chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Helslave - From The Sulphur Depths

Chronique

Helslave From The Sulphur Depths
Quoi de neuf en swedeath (bel oxymore) pour ce quadrimestre 2021 ? Les 200 groupes clones de Rogga Johansson ne comptant évidemment pas. Plutôt calme à vrai dire (toujours pas remis du grand retour de Demonical il y a quelques mois…). Et si je vous place comme mots clés “Pulverised Records”, “HM-2”, “artwork de Juanjo Castellano”, “mixage/mastering de Dan Swanö”, vous sortez de cette léthargie ? Place à From the Sulphur Depths, deuxième album du jeune groupe italien Helslave (oui, curieusement c’est bien cette orthographe). Après des débuts mêlant Goteborg et Stockholm (un gros air de Centinex, de leur belle époque encore trop méconnue), Helslave se sépare de son guitariste et va désormais pencher davantage vers un Dismember/Entombed (RIP L.G) de bonne famille.

Helslave suit les pas de cette nouvelle vague qui a su reprendre les codes du genre de Stockholm (écuries teutonnes Testimony Records et War Anthem Records en tête) sans plagier et en modelant une musique encore plus incisive et groovy. Évidemment ne cherchez aucune touche d’exotisme, on retiendra quelques passages plus ambiancés aux teintes doomy (nappes de claviers en fond) et aux tremoli black, particulièrement sur le final “The Sentence Of The Living”. La dominante reste dans la salve de uppercuts sans temps mort, mise en jambe dès le tremplin “Unholy Graves” pour décoiffer mémé. On retrouve les ingrédients habituels pour capter la nuque : riffs tronçonneuses “triple whopper” (“buzzsaw from hell” dixit la fiche promo), vocaux gutturaux sous hormones d’éléphant (méconnaissables si vous écoutez les débuts de la bande), blast-beat tractopelle et leads/soli titilleurs parsemés (“Thrive In Blasphemy”, “Desecration”).

Rudimentaire et bas du front à première écoute il est vrai mais des subtilités de composition qui font que l’oreille ne se lassera aucunement à mi-chemin. A la manière d’un haut de gamme LIK, Helslave aime alterner ses structures à des débits et gammes variables, passant d’un mid-tempo hymne au headbang à une salve dantesque qui vous colle au siège (“Funereal Lust”). Certes les Italiens n’échappent pas à quelques passages moins inspirés et efficients (“Last Nail In The Coffin” ou “Rotting Pile Of Flesh”) mais de suite contrebalancés par un break atomique. Plus que prometteur.

Vous ne me contredirez pas, les découvertes swedeath sont extrêmement rares en ces temps, inutile de dire que la potentielle “trouvaille” sera prise d’assaut le sourire malaisant aux lèvres. Les 37 minutes redoutables de ce From The Sulphur Depths convertiront n’importe quel adepte de HM-2 à la cause Helslave. Un death metal soutenu primaire répondant commodément à nos manques mais qui cache de discrètes finitions pour ne pas ranger la galette au fond du tiroir. A cocher dans le bilan de cette année et à suivre de près !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Helslave
Death Metal
2021 - Pulverised Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (3)  7.83/10

plus d'infos sur
Helslave
Helslave
Death Metal - 2009 - Italie
  

tracklist
01.   From The Sulphur Depths
02.   Unholy Graves
03.   Thrive In Blasphemy
04.   Perpetual Damnation
05.   Last Nail In The Coffin
06.   Thy Will Be Undone
07.   Funereal Lust
08.   Desecration
09.   Rotting Pile Of Flesh
10.   The Sentence Of The Living

Durée : 36:59

line up
parution
23 Avril 2021

Essayez aussi
Sanguisugabogg
Sanguisugabogg
Tortured Whole

2021 - Century Media Records
  
Disma
Disma
The Graveless Remains (EP)

2017 - Profound Lore Records
  
Koffin
Koffin
Nailed Into The Coffin (Démo)

2020 - Strok Records
  
Vomit Forth
Vomit Forth
Northeastern Deprivation (Compil.)

2019 - Maggot Stomp Records
  
Casket Grinder
Casket Grinder
Fall Into Dementia

2020 - Awakening Records
  

Esoctrilihum
Dy'th Requiem For The Serpe...
Lire la chronique
Passéisme
Eminence
Lire la chronique
La Voûte #7 - Occult Rock
Lire le podcast
Solstice
Casting The Die
Lire la chronique
Zxui Moskvha
Descent into Torment (EP)
Lire la chronique
Oferwintran
Demo (Démo)
Lire la chronique
Hyperborée et Thulé ! Encore un thème Arisk ???
Lire le podcast
Coffin Rot
Reduced To Visceral Sludge ...
Lire la chronique
Nordjevel
Fenriir (EP)
Lire la chronique
Morbific
Ominous Seep Of Putridity
Lire la chronique
Werewolves
What a Time to Be Alive
Lire la chronique
Hideous Divinity
LV-426 (EP)
Lire la chronique
Indian
Slights and Abuse / The Syc...
Lire la chronique
Ildfar
Som vinden farer vil
Lire la chronique
Torche
Meanderthal
Lire la chronique
The Plague
Within Death
Lire la chronique
Baphomet
The Dead Shall Inherit
Lire la chronique
Zwiespalt
Distanz
Lire la chronique
Vanden Plas
Beyond Daylight
Lire la chronique
Antagonized
Intense perversion
Lire la chronique
Phantasmagore
Insurrection Or Submission ...
Lire la chronique
Sadistik Forest
Obscure Old Remains (EP)
Lire la chronique
Anthropophagous
Death Fugue
Lire la chronique
Odd Dimension
The Blue Dawn
Lire la chronique
Carnal Tomb
Festering Presence (EP)
Lire la chronique
Blacklisted
No One Deserves to Be Here ...
Lire la chronique
Sorcier Des Glaces
Un Monde de Glace et de Sang
Lire la chronique
Vallendusk
Heralds Of Strife
Lire la chronique
Midnight Betrothed
Dreamless
Lire la chronique
Shadowspawn
The Biology Of Disbelief
Lire la chronique