chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Foscor - Els Sepulcres Blancs

Chronique

Foscor Els Sepulcres Blancs
Les catalans de Foscor sont de ceux qui ne se laissent pas aisément appréhender. Tel le caméléon, le combo espagnol a changé de couleurs, a opéré plusieurs fois sa mue, tant stylistique que purement linguistique. Démarrant sa carrière sous les auspices d’un black metal assez classique avec Entrance to the Shadows’ Village chez feu Sacral productions, le poursuivant dans la même veine avec The Smile of the Sad Ones et Groans to the Guilty, ses dernières productions s’orientent bien davantage vers le rock prog’, à l’opposé donc de ses premières amours, le tout chanté en catalan et plus en anglais. Le dernier triptyque en date – Les Irreals Visions, Les Irreals Versions et donc, aujourd’hui, Els Sepulcres Blancs – adopte une posture assez éloignée du BM des débuts. Non pas que le combo catalan a abandonné toute ambition d’asseoir des ambiances nocturnes proches du BM mais, de fait, il ne reste rien ou si peu de ce style.

Foscor privilégie aujourd’hui les atmosphères, très clairement, et une volonté de laisser la portion congrue aux rythmiques dissonantes et brutales au profit de cheminements beaucoup plus expérimentaux et lunaires. Le pari est risqué.

Les belles notes fragiles de piano qui ouvrent Els Sepulcres Blancs donnent de suite le ton (Laments), très introspectif, très planant et la voix, très surprenante de prime abord, place les débats tout aussi immédiatement dans le rock bien davantage que dans le metal. Dans un registre proche de l’indé, du style Cigarettes After Sex par exemple, les structures proposées étonnent, proche du space rock en effet, des passages éthérés du groupe précité (Els Colors del Silenci, Malson, Secrets) mais aussi, pourquoi pas, d’un combo comme Sigur Ros (Secrets et ses accords de départ totalement aériens, presque impalpables). Seuls une basse plus présente et groove (Secrets par exemple), quelques arpèges de gratte plus « durs » et une batterie parfois plus « dense », plus rapide, permettent de faire la distinction, comme le ferait par exemple un Katatonia ou un Alcest. Cette voix éthérée, lumineuse, ultra planante, comme dansant au gré des vents (Els Colors del Silenci, Malson) demeure, pour ma part, un marqueur fort de cette nouvelle livraison car en restant toujours sur le fil de crête, la voix de Fiar maintient Foscor entre deux eaux, au bord des rives du metal mais en plein dans les terres du rock.

Les structures sont très mélodiques, très prog’ sur le fond même si les titres demeurent finalement relativement ramassés. Un seul dépasse les 5 minutes pour un album qui n’en contient que 7 pour 37 minutes de musique au total. Pourtant, l’essentiel est dit, sans ennui, sans redondance.

Il faudra attendre Cel Rogent et les deux autres titres qui clôturent l’album pour changer d’allure, presque de style. La rythmique est plus appuyée, plus compacte, sans verser dans le metal extrême…, la guitare occupe une place plus importante mais tout aussi originale avec es accents hispaniques. De nouveau, Katatonia mais surtout Alcest pourraient parfaitement être appelés en la cause, les parties rock sombre comme les ponts les plus shoegaze se taillant la part du lion (Cel Rogent mais surtout Canço De Mort). L’ambiance se teinte de couleurs plus crépusculaires et la voix, toujours éthérée, porte en elle une forme de désespoir qui colle parfaitement à ces derniers morceaux. L’Esglai clôture sur des notes plus marquée rock mais sans se départir de ses ambiances.

Si tu aimes le space rock, le rock sombre, les univers à la Cigarettes After Sex, Alcest…, tu aimeras ce nouveau Foscor, riche en belles ambiances et en structures d’orfèvre. Si tu recherches une sensation BM, passe ton chemin.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Foscor
Rock / Prog'
2019 - Season Of Mist
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (2)  7.25/10

plus d'infos sur
Foscor
Foscor
Rock / Prog' - 1997 - Espagne
  

tracklist
01.   Laments
02.   Els colors del silenci
03.   Malson
04.   Secrets
05.   Cel rogent
06.   Cançó de mort
07.   L'esglai

Durée : 37:41

parution
6 Septembre 2019

voir aussi
Foscor
Foscor
Those Horrors Wither

2014 - Alone Records
  

Essayez aussi
Flesh of the Stars
Flesh of the Stars
Mercy

2019 - Autoproduction
  
Porcupine Tree
Porcupine Tree
In Absentia

2002 - Lava Records
  
Transatlantic
Transatlantic
The Absolute Universe

2021 - InsideOut Music
  
Obsidian Kingdom
Obsidian Kingdom
A Year With No Summer

2016 - Season Of Mist
  
Antimatter
Antimatter
Fear of a Unique Identity

2012 - Prophecy Productions
  

Esoctrilihum
Dy'th Requiem For The Serpe...
Lire la chronique
Passéisme
Eminence
Lire la chronique
La Voûte #7 - Occult Rock
Lire le podcast
Solstice
Casting The Die
Lire la chronique
Zxui Moskvha
Descent into Torment (EP)
Lire la chronique
Oferwintran
Demo (Démo)
Lire la chronique
Hyperborée et Thulé ! Encore un thème Arisk ???
Lire le podcast
Coffin Rot
Reduced To Visceral Sludge ...
Lire la chronique
Nordjevel
Fenriir (EP)
Lire la chronique
Morbific
Ominous Seep Of Putridity
Lire la chronique
Werewolves
What a Time to Be Alive
Lire la chronique
Hideous Divinity
LV-426 (EP)
Lire la chronique
Indian
Slights and Abuse / The Syc...
Lire la chronique
Ildfar
Som vinden farer vil
Lire la chronique
Torche
Meanderthal
Lire la chronique
The Plague
Within Death
Lire la chronique
Baphomet
The Dead Shall Inherit
Lire la chronique
Zwiespalt
Distanz
Lire la chronique
Vanden Plas
Beyond Daylight
Lire la chronique
Antagonized
Intense perversion
Lire la chronique
Phantasmagore
Insurrection Or Submission ...
Lire la chronique
Sadistik Forest
Obscure Old Remains (EP)
Lire la chronique
Anthropophagous
Death Fugue
Lire la chronique
Odd Dimension
The Blue Dawn
Lire la chronique
Carnal Tomb
Festering Presence (EP)
Lire la chronique
Blacklisted
No One Deserves to Be Here ...
Lire la chronique
Sorcier Des Glaces
Un Monde de Glace et de Sang
Lire la chronique
Vallendusk
Heralds Of Strife
Lire la chronique
Midnight Betrothed
Dreamless
Lire la chronique
Shadowspawn
The Biology Of Disbelief
Lire la chronique