chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Wharflurch - Lurking Doom + Demo 2019

Chronique

Wharflurch Lurking Doom + Demo 2019 (Compil.)
Depuis leurs début en 2019, les Américains de Wharflurch ont sorti pas moins de trois EPs, deux splits, une démo et deux compilations. Un programme chargé que la jeune formation continue de dérouler puisqu’elle vient tout juste d’annoncer la sortie pour septembre prochain de son premier album intitulé Psychedelic Realms Ov Hell sur Gurgling Gore Records (Perilaxe Occlusion, Seep, Writhing Shadows…) et Personal Records (Felgrave, Pustilence...). Autant vous dire que le groupe n’est donc pas du genre à se tourner les pouces et qu’il compte bien s’imposer parmi toutes ces jeunes formations américaines qui ne cessent de faire parler d’elles ces dernières années...

Originaire de Floride, Wharflurch débute son aventure sous la forme d’un duo avec John Mamo derrière le micro et Myk Colby en charge de tous les instruments... C’est dans cette configuration réduite que le groupe va sortir en décembre 2019 sa toute première démo éponyme avant de poursuivre quelques mois plus tard avec la parution en mai 2020 de son premier EP baptisé Lurking Doom. Ces deux enregistrements sont aujourd’hui réunit (enfin depuis novembre 2020 pour être tout à fait exact) sous la forme d’une compilation proposée par le label polonais Morbid Chapel Records (Ectoplasma, Goatsmegma, Koffin...).

Les premiers titres présentés sont ceux du EP Lurking Doom. Cinq morceaux enregistrés début 2020 qui s’inscrivent dans le registre d’un Death Metal sombre, essentiellement orienté mid-tempo en dépit de quelques séquences conduites avec davantage d’entrain et de dynamisme. La recette est simple et a déjà fait ses preuves depuis belle lurette mais le duo sait néanmoins comment s’y prendre pour se montrer efficace. On appréciera ainsi ce groove putride que Wharflurch a su insuffler à ces séquences lourdingues qui constituent tout de même l’essentiel de ces quelques compositions et qui ne sont pas sans faire leur petit effet ("Sulphur Hell" à 0:25, "This Unfathomable Doom" à 1:07, "Immortal Pain" à 0:59...). Tout comme on appréciera cette dynamique qui consiste à alterner séquences plombées aux atmosphères viciées et accélérations naturellement plus soutenues (sans pour autant frôler l’excès de vitesse) qui vont apporter du rythme et du relief à l’ensemble ("Flensing Blade" à 0:23, "Sulphur Hell" à 0:51, les premières secondes "This Unfathomable Doom" et "Immortal Pain"...). Enfin, les Américains ont également pris soin de travailler leurs atmosphères avec l’ajout de nombreux samples positionnés en guise d’introductions et/ou de conclusions et entretenant de manière diffuse et inquiétante cet intérêt que porte Wharflurch aux abominations venues de l’espace, à la mort en général et à toutes ces horreurs inquiétantes qui travaillent parfois nos imaginaires. Néanmoins, Lurking Doom n’est pas exempt de défaut. Ici, c’est la boîte à rythme qui pêche avec un son trop synthétique pour être honnête et qui forcément me tracasse quelque peu le conduit auditif même si au final on s’en accommode sans trop sourciller.

Les quatre derniers titres sont ceux de la Demo 2019. Bien que plus ancienne (de quelques mois seulement) je trouve pourtant la production meilleure. Le son de batterie me fait en effet un petit peu moins tiquer et je trouve celui des guitares un poil plus à mon goût. Musicalement, pas de grands changements à signaler si ce n’est que les morceaux ont un côté peut-être plus primitifs ainsi qu’une intensité un poil plus élevée. Ces derniers sont en effet plus courts et la propension de séquences menées le couteau entre les dents s’avère également plus importante. Le côté lourdingue évoqué dans le paragraphe précédent se fait donc un petit peu moins ressentir même si on trouve là aussi des passages plombés au groove toujours aussi sympathique et efficace ("Lurking Beyond", "Interstellar Sarcophagus" à 0:45, "Eigengrau" à 0:50...). Côté riff, Wharflurch s’en sortait déjà très bien. Aussi, au-delà de ces riffs simples mais efficaces, saluons également le travail réalisé sur les atmosphères grâce à quelques leads et autres petits solos discrets dont découle ces ambiances sombres et menaçantes dont on va se régaler.

