chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
150 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Belphegor - The Devils

Chronique

Belphegor The Devils
Petite accalmie dans mes vacances (entre les couches sales, les châteaux de sable et le sauvetage en mer) pour vous parler d’un groupe cher à mes tympans en fin de vie et indissociable de votre webzine préféré, Belphegor. Malheureusement j’aurais aimé vous encenser cette douzième (!!!) galette pour le chemin des plages.. D’ailleurs Seth a encore fait un très beau boulot sur l’objet (quatrième œuvre pour le compte du démon moabite). Cinq années déjà que le très médiocre Totenritual a vu le jour (le plus faible de leur discographie ? Je l’ai oublié…), le duo autrichien/tchèque inséparable (16 ans que ça dure) Helmuth/Serpenth est rejoint par le batteur coqueluche (de session uniquement, une habitude du groupe) David Diepold (Obscura, Cognizance), remplaçant la brute (express) épaisse Simon Schilling (Marduk, Panzerchrist, Eucharist).

Bon clairement, Belphegor n’arrivera pas à redorer son blason, la moue se dessinera dès l’ouverture éponyme. De mémoire, la bande n’avait pas débuté un album de façon aussi molle... Pourtant le socle musical ne bouge aucunement, le riffing de Helmuth est toujours aisément reconnaissable, combinaison de death US et black scandinave ponctuée de gammes orientales. Malgré tout une bonne surprise pour les anciens adeptes, le gaillard module de nouveau son chant et ne se limite plus au guttural souvent poussif (mode Glen Benton). Le groupe autrichien souhaitera se focaliser sur un death/black plus “ambiancé”, l’expérimentation avait été plutôt probante sur Blood Magick Necromance, sauf qu’ici l’inspiration et la saveur n’y sont pas…

Les aspects outranciers de l’époque (clips et imagerie de côté, bien fun) ne sont pas de retour, malgré quelques samples sympathiques pour une musique qui n’a plus rien de blasphématoire. Trop aseptisés, les passages froids et mélancoliques ne fonctionnent qu’à moitié. Le refrain de “Glorifizierung des Teufels” (bon point pour le chant allemand, efficient à chaque fois), “Virtus Asinaria - Prayer” (que c’est pauvre…) ou l’occulte “Ritus Incendium Diabolus” sont noyés dans des riffs génériques et anesthésiques. Pourtant l’outro “Creature Of Fire” démontre un certain potentiel. J’avais fait la comparaison peu flatteuse avec Six Feet Under sur leurs précédentes galettes, mais en écoutant les couplets de “Damnation - Höllensturz” on touche vraiment ce fond. Reste qu'à son habitude, Belphegor connaît la recette pour accrocher l’esgourde et botter des culs sur certains passages (breaks ou refrains), notamment les morceaux “Totentanz - Dance Macabre” (classique mais efficace) et “Kingdom of Cold Flesh” (imparable). Une belle démonstration de la vélocité de David derrière les fûts (on veut des blasts et ce tempo pour le prochain Obscura) surboostée par la production moderne et puissante de Jens Bogren, tentant au mieux de concilier les aspects extrêmes et plus "posés" de Belphegor.

Conclusion malheureusement identique à Totenritual, 36 minutes difficiles à s’enfiler et dont ne retiendra pas grand chose. Ces cinq années d’absence auraient pu laisser le temps à Helmuth de peaufiner ses compositions, le gaillard ayant opté pour une case death/black ambiancé “Disney +”… Sans réelle saveur ni quelconque pic impie. On retrouvera par bribe le sourire et un bel emballage (production et objet) mais cela ne suffira pas. Nuclear Blast ayant récemment réédité (avec remastering) leurs trois premières galettes, pour ceux ne connaissant (ou ne possédant) pas les brûlots, vous saurez quoi mettre dans votre panier cet été. Une époque qui manque à beaucoup, leur dernier bon album (Blood Magick Necromance) datant de 2011 cela commence effectivement à faire long.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

Lestat citer
Lestat
09/09/2022 23:20
note: 6.5/10
J'ai trouvé cet album trop "propre".
Par contre, aussi pauvre que puisse être le titre “Virtus Asinaria - Prayer”, il m'a bien embarqué !
Chri$ citer
Chri$
02/09/2022 18:40
note: 6/10
Idem. J'ai vraiment insisté, plusieurs écoutes sérieuses au compteur, parce que j'avais vraiment envie d'entendre un bon album de Belphegor et...j'ai fini par remettre Pestapokalypse VI, du coup. Sad but true.
Solarian citer
Solarian
24/08/2022 20:30
Encore un machin totalement dénué d'intérêt. Même pas la peine que je m'emmerde à me perdre en conjectures avec cette daube. Musicalement, Belphegor n'est plus qu'une parodie depuis 10 piges. Et je peux vraiment plus encadrer cette imagerie grotesque à coups de satanisme discount.
Dans la vie, je suis même certain que ces gars-là combattent (à juste titre soyons clairs) l'essence même du vrai satanisme de réseau, celui qui ferait pâlir le plus plus trve des trves evils de mes couilles. Les mecs n'ont pas dû aller très loin en philo. Next.
Seb` citer
Seb`
11/08/2022 20:45
Premier morceau en avant première : Totentaz. Là, je me dis que Belphegor revient aux sources avec du blast permanent.
J'écoute l'album : "Ok", seulement ce titre et Kingdom of Cold Flesh qui démontent. Le reste est bien trop mou.
RIP le Belphegor d'avant, dommage.

