chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
155 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Vreid - Wild North West

Chronique

Vreid Wild North West
Non, non. Wild North West allait suivre le chemin de ma chronique de Sólverv... La corbeille. Allez courage. Oui très étonnants ces premiers extraits dévoilés après un Lifehunger hommage à leurs émois metal de lycée. Rien de transcendant pour ce dernier mais une grosse pique nostalgique (“name dropping 90’s”) plutôt savoureuse, Vreid continuera en ce sens avec son live “streamé” In the Mountains of Sognametal (disponible gratuitement et légalement sur YouTube) en pleine nature près de la ferme familiale de Hváll. “Arntor, Ein Windir” au côté de Vegard (frère de Valfar, les larmes aux yeux) entouré de montagnes, forêts et fleuves : juste magique ! Place au neuvième album du quatuor norvégien.

Lifehunger semble a priori s’éloigner, Vreid remet un pied dans son black ‘n’ roll… Du pauvre. Mais bien moins pauvre qu’un Sólverv, enfin “The Morning Red” (léthargie paroxysmique) de côté. La musique reste “carrée” et suffisamment travaillée avec une dynamique relative dans les structures et les riffs. Le morceau éponyme (et sa touche mellotron assez délectable), l’entrainant “Shadows Of Aurora” (comme quoi une simple rythmique peut tout changer) ou le final “Shadowland” aux timides émotions. Pour rester dans cette fibre “retour au lycée”, la balade rock 80’s sympathique “Dazed And Reduced”, que n’aurait pas reniée un Johnny Lawrence dans sa Pontiac. Aucun changement dans la composition, Hváll mène toujours la danse (rudimentaire) avec un Strom toujours aussi fantomatique. On retrouve d’ailleurs son frère Espen Bakketeig (Mistur) aux claviers pour une légère touche de fraîcheur (non négligeable ici) sur quelques titres. Un aspect “rock” moyen certes mais sans pour autant crier à la purge.

Pour le reste, on se rassure. Vreid respecte la case “black metal”, Lifehunger n’est donc pas complètement renié. “Wolves At Sea” ou certainement l’un des meilleurs morceaux de la bande. Oui rien que ça. Ses mélodies typiques “Sognametal”, ses blasts et ses déferlantes de riffs incisifs “lo-fi puis ce break frissonnant digne d’un Milorg. L’ovni de cet album, on en redemande. “Spikes Of God” et son black “punkisant” uptempo saura combler les pulsions de quelques un tout comme “Into the Mountains”. Ce morceau a d’ailleurs une histoire particulière. Windir reste inscrit dans les veines de Kvåle, ce dernier rendra encore un hommage à son défunt acolyte Valfar en reprenant son enregistrement de claviers (break electro à 3:10). Bel hommage (enfin plutôt à New Order) mais dispensable, pas sûr que Valfar aurait accepté d’exhumer cette “ébauche” (son midi brut sorti de son Amstrad).

Vreid n’en démord pas sur son black ‘n’ roll inégal (dix ans que ça dure), ce trip “jam garage d’ados boutonneux apprentis'' pour compenser la crise de la quarantaine. Quelques passages plaisants mais globalement assez médiocres. Non ce qui nous intéressera d’avantage sur ce Wild North West, c’est la balance black metal dont ce “Wolves At Sea” magique. Une balance malheureusement trop faible et frustrante après ce teasing sur Lifehunger… En espérant un rééquilibrage pour la suite. Pour les amoureux de Windir je ne saurais trop vous conseiller le nouvel album de Vallendusk (ma prochaine chronique).

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Vreid
Black 'n' Roll mélodique
2021 - Season Of Mist
notes
Chroniqueur : 6.5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (4)  7.79/10

plus d'infos sur
Vreid
Vreid
Black 'n' Roll mélodique - 2004 - Norvège
  

nouveaute
A paraître le 30 Avril 2021

vidéos
Spikes of God
Spikes of God
Vreid

Extrait de "Wild North West"
  
 Into the Mountains
Into the Mountains
Vreid

Extrait de "Wild North West"
  
Wild North West
Wild North West
Vreid

Extrait de "Wild North West"
  
The Morning Red
The Morning Red
Vreid

Extrait de "Wild North West"
  

tracklist
01.   Wild North West  (05:23)
02.   Wolves at Sea  (05:14)
03.   The Morning Red  (05:42)
04.   Shadows of Aurora  (05:20)
05.   Spikes of God  (04:10)
06.   Dazed and Reduced  (04:55)
07.   Into the Mountains  (05:20)
08.   Shadowland  (09:53)

Durée : 45:57

line up
voir aussi
Vreid
Vreid
V

2011 - Indie Recordings
  
Vreid
Vreid
I Krig

2007 - Indie Recordings
  
Vreid
Vreid
Kraft

2004 - Tabu Recordings
  
Vreid
Vreid
Welcome Farewell

2013 - Indie Recordings
  
Vreid
Vreid
Pitch Black Brigade

2006 - Tabu Recordings
  

Vipère
Sombre marche (Démo)
Lire la chronique
Sacramental Blood
Ternion Demonarchy
Lire la chronique
Wesenwille
II: A Material God
Lire la chronique
Obsessions maladives
Lire l'interview
Vitrail
Les pages oubliées
Lire la chronique
Chevalier
Life And Death (EP)
Lire la chronique
Abjection
Malignant Deviation (EP)
Lire la chronique
Cult Of Occult
Ruin (EP)
Lire la chronique
Skáphe
Skáphe³
Lire la chronique
Drastus
Venoms (Compil.)
Lire la chronique
Aussichtslos
Völlig aussichtslos
Lire la chronique
Biohazard
State Of The World Address
Lire la chronique
Cirith Ungol
Half Human Past (EP)
Lire la chronique
Cirith Ungol
Forever Black
Lire la chronique
Aria
Armageddon
Lire la chronique
Vreid
Wild North West
Lire la chronique
Endseeker
Mount Carcass
Lire la chronique
Sulk
Tennis Elbow (EP)
Lire la chronique
Eclipsus
Yûrei
Lire la chronique
13th Moon
Putridarium (EP)
Lire la chronique
Angrrsth
Donikąd
Lire la chronique
Vaamatar
Evil Witching Black Metal (...
Lire la chronique
Obvurt
The Beginning (EP)
Lire la chronique
Les Blackholics ANONYMES
Lire le podcast
Invultation
Unconquerable Death
Lire la chronique
Crypts Of Despair
All Light Swallowed
Lire la chronique
Aria
Baptizing with Fire
Lire la chronique
Mork
Katedralen
Lire la chronique
Tsatthoggua
Hallelujah Messiah (Compil.)
Lire la chronique
King Diamond
Abigail
Lire la chronique