chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
167 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Felled - The Intimate Earth

Chronique

Felled The Intimate Earth
FELLED, c’est la mixité ! Et c’est la mixité sur plusieurs plans. Tout d’abord, c’est celle des instruments, car en plus de ceux typiques du black metal, il y a en a un qui vient mettre son gros grain de sel : un violon. Et attention, il ne vient pas juste se glisser dans des petits passages. Non, non, il est omniprésent et à tel point que c’est lui que l’on retient le plus. C’est le héros du jour ! C’est la belle Tiffany Holliday qui est derrière. Mais contrairement à d’autres formations qui font appel à des violonistes, elle n’est pas une simple guest, ni même une violoniste extérieure au monde du metal dégottée uniquement pour l’occasion. En fait, elle est déjà une habituée de notre milieu, ayant joué au sein de WEOH, groupe de folk acoustique mignon, mais surtout se retrouvant dans POET, formation étiquetée Funeral Doom / Death Metal (album Emily sorti en 2020). Comme chez FELLED, elle y faisait du violon et des vocaux, et elle partageait déjà l’affiche avec Cavan Wagner, le guitariste / chanteur. Par contre les crevards vont devoir se calmer car elle est déjà prise... Et ceux qui espéraient se rabattre sur la deuxième femme du groupe seront tout aussi déçus. Plus même puisque cette Jenn Grunigen est mariée à... Wagner. Côté musique, elle était aussi partenaire de Tiffany au sein de WEOH. Elle fait ici la batterie et quelques vocaux.

Mixité... Celle des instruments comme je viens d’en parler, mais aussi celle des sexes, avec même une parité parfaite puisqu’un deuxième homme complète le line-up. Et là, une surprise, car non seulement le gaillard est bien plus âgé que les autres, mais en plus il n’est pas américain comme eux... Il s’agit d’ Isamu Sato, vieux briscard japonais qui a vécu dans les années 80 en Bolivie, où il a fait partie du groupe heavy METALMORFOSIS en tant que bassiste. Amateur à l’origine de ce style musical, il a même participé à l’enregistrement de l’unique album d’Hideaki NAKAMA en 1989, en tant qu’ingénieur du son ! Et puis la vie l’a par la suite fait atterrir aux Etats-Unis, où il a rejoint diverses formations dans des genres différents : le stoner avec YOB ou encore le sludge avec SHADOW OF THE TORTURER. Et le voilà donc maintenant à la basse d’un groupe porté sur le black à violon ! Parcours intéressant !

FELLED sort en 2021 son premier album, mais son histoire est plus complexe. Le couple formé par Cavan Wagner et Jenn Grunigen officiait déjà ensemble entre 2010 et 2014 sous le nom de MOSS OF MOONLIGHT, et il avait sorti le beau Seed en 2012. Il a changé de nom ensuite, a trouvé ses deux comparses supplémentaires, et fait paraître une demo en 2017. Elle ne contenait que 4 morceaux, et parmi eux « Fire Season on the Outer Rim », que l’on retrouve sur ce premier album intitulé The Intimate Earth. Composé au total de 5 titres, sa durée est de 40 minutes, et comme je l’ai déjà expliqué, le violon est présent d’un bout à l’autre. Et il fait du beau travail, parvenant à lui seul à imposer les ambiances. Le black metal profite de sa présence pour transporter l’auditeur dans un monde assez singulier, lointain et ancien en même temps, avec à plusieurs reprises des airs de A FOREST OF STARS. Pas seulement à cause du violon, mais aussi par la volonté de créer des histoires à travers des morceaux qui progressent lentement. De longues parties instrumentales permettent aussi une meilleure immersion, dans le monde proposé sur la pochette.

On peut reprocher à FELLED de trop se reposer sur le violon cependant. C’est vrai, et c’est ce qui divisera les auditeurs. Certains détesteront sa présence, d’autres s’en lasseront vite, d’autres enfin seront ravis qu’il soit aussi important. De mon côté, il passe bien. Ce sont plutôt les vocaux principaux, masculins, dont je suis moins fan. Ils sont graves, lourds, et ne varient jamais. J’imagine que l’idée était justement de leur donner un côté rugueux qui allait équilibrer avec la douceur des mélodies et du violon, mais un peu plus de changements, un peu plus de sentiments (même torturés) auraient ajouté la tension qui me manque.

C’est un détail et quoi qu’il en soit, l’album reste très intéressant, personnel, et agréable.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Felled
Black à violon
2021 - Transcending Obscurity
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs :   -
Webzines : (3)  7.67/10

plus d'infos sur
Felled
Felled
Black à violon - 2014 - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Ember Dream
02.   Fire Season on the Outer Rim
03.   The Rite of Passage
04.   Sphagnum in the Hinterlands
05.   The Salt Binding

Durée : 40:27

parution
2 Juillet 2021

Essayez aussi
Profezia
Profezia
Dodekaprofeton

2018 - Moribund Records
  
Profezia
Profezia
Oracolo Suicida

2014 - Moribund Records
  

Melvins
Bullhead
Lire la chronique
Lingua Ignota
Sinner Get Ready
Lire la chronique
Hatemonger
The Vile Maxim (EP)
Lire la chronique
Superbloom
Pollen
Lire la chronique
Fates Warning
A Pleasant Shade Of Grey
Lire la chronique
Wyrd
Vandraren
Lire la chronique
Graveland
Hour of Ragnarok
Lire la chronique
Lymphatic Phlegm
Pathogenesis Infest Phlegms...
Lire la chronique
Fleshdriver
Leech (EP)
Lire la chronique
Aborted
Maniacult
Lire la chronique
Haken
The Mountain
Lire la chronique
Chamber Of Unlight
Realm Of The Night
Lire la chronique
10 Code
Ride
Lire la chronique
Abandon
When It Falls Apart
Lire la chronique
Witch Vomit
Abhorrent Rapture (EP)
Lire la chronique
Malevolent Creation
Dead Man's Path
Lire la chronique
Árstíðir lífsins
Saga á tveim tungum II: Eig...
Lire la chronique
Archgoat
Heavenly Vulva (Christ's La...
Lire la chronique
Mr. Bungle
Mr. Bungle
Lire la chronique
Thy Light
Thy Light (EP)
Lire la chronique
Civerous
The Expedition Of Illness (...
Lire la chronique
Sacrifixion
Shower Me In Death (EP)
Lire la chronique
Vanden Plas
Christ Φ
Lire la chronique
Mourning Beloveth
Dust
Lire la chronique
French Black Metal : Les nouveaux sont-ils à la HAUTEUR ?
Lire le podcast
16
Blaze of Incompetence
Lire la chronique
Ungfell
Es Grauet
Lire la chronique
Revenant Marquis
Below The Landsker Line
Lire la chronique
Pa Vesh En
Maniac Manifest
Lire la chronique
Rixe
Collection (Compil.)
Lire la chronique