chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
165 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Lamp Of Murmuur - Submission And Slavery

Chronique

Lamp Of Murmuur Submission And Slavery
Il n’a même pas fallu 365 jours à l’Américain engagé derrière le one-man band Lamp Of Murmuur pour donner une suite à son premier album sorti le 2 octobre 2020. Pour autant, ce n’est pas le plus surprenant dans cette affaire puisque que depuis Heir Of Ecliptical Romanticism, la mystérieuse entité a surtout enchainé les sorties à un rythme particulièrement soutenu. Depuis un an le groupe a en effet déjà publié un split en compagnie de Dai-Ichi, une compilation CD réunissant l’intégralité ou presque de ses précédentes démos (manque effectivement à l’appel cette toute première sortie intitulée Thunder Vigil And Ecstasy), un nouvel album dont nous allons parler aujourd’hui et, comble de l’insolence, un EP paru le lendemain comme si de rien n’était. Si la crise sanitaire n’a pas été facile pour tout le monde, M. a su quant à lui trouver le temps, l’énergie et l’inspiration pour mettre ces semaines de confinement à profit.

Intitulé Submission And Slavery, ce nouvel album paru mi-septembre sur Bandcamp et disponible depuis quelques jours en CD et en cassette via Black Gangrene Productions est illustré à nouveau par le prolifique artiste et musicien bosniaque Ainul Iblis à qui l’on doit notamment certains travaux pour des groupes tels qu’Abduction, Carved Cross, Forbidden Tomb, Grógaldr, Klanen, Nächtlich, Obsidian Dawn, Revenant Marquis, Trono Além Morte… Une œuvre qui ne devrait pas manquer de faire sourciller tous les amateurs de The Sisters Of Mercy qui auront probablement vite remarquer le parallèle effectué ici avec l’artwork de Floodland (la mer, la lune, ce visage féminin à moitié dissimulé, la disposition des personnages, cet usage du noir et du blanc). Un parallèle qui d’ailleurs va un petit peu au-delà du simple clin d’œil puisque les évocations directes à la musique des Anglais tout au long de cette petite demi-heure ne manquent pas.

Celles-ci vont se manifester à travers l’usage sporadique d’une guitare au son clair et à la réverb’ métallique dont les mélodies évoquent effectivement un groupe comme The Sisters Of Mercy et plus généralement les scènes Goth et Post-Punk anglaises (Bauhaus, Fields Of The Nephilim, The Cure, Alien Sex Fiend, Joy Division...). C’est le cas sur "Reduced To Submission And Slavery" à 0:51 et 9:00, "Dominatrix's Call" à 0:50, 1:13, 3:33 et 4:09, "Deformed Erotic Visage" à 6:42 et bien évidemment sur le titre "As Evening Falls" qui n’est autre qu’une reprise du célèbre groupe américain Christian Death. Une influence pleinement assumée pour l’occasion et qui forcément va apporter une couleur un petit peu particulière au Black Metal de Lamp Of Murmuur. Déjà en comparaison de ses précédentes productions mais également vis à vis de la scène Black Metal en général où il est assez rare d’entendre aussi clairement ce type de références (en tout cas à ma connaissance). Un bon point assurément qui permet à Lamp Of Murmuur de continuer à briller tout en continuant d’assurer un planning de livraison particulièrement chargé. On notera également, plus discrète et bien moins évidente, une influence Heavy Metal qui va se manifester notamment lors de cette envolée vocale remarquée sur "Reduced To Submission And Slavery" à 8:48, durant le break entrainant de "Deformed Erotic Visage" entamé à partir de 4:04 avec notamment l’appui de cette basse redoutable et de ce chant à la Bathory période Hammerheart ou bien enfin à travers ce solo mélodique débuté à 6:41.

