media Records et leur septième album Say Hello to Tragedy voit le jour le 24 octobre . Cet album tout comme le precedent se classe en 36e position des charts en Allemagne. En October et November de la même année le groupe démarre une tournée européenne durant le "Beastfest European Tour 2009" avec Suicide Silence, Maroon et les américains de Emmure et After the Burial.

I Am Nemesis, Ghost Empire, Gravity et Elements (depuis 2011)

En mai 2011 sort l'EP Coverfield. Il reprend des chansons de groupes comme Rammstein (Sonne), Type O Negative (My Girlfriend's Girlfriend), The Beatles (Helter Skelter) et At the Gates (Blinded by Fear). Le 3 février 2012, le groupe publie son nouvel album I am Nemesis, disponible en téléchargement payant. Ils entament une tournée le même mois appelée Get Infected Tour 2012. Ils jouent ensuite avec As I Lay Dying, Trivium et Upon a Burning Body lors d'une tournée européenne. Le 4 octobre 2013, le groupe publie la vidéo de la chanson This Oath issue de l'album I am Nemesis. Ils en publient encore un nouveau, intitulé Ghost Empire le 24 janvier 2014.

En janvier 2016, le groupe annonce la sortie d'un nouvel album intitulé Gravity, prévu pour mars 2016,. En février la même année, ils publient la vidéo de la chanson Paralyzed, issue de Gravity.

Début 2018, le groupe annonce la sortie de son onzième album studio intitulé Elements prévu pour le 6 avril 2018 via Century Media Records. le premier single issu de l'album, Intoxicated sort le 9 février de la même année suivis de Before Later Becomes Never et Ich Blute Für Dich sortis respectivement le 2 et 23 mars 2018. Elements a été produit par le duo Benny Richter et le guitariste Marc Görtz avec des contributions supplémentaires d'Andy Posdziech (Any Given Day), Sebastian "Sushi" Biesler et Callan Orr (Dream On Dreamer). Toutes les chansons ont été enregistrées et mixées par Marc Görtz au « Nemesis Studios » et ont été masterisées par Olman Viperhttps.

MembresMembres actuels
  • Andreas « Andy » Dörner – chant
  • Denis Schmidt – guitare rythmique, chant clair
  • Marc Görtz – guitare
  • Marco Schaller – basse
  • Patrick Grün – batterie
Anciens membres
  • Engin Güres – basse
  • Boris Pracht – basse
  • Robert Krämer – batterie
  • Thomas - batterie
  • Claus - banjo
Chronologie
Discographie
Notes et références
  1. (en) « Caliban », sur Encyclopaedia Metallum (consulté le 10 janvier 2017).
  2. (en) « Bio », sur Wacken (consulté le 21 octobre 2016).
  3. (de) Caliban mit Trivium, As I Lay Dying und Upon A Burnin Body auf Europa Tour auf stormbringer.at.
  4. (de) Caliban launchen 'We Are The Many' Video! auf stormbringer.at.
  5. (de) Manuel Berger, « "Gravity" von Caliban », sur laut.de (consulté le 6 juin 2016).
  6. (en) « CALIBAN To Release 'Gravity' Album In March », sur Blabbermouth.net, 7 janvier 2016 (consulté le 21 octobre 2016).
  7. (en) « CALIBAN: 'Paralyzed' Video Released », sur Blabbermouth.net, 26 février 2016 (consulté le 21 octobre 2016).
  8. (de) « Caliban kündigen neues Studioalbum „Elements“ an », sur morecore.de (consulté le 6 avril 2018).
  9. (en) Chris Dick, « News », sur calibanmetal.com (consulté le 6 avril 2018).


chroniques

Caliban
The Awakening
2007 - Roadrunner Records

  • Chroniqué par Mitch : 7.5/10
  • Avis des lecteurs : 5.5/10
  • Avis des webzines : 6.59/10

  
Caliban
The Undying Darkness
2006 - Roadrunner Records

  • Chroniqué par Mitch : 4.5/10
  • Avis des lecteurs : 4/10
  • Avis des webzines : 5.94/10

  
Caliban / Heaven Shall Burn
The Split Program II (Split-CD)
2005 - Lifeforce Records

  • Chroniqué par Mitch : 6/10
  • Avis des lecteurs : 6.5/10
  • Avis des webzines : -

  
Caliban
The Opposite From Within
2004 - Roadrunner Records

  • Chroniqué par Mitch : 6.5/10
  • Avis des lecteurs : 6/10
  • Avis des webzines : 7/10

  
Caliban / Heaven Shall Burn
The Split Program (Split-CD)
2000 - Lifeforce Records

  • Chroniqué par Mitch : 8/10
  • Avis des lecteurs : 7.5/10
  • Avis des webzines : 6.75/10

  

reports

SYLAK OPEN AIR 2017
SYLAK OPEN AIR 2017
Aborted + Brujeria + Caliban + Crowbar + Cryptopsy + Heidevolk + Mars Red Sky + Suffocation

Du 04 Août 2017 au 05 Août 2017 à St Maurice de Gourdans, France
  
Eastpak Antidote Tour
Eastpak Antidote Tour
Soilwork + Dark Tranquillity + Caliban + Sonic Syndicate

Le 12 Octobre 2007 à Paris, France (Locomotive)
  

videos

It's Our Burden To Bleed
It's Our Burden To Bleed
Caliban

Extrait de "The Undying Darkness"
  

Caliban
écoutez du Caliban
origine
Allemagne Allemagne

statut
Actif

Année de formation
1997

Line up 2007
Anciens membres
Voir aussi
Thrashothèque
Portal
ION
Lire la chronique
Uada
Cult Of A Dying Sun
Lire la chronique
Blood Red Fog
Thanatotic Supremacy
Lire la chronique
Sacred Reich
The American Way
Lire la chronique
Sadistik Forest
Morbid Majesties
Lire la chronique
The Beast of Nod
Vampira: Disciple of Chaos
Lire la chronique
Unearthly Trance
In the Red
Lire la chronique
Wyrms
Altuus Kronhorr - La monarc...
Lire la chronique
Bloody Hammers
The Horrific Case of Bloody...
Lire la chronique
Depravity
Evil Upheaval
Lire la chronique
Fuzzgod
Meet Your Maker (Démo)
Lire la chronique
Into Coffin
The Majestic Supremacy Of C...
Lire la chronique
Sun Of The Sleepless
To the Elements
Lire la chronique
Necros Christos
Domedon Doxomedon
Lire la chronique
Fragments Of Unbecoming
Perdition Portal (Chapter VI)
Lire la chronique
Dio
Holy Diver
Lire la chronique
Sleep + Sofy Major
Lire le live report
MoM Poésique - Regarde les Hommes Tomber
Lire le podcast
Warfuck
This Was Supposed to be Fun
Lire la chronique
Vacivus
Temple Of The Abyss
Lire la chronique
Satan présente GORGOROTH : de modèle à risée générale
Lire le podcast
Revel In Flesh
Relics Of The Deathkult (Co...
Lire la chronique
Stromptha
Odium Vult
Lire la chronique
Monolithe
Nebula Septem
Lire la chronique
Thou
The House Primordial (EP)
Lire la chronique
Lonewolf
Raised On Metal
Lire la chronique
Hot Knives
Static Bloom (EP)
Lire la chronique
MoM Hors-Série : Top 4 Prog
Lire le podcast
Ceremony
Still, Nothing Moves You
Lire la chronique
Dystopy
Womb Of The Abyss (EP)
Lire la chronique