Alors oui, Wharflurch n’apporte rien de nouveau avec son Death Metal et se contente de marcher dans les pas de nombreux prédécesseurs. Pour autant, le duo semble maitriser son sujet et n’a aucune peine du monde pour convaincre même si tout n’est pas parfait à commencer par cette batterie un poil synthétique et certains riffs parfois un peu trop passe-partout. En attendant, cette compilation regroupant deux sorties parues soit au seul format numérique soit en cassette, ne devrait pas manquer d’attirer la curiosité des amateurs de Death Metal simple mais efficace, épais mais mais aux reliefs dynamiques. Bref, voilà un avant-gout plutôt savoureux de ce que les Américains nous réserveront pour la suite. Tout d’abord avec le très bon Shitslime sorti en fin d’année dernière puis avec ce premier album qui s’annonce encore meilleur. Allez, on embarque !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Wharflurch
notes
Chroniqueur : 3.5/5
Lecteurs : (1)  3.5/5
Webzines :   -

plus d'infos sur
Wharflurch
Wharflurch
Death Metal - 2019 - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Kosmosa Kopums  (04:24)
02.   Flensing Blade  (03:20)
03.   Sulphur Hell  (04:40)
04.   This Unfathomable Doom  (03:51)
05.   Immortal Pain  (03:48)
06.   Lurking Beyond  (02:56)
07.   Interstellar Sarcophagus  (01:56)
08.   Eigengrau  (03:07)
09.   One Eyes Priest  (04:17)

Durée : 32:19

line up
parution
24 Novembre 2020

Essayez aussi
Demonical
Demonical
World Domination

2020 - Agonia Records
  
Herpes
Herpes
Doomsday (Démo)

2010 - Nihilistic Holocaust
  
Bolt Thrower
Bolt Thrower
The IVth Crusade

1992 - Earache Records
  
Kaamos
Kaamos
Scales Of Leviathan (EP)

2007 - Nuclear Winter
  
Bolt Thrower
Bolt Thrower
Mercenary

1998 - Metal Blade Records
  

Gjoad
Samanōn
Lire la chronique
Aūkels
Raynkaym
Lire la chronique
Mourning Dawn
Dead End Euphoria
Lire la chronique
Mooncitadel
Onyx Castles And Silver Key...
Lire la chronique
Dodskold
Ödesriket
Lire la chronique
Steel Bearing Hand
Slay In Hell
Lire la chronique
Chotza
Plump u Primitiv (10 Jahr F...
Lire la chronique
Galvanizer
Prying Sight Of Imperception
Lire la chronique
Machine Head
The Burning Red
Lire la chronique
Ambush
Infidel
Lire la chronique
Stress Angel
Bursting Church
Lire la chronique
Ascendency
Birth Of An Eternal Empire ...
Lire la chronique
L'été dans le BLACK METAL
Lire le podcast
Steven Wilson
The Raven That Refused to S...
Lire la chronique
Vermineux
1337 (Démo)
Lire la chronique
Mannveira
Vitahringur
Lire la chronique
Astriferous
The Lower Levels Of Sentien...
Lire la chronique
Nine Inch Nails
The Downward Spiral
Lire la chronique
Hænesy
Garabontzia
Lire la chronique
Purification
The Exterminating Angel
Lire la chronique
Koldovstvo
Ни царя, ни бога
Lire la chronique
Goratory
Sour Grapes
Lire la chronique
Evoken
A Caress Of The Void
Lire la chronique
Unbounded Terror
Faith in Chaos
Lire la chronique
Profane Order
Slave Morality
Lire la chronique
Cathexis
Untethered Abyss
Lire la chronique
Gharmelicht
Gharmelicht
Lire la chronique
Khandra
All Occupied by Sole Death
Lire la chronique
Blind Guardian
Battalions Of Fear
Lire la chronique
Black Sabbath
Mob Rules
Lire la chronique