chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Krallice - Dimensional Bleedthrough

Chronique

Krallice Dimensional Bleedthrough
Aujourd’hui, alors que Krallice est allé encore plus loin dans son déballage technique au point de (me) laisser sur le carreau, qu’il a effectué des sorties de route incompréhensibles ou délicieuses – Demonic Wealth, ce qu’a créé de mieux la bande depuis un moment –, que reste-t-il de Dimensional Bleedthrough ? Un souffle.

Voilà la chose qui, après des années à l’avoir laissé au placard, craignant de le voir devenir daté dans son extravagance, choque quand il se réécoute. Oui, Krallice aura été jusqu’au bout de son black metal technique et ambiancé avec Years Past Matter, aura déconstruit son style par la suite, aura apporté des allitérations et des répétitions, comme lorsque l’on se trouve au bout d’une voie sans issue obligeant à tourner en rond ou prendre des bifurcations. Ce deuxième longue-durée conserve néanmoins pour lui un dynamisme unique, porteur d’une atmosphère continuant de faire de lui une splendeur à part entière.

Une atmosphère que l’on pourra qualifier d’aride – ce son sec et strident labourant les oreilles de ses grains de sable –, de mystique – ascèse, danse-transe, cercles et cycles mélodiques –, mais qui finit par évoquer le mouvement-même malgré des motifs toujours aussi prenants. Le morceau-titre et ses élévations continues, l’âpreté de l’expéditive « The Mountain », l’entêtement de « Aridity », le final assourdissant de pureté de « Intraum »… Dimensional Bleedthrough conserve cela, toujours avec la force qu’il avait lors de sa découverte, la magie de ces instants pris à l’arrachée, fous d’entrelacements, une harmonie qui se cherche puis explose quand elle se trouve continuant d’être un plaisir particulier chez les Ricains.

Mais il y a ce souffle qui obsède, laboure, emporte, fait se positionner en contre. Alizé léger durant la plage instrumentale, bourrasques de nombreuses fois, mélodies prenant des formes de spirales, points-virgules, clefs de sol et mises au sol, le tout donnant l’impression de lutter ou de se laisser emporter par l’énergie fluctuante de ces riffs allant toujours, toujours allant, cette batterie régulière, ces voix qui prennent corps – du vent qui se condense, dirait Alain Damasio –, telle une marche en avant donnant à vivre, presque physiquement, une érosion de soi dans le Grand Tout.

L’esprit se trouve étrangement libéré par tout cela, ne cherchant plus à tout comprendre et retenir de cette musique qui peut laisser croire qu’elle doit être scrupuleusement considérée pour s’apprécier. Il y a dans cet exercice de création aérienne qui devient flux comme un sentiment d’abandon à laisser virevolter les notes et son esprit, constamment accroché aux compositions de Krallice. Oubli des mots – ces sons qui se solidifient –, oubli des phrases – ces bâtiments de la respiration –, oubli de la pensée – cette prison intérieure de nos mouvements d’âme.

Bien sûr, cela ne se passera pas toujours comme on le souhaite. Bien sûr, cela demande d’être dans certaines dispositions pour accepter telle fuite sans sens, telle avancée qui délaisse sur sa route ce que l’on voudrait contempler plus longuement. Les conditions requises, Dimensional Bleedthrough laissera émerveillé. Encore faut-il accepter qu’il ne désigne rien, exceptée la vitalité première, celle qui fait et défait, rendant ce disque toujours aussi précieux. Encore faut-il accepter qu’il existe une beauté dans le geste.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Mera citer
Mera
13/07/2021 17:55
note: 8.5/10
J'ai découvert le groupe avec cet album et avec le recul, je le place probablement au même niveau que Years Past Matter.
J’adhère par forcément à l’ensemble de leur son mais quand le groupe joue a fond la carte de la mélodie (Dimensional Bleedthrough et Autochthon en particulier, Monolith of Possession aussi), putain qu’est-ce que j’aime !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Krallice
Post Black Metal
2009 - Profound Lore Records
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (1)  8.5/10
Webzines : (3)  8.17/10

plus d'infos sur
Krallice
Krallice
Sci-Fi Black Metal / Ambient - 2007 - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Dimensional Bleedthrough  (11:10)
02.   Autochthon  (9:30)
03.   Aridity  (14:51)
04.   The Mountain  (3:14)
05.   Intraum  (11:36)
06.   [untitled]  (8:08)
07.   Monolith of Possession  (18:44)

Durée : 77:13

line up
parution
10 Novembre 2009

voir aussi
Krallice
Krallice
Diotima

2011 - Profound Lore Records
  
Krallice
Krallice
Hyperion (EP)

2016 - Autoproduction
  
Krallice
Krallice
Ygg Huur

2015 - Autoproduction
  
Krallice
Krallice
Prelapsarian

2016 - Autoproduction
  
Krallice
Krallice
Years Past Matter

2012 - Autoproduction
  

Essayez aussi
Celeste
Celeste
Misanthrope(s)

2009 - Denovali Records
  
Vanhelga
Vanhelga
Fredagsmys

2018 - Osmose Productions
  
Falaise
Falaise
My Endless Immensity

2017 - A Sad Sadness Song
  
Hænesy
Hænesy
Garabontzia

2021 - Purity Through Fire
  
Altar Of Plagues
Altar Of Plagues
Teethed Glory And Injury

2013 - Candlelight Records
  

Steel Bearing Hand
Slay In Hell
Lire la chronique
Chotza
Plump u Primitiv (10 Jahr F...
Lire la chronique
Galvanizer
Prying Sight Of Imperception
Lire la chronique
Machine Head
The Burning Red
Lire la chronique
Ambush
Infidel
Lire la chronique
Stress Angel
Bursting Church
Lire la chronique
Ascendency
Birth Of An Eternal Empire ...
Lire la chronique
L'été dans le BLACK METAL
Lire le podcast
Steven Wilson
The Raven That Refused to S...
Lire la chronique
Vermineux
1337 (Démo)
Lire la chronique
Mannveira
Vitahringur
Lire la chronique
Astriferous
The Lower Levels Of Sentien...
Lire la chronique
Nine Inch Nails
The Downward Spiral
Lire la chronique
Hænesy
Garabontzia
Lire la chronique
Purification
The Exterminating Angel
Lire la chronique
Koldovstvo
Ни царя, ни бога
Lire la chronique
Goratory
Sour Grapes
Lire la chronique
Evoken
A Caress Of The Void
Lire la chronique
Unbounded Terror
Faith in Chaos
Lire la chronique
Profane Order
Slave Morality
Lire la chronique
Cathexis
Untethered Abyss
Lire la chronique
Gharmelicht
Gharmelicht
Lire la chronique
Khandra
All Occupied by Sole Death
Lire la chronique
Blind Guardian
Battalions Of Fear
Lire la chronique
Black Sabbath
Mob Rules
Lire la chronique
Vectis
No Mercy for the Weak (EP)
Lire la chronique
Goats Of Doom
Shiva
Lire la chronique
King Diamond
"Them"
Lire la chronique
Ancient Necromancy
Diabolical Forest Alchemy (...
Lire la chronique
Ancient Wisdom
A Celebration in Honor of D...
Lire la chronique