chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Arna - Dragged To A Lunar Grave

Chronique

Arna Dragged To A Lunar Grave
Je n’ai pas encore écouté l’album mais j’aime ARNA. Je l’aime parce qu’il est espagnol, je l’aime parce qu’il est signé chez Signal Rex. Je l’aime parce que sa pochette me plonge dans une ambiance qui me plaît déjà.

Je n’ai toujours pas écouté ARNA, je regarde de plus près l'album et je fais la moue. Je la fais parce qu’il n’y a que 4 pistes, et qu’elles ne sont assez longues pour dépasser les trente minutes de jeu. « Gallows Tree » fait 8 minutes, « Moonknife » en fait 7, « Dolmen » et « Aunra » 7 chacun. Bon, ça va être court du coup…

J’écoute ARNA maintenant, et je suis surpris. Je suis surpris parce que ce n’est pas ce que j’imaginais. Je pensais trouver du raw, je pensais trouver de l’occulte, j’avais déjà mis ma combinaison de protection contre les crachats enflammés de l’Enfer. La production est plus clean que prévue, et surtout le style est beaucoup plus clair que prévu. Déjà, l’album commence avec des sons cosmiques ! Au lieu de plonger dans les tréfonds de la Terre, nous commençons donc par être élevés dans les Cieux. Un orgue apparaît par la suite, et reviendra même à plusieurs reprises jusque sur la conclusion finale de Dragged to a Lunar Grave. Et même si l’agressivité est évidemment présente sur les quatre compositions, elles sont toujours accompagnées de mélodies à la guitare, avec des solos qui permettent beaucoup d’envolées. Et c’est très bien mené tout cela. La surprise n’est pas spécialement mauvaise, mais surtout... surprenante...

J’ai écouté ARNA une bonne dizaine de fois depuis le dernier paragraphe, et je n’arrive toujours pas à me décider... Il est varié cet album. Varié tout en restant cohérent et logique. Il est bien travaillé en fait, et on sent véritablement du talent pour créer des pistes réussies, dans lesquelles l’équilibre entre la hargne et la mélancolie est remarquable. Non pas qu’il y ait ces deux éléments en quantités égales, mais justement que la mélancolie ne prend pas le pouvoir et apparaît raisonnablement... Seulement, ce qui me bloque un peu, c’est le manque de passages marquants. Oui, ça fonctionne, mais sans que je me sente happé, sans que j’aie l’impression d’avoir été bouleversé. Il me manque quelque chose pour que je devienne accro. Alors ARNA aura une note un peu sévère, mais qui reflète mon sentiment et ma certitude qu’il reste encore une marge pour être plus touchant encore...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Arna
Black Metal
2021 - Signal Rex
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Arna
Arna
Black Metal - 2019 - Espagne
  

tracklist
01.   Gallows Tree  (08:05)
02.   Moonknife  (06:46)
03.   Dolmen  (06:55)
04.   Aunra  (07:08)

Durée : 28:54

line up
parution
23 Avril 2021

Essayez aussi
Mavorim
Mavorim
Silent Leges Inter Arma

2018 - Purity Through Fire
  
Lifestream
Lifestream
Post Ecstatic Experience

2015 - Les Acteurs de l'Ombre
  
The Ruins Of Beverast
The Ruins Of Beverast
Exuvia

2017 - Ván Records
  
Cénotaphe
Cénotaphe
Horizons (EP)

2018 - Kuunpalvelus Records
  
Mgla
Mgla
Exercises in Futility

2015 - No Solace
  

Steel Bearing Hand
Slay In Hell
Lire la chronique
Chotza
Plump u Primitiv (10 Jahr F...
Lire la chronique
Galvanizer
Prying Sight Of Imperception
Lire la chronique
Machine Head
The Burning Red
Lire la chronique
Ambush
Infidel
Lire la chronique
Stress Angel
Bursting Church
Lire la chronique
Ascendency
Birth Of An Eternal Empire ...
Lire la chronique
L'été dans le BLACK METAL
Lire le podcast
Steven Wilson
The Raven That Refused to S...
Lire la chronique
Vermineux
1337 (Démo)
Lire la chronique
Mannveira
Vitahringur
Lire la chronique
Astriferous
The Lower Levels Of Sentien...
Lire la chronique
Nine Inch Nails
The Downward Spiral
Lire la chronique
Hænesy
Garabontzia
Lire la chronique
Purification
The Exterminating Angel
Lire la chronique
Koldovstvo
Ни царя, ни бога
Lire la chronique
Goratory
Sour Grapes
Lire la chronique
Evoken
A Caress Of The Void
Lire la chronique
Unbounded Terror
Faith in Chaos
Lire la chronique
Profane Order
Slave Morality
Lire la chronique
Cathexis
Untethered Abyss
Lire la chronique
Gharmelicht
Gharmelicht
Lire la chronique
Khandra
All Occupied by Sole Death
Lire la chronique
Blind Guardian
Battalions Of Fear
Lire la chronique
Black Sabbath
Mob Rules
Lire la chronique
Vectis
No Mercy for the Weak (EP)
Lire la chronique
Goats Of Doom
Shiva
Lire la chronique
King Diamond
"Them"
Lire la chronique
Ancient Necromancy
Diabolical Forest Alchemy (...
Lire la chronique
Ancient Wisdom
A Celebration in Honor of D...
Lire la chronique