chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
197 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Egggore / Pharmacist - Paranoid Personality Disorder / Surgical Intervention

Chronique

Egggore / Pharmacist Paranoid Personality Disorder / Surgical Intervention (Split-CD)
En retard, je le suis depuis déjà belle lurette. Cependant, je vais tout de même profiter de l’absence de nouveautés du côté de Pharmacist (aucune sortie depuis maintenant un peu plus de cinq mois et la parution d’un deuxième album intitulé Flourishing Extremities On Unspoiled Mental Grounds) pour tenter de rattraper ce qui n’a pas encore été abordé ici-même. Du coup, si je dresse la liste des choses qu’il me manque pour compléter la discographie des Japonais, on trouve par exemple ce split en compagnie d’Egggore paru en juin 2021 sur le label tchèque Bizarre Leprous Production.

Une collaboration généreuse puisque l’auditeur n’aura pas moins de treize titres (dix pour Egggore, trois pour Pharmacist) à se caler sous la dent et cela sans avoir à poser un RTT pour pouvoir les écouter puisqu’au final une demi pause déjeuner devrait amplement suffire. Si je n’ai plus rien à vous apprendre au sujet de Pharmacist, ce n’est probablement pas le cas de leur compagnon du jour. Originaire d’Ostrava en République Tchèque, Egggore se forme en 2020 sous l’impulsion du multi-instrumentiste Daniel Ožuch (guitare, basse, boîte à rythmes) et des chanteurs Martin Vašek et Mirek Pawlík que certains d’entre vous ont peut-être déjà croisés chez Cerebral Turbulency (dont on va d’ailleurs retrouver une reprise ici avec le titre "Red Hammer"). Depuis sa formation et outre ce split à l’artwork pour le moins discutable signé Pierre De Palmas, le groupe a également sorti un EP intitulé A Journey Into The Mind Of A Psychopath ainsi qu’une nouvelle collaboration cette fois-ci en compagnie du groupe Capsaicin Stitch Rupture.

Ce sont justement les Tchèques qui vont ouvrir les festivités au son d’un Goregrind excessif et limité par nature. Ayant pris le parti de ne pas s’éterniser, Egggore enchaine ainsi les bourre-pifs sans vraiment perdre de temps puisqu’à l’exception d’un "Extreme Jealousy And Suspiciousness" affiché à deux minutes et une seconde, le reste se situe pour l’essentiel (à l’exception de "Self-Righteous Insistence On One's Own Rights" et "Unnatural Quickness To Take Offence For Extended Periods Of Time") sous la barre des une minute et trente secondes… Cela n’empêche pas le trio de varier les plaisirs en proposant de nombreuses séquences moins radicales (notamment à l’aide de séances de tchoula-tchouka bien débiles mais également le temps de quelques mid-tempo annonciateurs du déluge à venir) même si dans l’ensemble c’est bien à coups de BPMs hystériques et synthétiques que les Tchèques tentent de s’imposer. À ce titre, Egggore n’a pas spécialement cherché à dissimuler l’usage de cette boite à rythme dans ses compositions. Si vous n’êtes donc pas spécialement friand de son usage, il y a des chances que cela vous démange tout au long de ces quelques titres. Enfin, au-delà de ces quelques éléments, la musique des Tchèques est surtout marquée par le caractère relativement anecdotique de ses riffs. Alors effectivement, l’ensemble ne manque pas vraiment d’efficacité, au moins dans l’instant, mais passé ces quelques minutes ensemble, il n’y a finalement pas grand chose à retenir et surtout l’envie d’y revenir n’y est pas… Tant pis.

Le duo japonais prend la suite pour essayer de conclure en beauté le temps de trois nouveaux morceaux qui sans surprise renouent avec ce Death Metal chirurgical emprunté aux patrons de Carcass. Là où Pharmacist désarçonne quelque peu l’auditeur habitué à ses frasques c’est avec le choix de cette production rachitique (pour le genre pratiqué) et le contraste offert avec cette batterie au son toujours aussi synthétique. Pour le reste, on va retrouver le Pharmacist que l’on a laissé sur ses oeuvres les plus ambitieuses à savoir celles où le groupe embrasse pleinement le caractère mélodique de Carcass en y apposant à son tour quelques solos bien sentis et en revenant à des compositions plus tortueuses et fournies (à la différence du split avec le groupe Charcuterie paru à peu de chose près à la même période et où Pharmacist se "contentait" d’aller là à l’essentiel). Pied au plancher, Pharmacist entame les hostilités tout feu tout flamme le temps d’un "Cyclothymic Uplift" particulièrement convaincant. Déflagrations Goregrind, accélérations Thrash haletantes, joutes verbales jubilatoires bien qu’incompréhensibles, riffs abrasifs et ciselés et autre cavalcade technique, épique et solitaire constituent l’essentiel de ce premier titre rondement mené. La suite ne faiblit pas, bien au contraire, avec un "Morgue Administration" mené tambour battant et qui à une exception près, ce solo mélodique qui dès 2:06 fait une arrivée triomphante pour accompagner cette (trop) courte séquence mid-tempo, réuni les mêmes caractéristiques. Même constat avec l’excellent "Surgical Intervention" qui cependant va prendre davantage de temps pour développer les appétences mélodiques et mid-tempo de Pharmacist et ainsi offrir un dernier titre particulièrement convaincant pour conclure ce split autrement plus mitigé.