Ce petit vent de nouveauté ne vient pourtant pas spécialement changer la donne puisque le one-man band américain poursuit sur sa lancée sans fondamentalement changer la nature même de son Black Metal. On retrouve ainsi cette même production décharnée et métallique qui offre à l’auditeur toujours autant de lisibilité. En effet, bien qu’il soit naturellement rattaché à la scène dite "Raw Black Metal", Lamp Of Murmuur propose paradoxalement une musique parfaitement intelligible, bien loin des productions opaques, lointaines et bancales qui caractérisent l’essentiel des sorties associées à ce genre. Un parti-pris auquel le groupe américain a toujours choisi de rester fidèle et qui lui va plutôt bien.
Mais c’est surtout ce Black Metal partagé entre séquences menées le couteau entre les dents et passages plus nuancés (qu’ils soient atmosphériques, entêtants, mélodiques...) qui nous ramène aux principales qualités de Lamp Of Murmuur. Une ambivalence que M. Continue d’entretenir ici à l’aide de compositions relativement longues puisqu’à l’exception de "Thine Be The Calvary" et "Lustgate Toward Your Cruel Dominions" qui font ici office d’interludes instrumentaux et cette reprise de Christian Death qui clôture l’album, "Reduced To Submission And Slavery", "Dominatrix's Call" et "Deformed Erotic Visage" oscillent entre cinq et onze minutes. À l’image de son prédécesseur, Submission And Slavery se distingue par ces passages exécutés à toute berzingue à coup de trémolos aussi flamboyants qu’incisifs ("Reduced To Submission And Slavery" à 4:04, "Dominatrix's Call" à 3:09, "Deformed Erotic Visage" à 1:43...), de blasts soutenus et entêtants (l’entame en fanfare de "Reduced To Submission And Slavery", "Dominatrix's Call" à 3:09, "Deformed Erotic Visage" à 1:57) et de hurlements sauvages et possédés mais également par ces nombreuses transitions et autres moments plus en retenus lors desquels Lamp Of Murmuur fait preuve de bien plus de finesse et de subtilité ("Reduced To Submission And Slavery" à 0:51 et 4:52, "Dominatrix's Call" à 0:50, 1:13, 3:33 et 4:09, "Deformed Erotic Visage" à 4:05) avec parfois l’appui d’un synthétiseur moins présent et suranné qu’il ne l’a été.

S’il reste fidèle au Black Metal grâce auquel il s’est rapidement fait un nom dans les milieux autorisés, ce nouvel album de Lamp Of Murmuur n’en révèle pas moins de nouvelles facettes particulièrement plaisantes. Déjà parce qu’elles amènent avec elles un soupçon de fraîcheur et de nouveauté naturellement bienvenu mais aussi parce qu’elles sont intégrées ici de manière particulièrement habile et convaincante. Alors c’est vrai, Submission And Slavery est peut-être un poil frustrant à cause de sa durée réduite et de la présence au tracklisting de seulement trois nouveaux morceaux mais pour autant, la durée, la variété et la dynamique de ces derniers font que l’on en vient rarement à éprouver un quelconque sentiment de frustration. C’est même plutôt tout l’inverse puisque plus les écoutes s’enchainement et plus il devient évident que l’on tient là l’une des plus chouettes sorties de la formation. Et puis n’oublier pas, Lamp Of Murmuur a deux nouveaux morceaux sous le coude que l’on n’a pas encore abordés...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

8 COMMENTAIRE(S)

Jej citer
Jej
03/11/2021 13:46
note: 8/10

Ah ouais ? En effet... Peut-être une tournée européenne.[/quote]

je ne pense pas, il a donné deux lives aux US, ca sera un one shot je pense.
AxGxB citer
AxGxB
26/10/2021 16:05
note: 8/10
Jej a écrit : tiens le line up du roadburn 2022 inclus lamp of murmuur, ce projet devient vraiment costaud..!

Ah ouais ? En effet... Peut-être une tournée européenne.
Jej citer
Jej
26/10/2021 15:59
note: 8/10
tiens le line up du roadburn 2022 inclus lamp of murmuur, ce projet devient vraiment costaud..!
Jej citer
Jej
19/10/2021 13:46
note: 8/10
AxGxB tout à fait d'accord, cette fois ci, la sortie est prise à sa juste valeur.

j'ai eu la chance y'a deux mois, de trouver un LP de Heir Of Ecliptical Romanticism, perdu sur un site de distro, à 20 euros. la OK, comme tu dis, le marché discog / ebay gangrène totalement ce genre de sorties, non pas que ce soit de la faute des groupes, en indé il est délicat de faire de gros tirages, mais lorsque un label s'en mêle, c'est plus délicat , je veux dire par la difficile de trouver trop d'excuses valables.

en tout cas chouette chro, y'a effectivement dans LOM, cette espèce de coté rock à cave, teinté de rythmes limite heavy indus desfois, le plus travaillé restant cette ambiance poussiéreuse, avec un grain particulier mais totalement lisible. Basse en avant, ce qui mérite d'être souligné dans ce genre de BM un poil cracra ;p
AxGxB citer
AxGxB
19/10/2021 13:12
note: 8/10
Jej a écrit : ça fait plaisir de voir de l'underground dans les chro, lamp of murmuur est effectivement un joli succès de l'ombre. le seul truc perturbant avec ce genre de projet, c'est la tonne de matos qu'ils sortent, faut arriver à tout digérer. et aussi trop peu de production physique qui donne un effet nauséabond au marché

