chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
173 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Nocturnal Nightmare - Abstrakt Sinne

Chronique

Nocturnal Nightmare Abstrakt Sinne
L’Italien Idamere est un homme déprimé. Plus que les autres. Plus que ceux qui font déjà du black suicidaire en tout cas, et au moins deux fois plus même. Si, si ! Sinon il ne participerait pas parallèlement à deux groupes qui officient dans ce style ! D’abord celui qu’il a créé en 2012 : AFRAID OF DESTINY, et celui qu’il a rejoint en 2020 : le suédois NOCTURNAL NIGHTMARE, dont on va parler aujourd’hui. Et heureusement qu’il l’a rejoint d’ailleurs parce que le fondateur du groupe semblait un peu faire du surplace depuis quelques années. En fait Grotesk s’était retrouvé seul suite au départ de son ami Lucian en 2014 et au passage très éclair d’un guitariste une seule année en 2015. La rencontre avec l’Italien a donc été providentielle et a permis à un premier album de voir le jour, enfin.

Et cet Abstrakt Sinne est un album concept composé de 6 pistes, chacune illustrant les aspects misérables de l’humanité et chacune envahie par les réactions inévitables des faibles que nous sommes : haine de soi, dépression, misanthropie, apathie, illusions, désillusions, impression de vide et d’impuissance... Oui, c’est joyeux hein... Bon, la pochette le laissait déjà deviner, c’est vrai. Et d’ailleurs, elle m’interpellait plus que d’autres. Sans doute pour son envie de présenter un détail d’une forêt plutôt que son ensemble. Au lieu de montrer des arbres et au lieu de garder de la couleur, qui donneraient une illusion d’espoir ou de fuite possible vers la nature, nous n’avons droit qu’à un sol, à un tronc, à des feuilles mortes qui recouvrent des pierres. Et nous sommes alors envahis par la pitié. On ne voit pas le ciel qui s’étend, ni de cîmes imposantes, mais juste ce qui reste à terre, et qui est terriblement réel. Cette photo, elle nous plonge déjà dans la mélancolie que les compositions vont transmettre. Elle nous crie que le temps passe, et qu’au lieu de vivre, nous nous concentrons sur nos défauts et sur les barrières que nos congénères nous imposent. Mais le temps passe, oui, et les rares moments où l’on s’éveille, où l’on ouvre les yeux pour essayer de s’échapper, on est finalement rattrapé par lui. Le temps ne laisse pas grand chose...

Ainsi, NOCTURNAL NIGHTMARE semble être la bande originale de ce film de notre vie mal vécue. Le black metal y est laconique, sans illusions, désespéré. Et bien qu’il nous rappelle que quoi que nous fassions l’issue ne changera pas, il fait du bien. Il accompagne notre mal-être et notre douleur. Il n’est pas le premier à y parvenir, mais si l’on a épuisé ses classiques dans le style, il y a de quoi replonger dans la détresse ici...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Nocturnal Nightmare
Black Metal Dépressif
2021 - Talheim Records
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Nocturnal Nightmare
Nocturnal Nightmare
Black Metal Dépressif - 2011 - Suède
  

tracklist
01.   Självhat
02.   Allt och Inget
03.   No Place for Happiness
04.   Humanity
05.   Skuggvarelsen
06.   Annullamento

Durée : 53:37

parution
1 Octobre 2021

Essayez aussi
Kanashimi / Happy Days
Kanashimi / Happy Days
The Great Depression II (Split-CD)

2014 - Zero Dimensional Records
  
Vardan
Vardan
Nostalgia - Archive of Failures - Part IV - V - VI

2018 - Moribund Records
  
Vardan
Vardan
Unholy Lightless Summer

2018 - Moribund Records
  
Woods Of Desolation
Woods Of Desolation
Sorh (EP)

2009 - Eisenwald Tonschmiede
  
Vardan
Vardan
The Wish of Weeping

2019 - Moribund Records
  

First Fragment
Gloire Éternelle
Lire la chronique
Warning
Watching from a Distance - ...
Lire la chronique
Concrete Winds
Nerve Butcherer
Lire la chronique
Gloomy Grim
Agathonomicon
Lire la chronique
Nächtlich
Satanas Solum Initium Est
Lire la chronique
Dungeon Steel
Bloodlust (EP)
Lire la chronique
Burial
Inner Gateways To The Slumb...
Lire la chronique
Verdun / Old Iron
Verdun / Old Iron (Split 12")
Lire la chronique
Cultes Des Ghoules
Eyes Of Satan (EP)
Lire la chronique
Cultes Des Ghoules
Deeds Without A Name (EP)
Lire la chronique
Morte Incandescente
Vala Comum
Lire la chronique
Muscipula
Little Chasm of Horrors (Dé...
Lire la chronique
Θλίψις​ (Thlipsis)
Θλίψις (EP)
Lire la chronique
Noctule
Wretched Abyss
Lire la chronique
Unholy
Rapture
Lire la chronique
Gorgon
Traditio Satanae
Lire la chronique
Eldritch
EΩS
Lire la chronique
Marasmus
Necrotic Overlord
Lire la chronique
Horns Of Domination
Where Voices Leave No Echo
Lire la chronique
Häxkapell
Eldhymner
Lire la chronique
Massacre
Resurgence
Lire la chronique
Celestial Key
Immortal Crown
Lire la chronique
Aborted
Retrogore
Lire la chronique
Organic
Where Graves Abound
Lire la chronique
Baxaxaxa
Catacomb Cult
Lire la chronique
Witnesses
The Collapse
Lire la chronique
Lock Up
The Dregs Of Hades
Lire la chronique
Evoken
Embrace the Emptiness
Lire la chronique
Cathedral
Supernatural Birth Machine
Lire la chronique
Our Survival Depends on Us
Scouts on the Borderline Be...
Lire la chronique