chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
164 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Expression Of Pain - Expression Of Pain

Chronique

Expression Of Pain Expression Of Pain
Dans la série des disques que je m'en veux d'avoir loupé, je demande le seul et unique long-format d'Expression Of Pain ! Pourquoi ? Parce qu'il aurait mérité dix, cent, mille fois de se tailler une petite place parmi les meilleures sorties Grindcore de l'année dernière. Genèse d'album plutôt compliquée, c'est le moins que l'on puisse dire : initialement enregistré en 2012, les bandes furent abandonnées durant près de dix ans. Exhumées en 2021, certainement pour rendre un hommage à Graham Green, l'un des deux hurleurs de la formation tragiquement décédé au cours de l'année 2020, elles furent mixées, masterisées, avant de sortir en format LP chez Blast Addict l'été dernier, puis en version CD, cette année, via Headsplit Records. Quel gâchis... Car ce qui se joue sur cet "Expression of Pain" est calibré pour gratter ma corde sensible, et celle de tous les amateurs de musique bovine.

Et c'est comme le Port Salut : c'est marqué dessus ! Les amateurs reconnaîtront sans mal les nombreux emprunts aux légendaires Excruciating Terror, combo Grindcore de Los Angeles auteur de deux albums, "Excruciating Terror" (1996) et "Expression Of Pain" (1998), donc, passés à la postérité pour leur violence débridée, mâtinée de Crust et de Hardcore Punk. Le nom du groupe, le logo... Et la musique, bien entendu. Expression Of Pain muscle un peu plus le jeu des Californiens, tant dans la production que dans l'exécution. En résultent seize titres d'un extrémisme étourdissant, taillés pour la scène et les effusions dans le pit. Du Grindcore complètement débile, mais qui n'oublie jamais de riffer... Ni d'être efficace !

Du duo de voix Graham / Hootz qui se complètent à merveille, l'un dans l'hystérie, l'autre dans les profonds raclements de gorge; Jusqu'aux rythmiques hallucinantes de lourdeur, menée d'une poigne de fer par un batteur (Goat, également coupable de meurtre sur fûts chez MassGrave) qui ne s'économise jamais, les 17 petites minutes de ce premier jet sont à prendre comme un vrai plaisir coupable, de ceux qui te collent un sourire béat de stupidité en travers de la trogne. On débranche le cerveau, et on se laisse porter par la croûte de saccades à la Discharge, ces plans en stop'n'go qui appellent les fissures aux cervicales, et surtout, ces grattes apocalyptiques (l'ouverture de "Transgression", putain !), simplettes mais jamais indigentes, dressant des compositions lippeuses à souhait. Expression Of Pain est peut-être un poil moins revendicatif qu'un Excruciating Terror, mais autrement plus effrayant, déployant des trésors de conviction dans l'exécution d'un Grindcore de Néanderthal : Radical dans l'idiotie, absurde dans sa violence.

Afficionados du genre, à la recherche de toujours plus de gratuité, ne cherchez pas plus loin : cette première livraison d'Expression Of Pain est exactement ce qu'il vous faut pour vous tapisser les oreilles. J'ose espérer qu'il reste encore quelques enregistrements du groupe à dépoussiérer, tant cette sortie éponyme est convaincante. Une leçon tant qu'un régal !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Hallu citer
Hallu
28/06/2022 16:38
Un EP fort sympathique oui. Dsl à 17 min, même pour du grind, c'est du vol d'appeler ça un album Gros sourire

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Expression Of Pain
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Expression Of Pain
Expression Of Pain
Grindcore - Canada
  

tracklist
01.   UNFED  (1:09)
02.   INCORRIGIBLE  (1:04)
03.   DEMENTIA  (0:52)
04.   RETCH  (0:52)
05.   ASTRAY  (0:25)
06.   DEFICIT  (1:09)
07.   LESION  (0:40)
08.   DROWN  (0:46)
09.   TORSION TRAP  (2:06)
10.   CYST  (0:40)
11.   GASP  (1:08)
12.   EXTIRPATE  (1:24)
13.   WRING  (0:30)
14.   SCORCHED  (0:59)
15.   TRANSGRESSION  (1:33)
16.   DETAINED  (1:40)

Durée : 17:38

parution
29 Août 2021

Essayez aussi
Brutal Truth
Brutal Truth
Extreme Conditions Demand Extreme Responses

1992 - Earache Records
  
Leng Tch'e / Fuck The Facts
Leng Tch'e / Fuck The Facts
Split-CD (Split-CD)

2008 - Power It Up Records
  
Napalm Death
Napalm Death
Mass Appeal Madness (EP)

1991 - Earache Records
  
Sanitys Dawn / Mechanical Separation
Sanitys Dawn / Mechanical Separation
Split-CD (Split-CD)

2006 - Meat 5000 Records
  
Pig Destroyer
Pig Destroyer
Pornographers of Sound (Live)

2021 - Relapse Records
  

Exocrine
The Hybrid Suns
Lire la chronique
Cailleach Calling
Dreams of Fragmentation
Lire la chronique
Vektor
Black Future
Lire la chronique
Plague Years
All Will Suffer (EP)
Lire la chronique
Hexing
Welcome To Salem
Lire la chronique
Evergrey
The Atlantic
Lire la chronique
Belphegor
The Devils
Lire la chronique
Schauer
Roaring Thunder of Days Lon...
Lire la chronique
Sirin
V Pamäti
Lire la chronique
Laudanum
The Coronation
Lire la chronique
Soreption
Jord
Lire la chronique
Laudanum
The Apotheker
Lire la chronique
Aara
Triade II: Hemera
Lire la chronique
Kreator
Hate Über Alles
Lire la chronique
Rotten Tomb
Visions Of Dismal Fate
Lire la chronique
Svart Crown
Les Terres Brûlées (EP)
Lire la chronique
Knoll
Metempiric
Lire la chronique
Graf Orlock
Destination Time Yesterday
Lire la chronique
Intoxicated
Watch You Burn
Lire la chronique
Artificial Brain
Artificial Brain
Lire la chronique
White Ward
False Light
Lire la chronique
Besna
Zverstvá
Lire la chronique
Temple Of Void
Summoning The Slayer
Lire la chronique
Suffering Sights
When Sanity Becomes Insanity
Lire la chronique
Ritual Necromancy / Fossilization
Ritual Necromancy / Fossili...
Lire la chronique
Kvöl
In Similitude of a Dream
Lire la chronique
Bloodsoaked Necrovoid
Expelled Into The Unknown D...
Lire la chronique
Tzompantli
Tlazcaltiliztli
Lire la chronique
Entrails
An Eternal Time Of Decay
Lire la chronique
Infectious Grooves
Groove Family Cyco (Snapped...
Lire la chronique