Je lance une bouteille à la mer : Helmuth, si tu lis ce message : dans le prochain, je veux un tempo moyen de 280 et 9 titres de blasts furieux, merci.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Belphegor
notes
Chroniqueur : 6/10
Lecteurs : (2)  6.25/10
Webzines : (3)  7.62/10

plus d'infos sur
Belphegor
Belphegor
Death/Black - 1992 - Autriche
  

vidéos
The Devils
The Devils
Belphegor

Extrait de "The Devils"
  
Virtus Asinaria - Prayer
Virtus Asinaria - Prayer
Belphegor

Extrait de "The Devils"
  

tracklist
01.   The Devils  (05:29)
02.   Totentanz - Dance Macabre  (03:40)
03.   Glorifizierung des Teufels  (04:58)
04.   Damnation - Höllensturz  (05:21)
05.   Virtus Asinaria - Prayer  (05:18)
06.   Kingdom of Cold Flesh  (03:16)
07.   Ritus Incendium Diabolus  (05:29)
08.   Creature of Fire  (02:47)

Durée : 36:18

line up
parution
29 Juillet 2022

voir aussi
Belphegor
Belphegor
Goatreich - Fleshcult

2005 - Napalm Records
  
Belphegor
Belphegor
Blood Magick Necromance

2011 - Nuclear Blast Records
  
Belphegor
Belphegor
Walpurgis Rites - Hexenwahn

2009 - Nuclear Blast Records
  
Belphegor
Belphegor
The Last Supper / Blutsabbath (Compil.)

2004 - Twilight-Vertrieb
  
Belphegor
Belphegor
Bondage Goat Zombie

2008 - Nuclear Blast Records
  

Essayez plutôt
Predatory Light
Predatory Light
Predatory Light

2016 - Invictus Productions
  
Thulcandra
Thulcandra
A Dying Wish

2021 - Napalm Records
  
Genocide Shrines
Genocide Shrines
Devanation Monumentemples (EP)

2012 - Cyclopean Eye Productions
  
Xoth
Xoth
Interdimensional Invocations

2019 - Autoproduction
  
Crimson Moonlight
Crimson Moonlight
Veil Of Remembrance

2004 - Rivel Records
  

Mourir
Disgrâce
Lire la chronique
Veštac
Ključ Na Nebu, Katanac U Moru
Lire la chronique
Megadeth
The Sick, The Dying... and ...
Lire la chronique
Innumerable Forms
Philosophical Collapse
Lire la chronique
Wayward Dawn
All-Consuming Void
Lire la chronique
Bloodbath
Survival of the Sickest
Lire la chronique
Allocer Wolfe
A Man Made for Nowhere
Lire la chronique
Horror Within
Awaiting Extinction (EP)
Lire la chronique
Karmic Void
Armageddon Sun (Démo)
Lire la chronique
Wyrms
Sarkhral Lumænor - La lueur...
Lire la chronique
Kommand
The Demos (Compil.)
Lire la chronique
Phobophilic
Enveloping Absurdity
Lire la chronique
Miasmes
Vermines (EP)
Lire la chronique
Undr
Undr (EP)
Lire la chronique
Bones
Sombre Opulence
Lire la chronique
Mystic Circle
Mystic Circle
Lire la chronique
Cathartic
Through The Abysmal Gates O...
Lire la chronique
Broyeur d'Enfance
Suicide social
Lire la chronique
Trucido
A Collection Of Self​-​Dest...
Lire la chronique
Mineral Reflectance
Des chemins de vie
Lire la chronique
Proudhon
Social Tympanum
Lire la chronique
Prieuré
Nos prières (EP)
Lire la chronique
Egggore / Pharmacist
Paranoid Personality Disord...
Lire la chronique
Nuit Macabre
Chapitre III - Odeur de mort
Lire la chronique
Plague Patrol
Demo 2021 (Démo)
Lire la chronique
Sale Freux
Le corbeau clandestin
Lire la chronique
Innumerable Forms
Punishment In Flesh
Lire la chronique
Heresie
Poésie Noire (EP)
Lire la chronique
Hyperdontia / Septage
Hyperdontia / Septage (Spli...
Lire la chronique
European Tour MMXXII
Faceless Burial + Innumerab...
Lire le live report