En effet, la prestation des Tchèques de Egggore ne permet pas de faire de ce split un indispensable sauf si comme moi vous êtes attachés à compléter coûte que coûte les discographies que vous débutez… De toute façon, vous l’aurez sûrement déjà compris, je ne suis pas là à écrire cette chronique pour les dix premiers titres de ce split mais bien pour ceux de Pharmacist que je trouve justement particulièrement engageants (sauf peut-être cette production un poil déséquilibrée à cause de cette batterie au son toujours très synthétique) dans un registre toujours aussi proche du Carcass de Necroticism - Descanting The Insalubrious. Allez, encore les chroniques de Carnal Pollution et Flourishing Extremities On Unspoiled Mental Ground et on sera enfin à jour. Pour l’instant...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Egggore / Pharmacist
Death Metal / Grindcore
2021 - Bizarre Leprous Production
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Pharmacist
Pharmacist
Goregrind - 2020 - Japon
  
Egggore
Egggore
Death Metal / Grindcore - 2020 - République Tchèque
  

tracklist
Egggore
01.   Emotional Hysteria  (01:44)
02.   Somatization Tendencies  (01:26)
03.   Inability To Cope With Emotional Issues  (01:18)
04.   Self-Righteous Insistence On One's Own Rights  (01:33)
05.   Passive And Active Aggression  (00:56)
06.   Suicidal Tendencies  (01:08)
07.   Unnatural Quickness To Take Offence For Extended Periods Of Time  (01:34)
08.   Hypercritical And Intolerant Nature  (01:20)
09.   Extreme Jealousy And Suspiciousness  (02:01)
10.   Red Hammer (Cerebral Turbulency Cover)  (01:00)

Pharmacist
11.   Cyclothymic Uplift  (04:42)
12.   Morgue Administration  (03:40)
13.   Surgical Intervention  (05:43)

Durée : 28:05

line up
parution
15 Juin 2021

Essayez aussi
Expulsion
Expulsion
Nightmare Future (EP)

2017 - Relapse Records
  
Cadaveric Incubator
Cadaveric Incubator
Sermons Of The Devouring Dead

2017 - Hells Headbangers Records
  
Usurpress / Bent Sea
Usurpress / Bent Sea
Usurpress / Animalist (Split-CD)

2014 - Selfmadegod Records
  
Napalm Death
Napalm Death
Nazi Punks Fuck Off (EP)

1993 - Earache Records
  
Haut&Court
Haut&Court
Troffea

2015 - Basement Apes / Swarm Of Nails / Eardrum Terrorism / Troffea Records / Wooaaargh / Grains of Sand
  

Gestapo 666
Satanic Terrorism
Lire la chronique
Epitaphe
II
Lire la chronique
Fall Of Seraphs
From Dust To Creation
Lire la chronique
Godless Truth
Godless Truth
Lire la chronique
Smashed
Spreading Death
Lire la chronique
Hordous
Mon fant​ô​me
Lire la chronique
Lovgun
Bon shit bon genre
Lire la chronique
Gevurah
Gehinnom
Lire la chronique
Woods Of Desolation
The Falling Tide
Lire la chronique
Power From Hell
Shadows Devouring Light
Lire la chronique
Zëlot
Supplices (EP)
Lire la chronique
Morbific
Squirm Beyond The Mortal Realm
Lire la chronique
Je
Epilogue of Tragedy
Lire la chronique
Seep
Hymns To The Gore
Lire la chronique
Ceaseless Torment
Victory Or Death
Lire la chronique
Vaamatar
Medievalgeist
Lire la chronique
Lunar Tombfields
The Eternal Harvest
Lire la chronique
Sépulcre
Cursed Ways Of Sheol (EP)
Lire la chronique
Last Retch
Sadism And Severed Heads
Lire la chronique
Caïnan Dawn
Lagu
Lire la chronique
Virgil
Acheron
Lire la chronique
Houle
Houle (EP)
Lire la chronique
Baron Fantôme
La Nuit Fantastique
Lire la chronique
Etat Limite
L'affrontement de l'intime
Lire la chronique
Sepulchral Zeal
Open (Démo)
Lire la chronique
Interview de HERESIE pour l'album "Par-Delà Les Vents"
Lire l'interview
Heresie
Par​-​Delà Les Vents
Lire la chronique
Molder
Engrossed In Decay
Lire la chronique
OTDHR
Maraud
Lire la chronique
Vananidr
Beneath the Mold
Lire la chronique