chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Ancient Wisdom - A Celebration in Honor of Death

Chronique

Ancient Wisdom A Celebration in Honor of Death
Et revoilà un groupe qui mérite le respect !

ANCIENT WISDOM mérite le respect parce qu’il existe depuis 1992, même si au début c'était sous un autre nom..
ANCIENT WISDOM mérite le respect parce qu’un seul homme est derrière tout le travail effectué.
ANCIENT WISDOM mérite le respect car cet homme est également le guitariste du célèbre NAGFLAR…
ANCIENT WISDOM mérite le respect pour sortir un album après 17 ans d’inactivité.
ANCIENT WISDOM mérite le respect pour être resté toute sa carrière, dès son premier méfait en 1996, sur le même label : l’italien Avantgarde Music !

Si un album se notait au respect, A Celebration in Honor of Death mériterait bien un 10/10. Mais voilà... non...

Plusieurs choses m’ont dérangé dans ces 7 nouvelles compositions de black metal sympho à l’ancienne, et la plus problématique a été le chant. J’ai une véritable allergie face à ce timbre presque continuellement inexpressif. Et quand on a du mal avec des vocaux, il est très compliqué de passer outre. Ils m’horripilent même, hurlant dans le vide et sans jamais servir la musique. « Jamais » est un peu fort, c’est vrai, car il y a une exception : ça matche enfin avec la musique sur « The Corronation » ! Là, enfin la musique et le chant sont en harmonie pour apporter de la tension ! Sur le reste, pfffffff, ça m’agace... Mais c’est encore plus agaçant lorsqu’ils se taisent, comme sur le titre totalement instrumental « Those Who Do Not Exist ». 6 minutes sans chant, et 6 minutes finalement bien vides, pendant lesquelles on se demande justement pourquoi ce choix ! La musique ne transmet rien sur ce titre, et on le zappera volontiers dès la deuxième écoute.

Mais finalement ce titre est bien dans l’esprit de ce qu’on proposait dans le black à tendances sympho entre 1998 et 2002. On trouvait souvent ce genre de piste instrumentale qui tentait de calmer un peu le jeu et de faire un peu décoller l’esprit. Sauf que quand ça marche pas, c’est très chiant... L’esprit décolle alors sur d’autres morceaux, surtout lorsque des choeurs prennent les choses en main. Car au milieu de la musique assez plate d’ANCIENT WISDOM, il y a des moments de magie et de plénitude réussis. Trop peu, et surtout trop entourés d’erreurs, mais ils sont là tout de même. Le meilleur exemple est sur la dernière piste, « Towards Your Destruction », sur laquelle on plane de la 4ème à la 6ème minute grâce à des ambiances apaisées. Mais avant et après, quelle misère ! Pas à cause de la musique, pas à cause du timbre des vocaux, mais à cause des paroles cette fois-ci ! La même PUTAIN de phrase est répétée éternellement. Ça me tape sur les nerfs, puissance 1000 ! Notre homme avait-il peur de trop écrire et d’ensuite oublier les paroles en concert ? C’est très frustrant ! C’est presque fainéant.

Le talent n’est pas poussé en fait. Et on reste presque continuellement sur sa faim durant 50 minutes. C’est un peu la même chose avec le visuel en fait. Il ne fait pas envie, et surtout il n’aide pas l’imagination à vagabonder comme la musique tente de le faire ! Il ne reflère pas le côté symphonique du groupe, il ne laisse pas entrevoir ses tendances avantgardistes, ni même atmosphériques. Quand un groupe se veut autant porté sur les ambiances et qu’il propose une pochette triste et pauvre comme celle-ci, il a du mal à convaincre...

Du coup ANCIENT WISDOM fait un retour dispensable. Pas nul du tout, et bien heureusement même avec des petits plaisirs dissimulés (éparpillés) ici et là. J’ai accroché aux choeurs, aux sonorités qui rappellent les vieux albums de sympho style DIMMU BORGIR, et le reste m’a énervé...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Ancient Wisdom
Black Metal Symphonique
2021 - Avantgarde Music
notes
Chroniqueur : 6/10
Lecteurs :   -
Webzines : (2)  7.25/10

plus d'infos sur
Ancient Wisdom
Ancient Wisdom
Black Metal Symphonique - 1993 - Suède
  

tracklist
01.   Haec Est Mors Secunda
02.   Breaking the Circle of Life
03.   Architect of Death - Laudamus Te
04.   The Coronation
05.   Those Who Do Not Exist
06.   And God Saw
07.   Towards Your Destruction

Durée : 50:58

parution
4 Juin 2021

Essayez plutôt
Mephistopheles
Mephistopheles
Landscape Symphonies

1996 - Adipocere Records
  
The Kryptik
The Kryptik
Behold Fortress Inferno (EP)

2020 - Purity Through Fire
  
Sungoddess
Sungoddess
Zangaï

2018 - Zero Dimensional Records
  
...and Oceans
...and Oceans
The Symmetry Of I The Circle Of O

1999 - Season Of Mist
  
Norrhem
Norrhem
Koitos

2020 - Spread Evil Distribution
  

Gjoad
Samanōn
Lire la chronique
Aūkels
Raynkaym
Lire la chronique
Mourning Dawn
Dead End Euphoria
Lire la chronique
Mooncitadel
Onyx Castles And Silver Key...
Lire la chronique
Dodskold
Ödesriket
Lire la chronique
Steel Bearing Hand
Slay In Hell
Lire la chronique
Chotza
Plump u Primitiv (10 Jahr F...
Lire la chronique
Galvanizer
Prying Sight Of Imperception
Lire la chronique
Machine Head
The Burning Red
Lire la chronique
Ambush
Infidel
Lire la chronique
Stress Angel
Bursting Church
Lire la chronique
Ascendency
Birth Of An Eternal Empire ...
Lire la chronique
L'été dans le BLACK METAL
Lire le podcast
Steven Wilson
The Raven That Refused to S...
Lire la chronique
Vermineux
1337 (Démo)
Lire la chronique
Mannveira
Vitahringur
Lire la chronique
Astriferous
The Lower Levels Of Sentien...
Lire la chronique
Nine Inch Nails
The Downward Spiral
Lire la chronique
Hænesy
Garabontzia
Lire la chronique
Purification
The Exterminating Angel
Lire la chronique
Koldovstvo
Ни царя, ни бога
Lire la chronique
Goratory
Sour Grapes
Lire la chronique
Evoken
A Caress Of The Void
Lire la chronique
Unbounded Terror
Faith in Chaos
Lire la chronique
Profane Order
Slave Morality
Lire la chronique
Cathexis
Untethered Abyss
Lire la chronique
Gharmelicht
Gharmelicht
Lire la chronique
Khandra
All Occupied by Sole Death
Lire la chronique
Blind Guardian
Battalions Of Fear
Lire la chronique
Black Sabbath
Mob Rules
Lire la chronique