Pour le coup, Lamp Of Murmuur et Death Prayer font plutôt bien les choses. Tout sort en cassette, LP et CD et les rééditions se font régulièrement histoire de ne pas avoir à payer une somme astronomique sur Discogs. Donc pour ça c'est quand même plutôt cool. Après oui, la scène est prolifique et c'est clair que certaines sorties en cassette limitées à 30 exemplaires ont de quoi frustrer...
Jej citer
Jej
19/10/2021 11:26
note: 8/10
ça fait plaisir de voir de l'underground dans les chro, lamp of murmuur est effectivement un joli succès de l'ombre. le seul truc perturbant avec ce genre de projet, c'est la tonne de matos qu'ils sortent, faut arriver à tout digérer. et aussi trop peu de production physique qui donne un effet nauséabond au marché
AxGxB citer
AxGxB
15/10/2021 11:26
note: 8/10
Dantefever a écrit : J'ai prononcé à voix haute "Sisters of Mercy" comme un abruti devant mon pc en voyant la pochette.

Oui, comme le nez au milieu de la figure Clin d'oeil
Dantefever citer
Dantefever
15/10/2021 11:08
J'ai prononcé à voix haute "Sisters of Mercy" comme un abruti devant mon pc en voyant la pochette.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Lamp Of Murmuur
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (1)  8/10
Webzines :   -

plus d'infos sur
Lamp Of Murmuur
Lamp Of Murmuur
Black Metal - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Reduced To Submission And Slavery  (11:04)
02.   Thine Be The Calvary  (01:45)
03.   Dominatrix's Call  (05:12)
04.   Deformed Erotic Visage  (09:02)
05.   Lustgate Toward Your Cruel Dominions (02:18 )
06.   As Evening Falls (Christian Death Cover)  (03:22)

Durée : 32:43

line up
  • M. / Chant, Guitare, Basse, Batterie, Synthétiseur

parution
16 Septembre 2021

voir aussi
Lamp Of Murmuur
Lamp Of Murmuur
Heir Of Ecliptical Romanticism

2020 - Death Kvlt Productions
  
Lamp Of Murmuur
Lamp Of Murmuur
Punishment And Devotion (EP)

2021 - Death Prayer Records
  

Essayez aussi
Aosoth
Aosoth
V: The Inside Scriptures

2017 - Agonia Records
  
Duszę Wypuścił
Duszę Wypuścił
Ludowy nihilizm absolutny (EP)

2010 - Devoted Art Propaganda
  
Nécropole
Nécropole
Nécropole (Compil.)

2016 - Northern Heritage
  
Whoredom Rife
Whoredom Rife
Dommedagskvad

2017 - Terratur Possessions
  
Astrofaes
Astrofaes
Dying Emotions Domain

1998 - Autoproduction
  

First Fragment
Gloire Éternelle
Lire la chronique
Warning
Watching from a Distance - ...
Lire la chronique
Concrete Winds
Nerve Butcherer
Lire la chronique
Gloomy Grim
Agathonomicon
Lire la chronique
Nächtlich
Satanas Solum Initium Est
Lire la chronique
Dungeon Steel
Bloodlust (EP)
Lire la chronique
Burial
Inner Gateways To The Slumb...
Lire la chronique
Verdun / Old Iron
Verdun / Old Iron (Split 12")
Lire la chronique
Cultes Des Ghoules
Eyes Of Satan (EP)
Lire la chronique
Cultes Des Ghoules
Deeds Without A Name (EP)
Lire la chronique
Morte Incandescente
Vala Comum
Lire la chronique
Muscipula
Little Chasm of Horrors (Dé...
Lire la chronique
Θλίψις​ (Thlipsis)
Θλίψις (EP)
Lire la chronique
Noctule
Wretched Abyss
Lire la chronique
Unholy
Rapture
Lire la chronique
Gorgon
Traditio Satanae
Lire la chronique
Eldritch
EΩS
Lire la chronique
Marasmus
Necrotic Overlord
Lire la chronique
Horns Of Domination
Where Voices Leave No Echo
Lire la chronique
Häxkapell
Eldhymner
Lire la chronique
Massacre
Resurgence
Lire la chronique
Celestial Key
Immortal Crown
Lire la chronique
Aborted
Retrogore
Lire la chronique
Organic
Where Graves Abound
Lire la chronique
Baxaxaxa
Catacomb Cult
Lire la chronique
Witnesses
The Collapse
Lire la chronique
Lock Up
The Dregs Of Hades
Lire la chronique
Evoken
Embrace the Emptiness
Lire la chronique
Cathedral
Supernatural Birth Machine
Lire la chronique
Our Survival Depends on Us
Scouts on the Borderline Be...
Lire la chronique