chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Sadistik Forest - Obscure Old Remains

Chronique

Sadistik Forest Obscure Old Remains (EP)
Trois ans après le très bon « Morbid Majesties » revoilà enfin les Finlandais aux affaires avec à la fois du nouveau son et de nouveaux membres, mais aussi et surtout une nouvelle orientation musicale qui risque de faire parler et de diviser les fans de la première heure. Ayant vu le retour dans ses rangs d’un de ses membres historique (le guitariste Jarkko Lahtinen) et l’intégration du jeune frappeur Jimi Myöhänen, le quatuor livre ici quatre morceaux pour près de vingt minutes de musique où un côté Boss HM-2 parsemé de passages "mélodiques" va être prédominant, mais hélas pas pour le meilleur mais principalement pour le pire. Car on se demande franchement ce qui est passé par la tête des nordiques au moment d’enregistrer cet Ep, tant il n’y a rien à sauver dans cette écriture minimaliste, poussive et répétitive où la production compressée et le manque criant de puissance finissent par décourager même les plus téméraires et motivés.

Il faut dire que dès le départ de « Mandragore » les espoirs suscités par ce court-format vont être douchés illico tant cette ouverture va montrer de suite ses limites, bien qu’elle mise sur l’alternance entre parties rapides et mid-tempo remuant et épique, mais qui s’embourbe à vouloir jouer sur le dépouillement à tout prix. Car outre des riffs bateaux sans idées et une batterie mollassonne sans âme on va avoir de suite l’impression d’écouter en boucle le même plan joué indéfiniment, un constat partagé sur « Barbarian » qui enchaîne dans la foulée et qui montre exactement le même visage. Si ici le groupe a ralenti l’allure le résultat est lui aussi sans appel et contient exactement les mêmes défauts que ceux cités précédemment, donnant en prime la sensation d’avoir repiqué le même riffing et les patterns identiques en réduisant simplement le rythme. Du coup alors qu’on est à peine à la moitié de cette livraison on a déjà envie de tout envoyer valdinguer tant on a l’impression d’être pris pour des truffes voire pire… comme avec « Nihil » qui arrive juste après et qui essaie de se densifier encore plus, mais qui trouve quand même le moyen d’être plus raté que le reste. Essayant de créer quelque chose de plus rampant et étouffant par des ambiances doomesques la musique du combo y est certes plus grasse et obscure mais quand il essaie de varier son propos tout tombe comme un cheveu sur la soupe, à l’instar des blasts qui débarquent de nulle part et sonnent totalement ridicules (comme ce riffing découpé qui les accompagne), tout en donnant le sentiment que ça dure une plombe. Cela sera pareil avec le pathétique « Waters Black » totalement balourd et pataud qui s’il voit le retour à une certaine sobriété de par son influence Doom là-encore, donne en revanche de nouveau la sensation de ne jamais vouloir se finir tant ça ne varie aucunement et se contente juste de recycler les mêmes idées en boucle, au cas où on ne les aurait pas remarquées jusque-là.

Franchement retourner en studio pour pondre un truc pareil ça n’était vraiment pas la peine, et si jusqu’à présent SADISTIK FOREST était un bon artisan honnête et sérieux de deuxième division il connait là un sérieux coup d’arrêt, qui va lui être fortement préjudiciable. Essayant d’accrocher le train en marche du Swedeath sans y parvenir la bande de Oulu se vautre en beauté et l’on ne peut que lui conseiller de revenir à un Death Metal certes plus classique mais où elle était bien plus redoutable, que de vouloir persévérer dans ce machin insipide et indigeste qui prendra la poussière dès la fin de l’écoute initiale. Nul doute qu’elle a de très grandes chances de ne jamais être réentendue et remise dans une chaîne hi-fi après cela, et ce malgré la très belle pochette attrayante… seul bon point à signaler dans cet océan d’ennui.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

AxGxB citer
AxGxB
08/06/2021 18:47
Je n'ai même pas envie de l'écouter tant le premier extrait diffusé il y a quelques semaines ne m'a pas du tout convaincu. Quelle régression...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Sadistik Forest
notes
Chroniqueur : 2/5
Lecteurs :   -
Webzines : (4)  4/5

plus d'infos sur
Sadistik Forest
Sadistik Forest
Death Metal - 2007 - Finlande
  

tracklist
01.   Mandragore
02.   Barbarian
03.   Nihil
04.   Waters Black

Durée : 19 minutes

line up
parution
28 Mai 2021

voir aussi
Sadistik Forest
Sadistik Forest
Morbid Majesties

2018 - Transcending Obscurity
  

Essayez plutôt
Lantern
Lantern
Subterranean Effulgence (EP)

2011 - Internecion Productions
  
Kalopsia
Kalopsia
Angelplague

2017 - Horror Pain Gore Death Productions
  
Graven Maul
Graven Maul
Crushed Skull Moon (EP)

2018 - Redefining Darkness Records
  
Drawn And Quartered
Drawn And Quartered
Feeding Hell's Furnace

2012 - Nuclear Winter
  
Massacre
Massacre
Back From Beyond

2014 - Century Media Records
  

Steel Bearing Hand
Slay In Hell
Lire la chronique
Chotza
Plump u Primitiv (10 Jahr F...
Lire la chronique
Galvanizer
Prying Sight Of Imperception
Lire la chronique
Machine Head
The Burning Red
Lire la chronique
Ambush
Infidel
Lire la chronique
Stress Angel
Bursting Church
Lire la chronique
Ascendency
Birth Of An Eternal Empire ...
Lire la chronique
L'été dans le BLACK METAL
Lire le podcast
Steven Wilson
The Raven That Refused to S...
Lire la chronique
Vermineux
1337 (Démo)
Lire la chronique
Mannveira
Vitahringur
Lire la chronique
Astriferous
The Lower Levels Of Sentien...
Lire la chronique
Nine Inch Nails
The Downward Spiral
Lire la chronique
Hænesy
Garabontzia
Lire la chronique
Purification
The Exterminating Angel
Lire la chronique
Koldovstvo
Ни царя, ни бога
Lire la chronique
Goratory
Sour Grapes
Lire la chronique
Evoken
A Caress Of The Void
Lire la chronique
Unbounded Terror
Faith in Chaos
Lire la chronique
Profane Order
Slave Morality
Lire la chronique
Cathexis
Untethered Abyss
Lire la chronique
Gharmelicht
Gharmelicht
Lire la chronique
Khandra
All Occupied by Sole Death
Lire la chronique
Blind Guardian
Battalions Of Fear
Lire la chronique
Black Sabbath
Mob Rules
Lire la chronique
Vectis
No Mercy for the Weak (EP)
Lire la chronique
Goats Of Doom
Shiva
Lire la chronique
King Diamond
"Them"
Lire la chronique
Ancient Necromancy
Diabolical Forest Alchemy (...
Lire la chronique
Ancient Wisdom
A Celebration in Honor of D...
Lire la chronique