chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Meth Leppard / Infanticide - Meth Leppard / Infanticide

Chronique

Meth Leppard / Infanticide Meth Leppard / Infanticide (Split 12")
C'est Dimanche, c'est Grindcore. Quoi de mieux pour accompagner une journée paresseuse qu'un peu de violence thermonucléaire ? Rotten Sound le résume mieux que personne : "Fast music for slow people". Et c'est un morceau de choix que le chef vous propose aujourd'hui.

Enfin... LES chefs, pour être précis. Co-production entre Bloody Scythe, Grindfather, Night Animal et Death by Digital, écuries n'ayant plus grand chose à prouver, c'est sur vinyle que se manifeste cette petite bombe de Grindcore, amoureusement pétrie par des mains de passionnés. D'un côté du ring, Meth Leppard, duo Australien dont j'avais déjà chanté les louanges dans nos colonnes ("Woke") . De l'autre, assis sur le banc, Infanticide, quatuor Suédois qui soufflera ses vingt ans l'année prochaine. Plus grand chose à prouver, leur discographie sans concession suffit pour comprendre qu'ils ont depuis longtemps dépassé le statut de simple rookies - conseillons d'ailleurs aux gourmands le sulfureux "Misconception of Hope", sorti en 2013 chez Willowtip. A l'image de la pochette signée Infested Art, ces dix petites minutes complètement furibardes combleront les amateurs en manque de sensation forte.

Car chacun des deux groupes reste fidèle à sa ligne de conduite : Meth Leppard dans son Grindcore de néandertalien, chant complètement bestial, riffing simplet et batterie à 160 sur l'autoroute; Infanticide dans un Grind typiquement Suédois, gage de qualité pour qui déplore encore la perte de Nasum. C'est à la fois la force et la faiblesse d'Infanticide : oui, c'est très bon, excellent même, propre sans jamais être lisse... Mais l'impression d'être en face d'un énième clone de la bande à Mieszko ne me quitte jamais vraiment tout au long de leur prestation - ressemblance particulièrement frappante sur la doublette "Revenge Machine" / "Reeking of Defeat", qu'on croirait sortie de "Shift".

Sans surprise, car j'étais conquis d'avance, c'est bien la partie de Meth Leppard qui remporte mon adhésion. Je reste très client de ce Grindcore d'homme des cavernes, qui ne se pose pas de question, fonce simplement tête baissée dans la mêlée. Sans jamais se prendre au sérieux, toujours aussi détendus, les Aussies dispensent une branlée dans les règles de l'art. Les riffs sont certes classiques, mais font systématiquement mouche (ce bouillonnement sur "Cancelled" !), le frappeur en chef ne faiblit à aucun moment, c'est gras, ça pue l'huile de moteur et la sueur : tout ce que j'attends du style.

Reviendra évidemment l'éternel débat du "Vais-je claquer dix balles pour à peine dix minutes de musique sur cire noire ?". A chacun de voir. De mon côté, c'est tout vu : ce petit shot de violence gratuite sait toujours se faire apprécier quand j'ai quelques minutes à tuer - ou l'envie de mettre quelques pains dans le vide - et je ne dois pas être le seul dans ce cas ! Une bonne occasion de (re)découvrir Meth Leppard et Infanticide.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Meth Leppard / Infanticide
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Meth Leppard
Meth Leppard
Grindcore - 2015 - Australie
  
Infanticide
Infanticide
2002 - Suède
  

tracklist
Meth Leppard :

01.   KKKaren
02.   Trump Card
03.   Dead Inside But Still Horny
04.   Cancelled

Infanticide :

05.   Improvement For The Worse
06.   Revenge Machine
07.   Reeking Of Defeat
08.   Feculent Regime
09.   Automata Necropolis

voir aussi
Meth Leppard
Meth Leppard
Woke

2020 - Wise Grinds Records / Bloody Scythe Records
  

Essayez aussi
Shit Life / Noisy Neighbors
Shit Life / Noisy Neighbors
Competitive Victimhood (Split-CD)

2020 - Autoproduction
  
Napalm Death
Napalm Death
Mass Appeal Madness (EP)

1991 - Earache Records
  
Sanitys Dawn / Mechanical Separation
Sanitys Dawn / Mechanical Separation
Split-CD (Split-CD)

2006 - Meat 5000 Records
  
Phobia
Phobia
Unrelenting (EP)

2010 - Relapse Records
  
Warscars
Warscars
Killing Rate : Complete (EP)

2004 - Bones Brigade Records
  

Steel Bearing Hand
Slay In Hell
Lire la chronique
Chotza
Plump u Primitiv (10 Jahr F...
Lire la chronique
Galvanizer
Prying Sight Of Imperception
Lire la chronique
Machine Head
The Burning Red
Lire la chronique
Ambush
Infidel
Lire la chronique
Stress Angel
Bursting Church
Lire la chronique
Ascendency
Birth Of An Eternal Empire ...
Lire la chronique
L'été dans le BLACK METAL
Lire le podcast
Steven Wilson
The Raven That Refused to S...
Lire la chronique
Vermineux
1337 (Démo)
Lire la chronique
Mannveira
Vitahringur
Lire la chronique
Astriferous
The Lower Levels Of Sentien...
Lire la chronique
Nine Inch Nails
The Downward Spiral
Lire la chronique
Hænesy
Garabontzia
Lire la chronique
Purification
The Exterminating Angel
Lire la chronique
Koldovstvo
Ни царя, ни бога
Lire la chronique
Goratory
Sour Grapes
Lire la chronique
Evoken
A Caress Of The Void
Lire la chronique
Unbounded Terror
Faith in Chaos
Lire la chronique
Profane Order
Slave Morality
Lire la chronique
Cathexis
Untethered Abyss
Lire la chronique
Gharmelicht
Gharmelicht
Lire la chronique
Khandra
All Occupied by Sole Death
Lire la chronique
Blind Guardian
Battalions Of Fear
Lire la chronique
Black Sabbath
Mob Rules
Lire la chronique
Vectis
No Mercy for the Weak (EP)
Lire la chronique
Goats Of Doom
Shiva
Lire la chronique
King Diamond
"Them"
Lire la chronique
Ancient Necromancy
Diabolical Forest Alchemy (...
Lire la chronique
Ancient Wisdom
A Celebration in Honor of D...
Lire la chronique