chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Wooden Fields - Wooden Fields

Chronique

Wooden Fields Wooden Fields
Un batteur passé cinq ans chez WITCHCRAFT, du bon vieux rock bien rétro cher à Marty McFly, il n’en fallait pas plus pour que je me penche sur cette nouvelle association de bienfaiteurs composé de Fredrik Jansson (WITCHCRAFT donc, mais également COUNT RAVEN et ANGEL WITCH), Sartez Faraj (THREE SEASONS, MOUTH OF CLAY) et Sam Riffer (SIENA ROOT). Un trio expérimenté réuni pour le plaisir de revisiter, avec une maîtrise sans failles, un background musical vers lequel tout chevelu qui se respecte finit tôt ou tard par se tourner ; rock psyché, heavy blues ou proto machin chose, collez l’étiquette qui vous convient pour un rejeton de LED ZEPPELIN qui fait déjà forte impression.

Musicalement parlant, on navigue donc entre le WITCHCRAFT des deux premiers albums et le GRAVEYARD de « Hisigen Blues ». La forme est chaleureuse, groovy à souhait et portée par des refrains assimilables en moins de temps qu’il n’en faut à Thrashocore pour poster une chronique de black (« Should We Care », « Wind Of Hope »). Certes, Sartez Faraj n’est pas Magnus Pelander et son chant clair un peu propret manque un peu de personnalité pour réellement convaincre. Ces réserves émises, il y a peu à redire sur le contenu proposé, mené de mains de maîtres par des zicos connaissant leurs classiques sur le bout des doigts. D’un niveau de jeu moyen très élevé, « Wooden Fields » séduit donc instantanément, même s’il manque au programme un ou deux titres irrésistibles qui valideraient définitivement l’affaire. Mais de délicieux arpèges cajolant les esgourdes en soli définitivement hors du temps (« Read The Signs »), ce premier skeud compte suffisamment de bons riffs dans sa besace pour augurer du meilleur. Marche arrière toute !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Wooden Fields
Heavy rock psyché
2021 - Argonauta Records
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs :   -
Webzines : (2)  8/10

plus d'infos sur
Wooden Fields
Wooden Fields
Heavy rock psyché - 2021 - Suède
  

tracklist
01.   Read The Signs
02.   Shiver And Shake
03.   Should We Care
04.   I'm Home
05.   Don't Be A Fool
06.   Wind Of Hope
07.   Endless Time

Durée : 38:41

line up
parution
8 Octobre 2021

Essayez aussi
Occultation
Occultation
Silence in the Ancestral House

2014 - Invictus Productions
  

Cenotaph
Precognition to Eradicate
Lire la chronique
Dordeduh
Har
Lire la chronique
Pillars Of Ivory
The Biblical Scripturez (Co...
Lire la chronique
Wiegedood
There’s Always Blood At The...
Lire la chronique
Telluric Effluvium
Dissolution of the Threefol...
Lire la chronique
Pombagira
Baron Citadel
Lire la chronique
Occulsed
Crepitation Of Phlegethon
Lire la chronique
Wombbath
Agma
Lire la chronique
Lalu
Paint The Sky
Lire la chronique
Black Metal Awards 2022 (6ème édition)
Lire le podcast
Godflesh
Pure
Lire la chronique
Cadaveric Fumes
Echoing Chambers Of Soul
Lire la chronique
Zxui Moskvha
Bloody Remembrance of the N...
Lire la chronique
Significant Point
Into the Storm
Lire la chronique
Otargos
Xeno Kaos
Lire la chronique
Aorlhac
Pierres Brûlées
Lire la chronique
Wound
Serpent Crown
Lire la chronique
Bilan 2021
Lire le bilan
Thyrathen
Thanatopsis
Lire la chronique
Beneath the Sod
Beneath the Sod (EP)
Lire la chronique
Panopticon
...and Again into the Light
Lire la chronique
Just Before Dawn
In The Realm Of Ash And Sor...
Lire la chronique
Fluids / Pharmacist
Feeling Young (Split 12")
Lire la chronique
Bornholm
Apotheosis
Lire la chronique
Ossaert
Pelgrimsoord
Lire la chronique
Charnel Altar
Abatement Of The Sun
Lire la chronique
Pain of Salvation
Scarsick
Lire la chronique
Cepheide
Les Echappées
Lire la chronique
Whoredom Rife
Winds Of Wrath
Lire la chronique
Noothgrush
Noothgrush (Démo)
Lire la chronique