chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Trucido - A Collection Of Self​-​Destruction

Chronique

Trucido A Collection Of Self​-​Destruction
Malgré une pochette que seule une mère pourrait aimer, et un logo quelconque, il y a quelques bricoles alléchantes qui m'ont décidé à donner sa chance à ce premier long format de Trucido. Puisqu'une image vaut mille mots, autant laisser la magie du meme opérer - une fois n'est pas coutume, et l'enthousiasme progressif de Vince McMahon résume fort bien celui qui fut le mien.



Ceux qui savent, savent, et depuis longtemps : n'importe quel groupe comportant Bryan Fajardo au line-up est un immanquable en puissance. Chaque disque sur lequel il officie se transforme en bombe. Que ce soit au sein de P.L.F., de Gridlink, Kill the Client, Noisear ou plus récemment Triage, sa caisse-claire au ping caractéristique et ses tapis de blast-beats savent mettre l'assemblée d'accord. Le gus semble être l'ingrédient magique pour un disque de Grindcore réussi. Chez Trucido, il partage d'ailleurs la tête d'affiche avec l'un de ses compères, Irving Lopez, guitariste au riffing caractéristique, sorte de mélange réussi entre Sebastian Rokicki (Antigama), Rob Marton (Discordance Axis, NOKWTDT) et Takafumi Matsubara (Gridlink, entre autres). Technique sans jamais tomber tête première dans l'outrance, ses lignes tarabiscotées font tout le sel de Cognizant, formation de Grindcore intello dans laquelle Bryan Fajardo officie également, montrant toute l'étendue de sa palette de jeu.

Sans surprise donc vu le pedigree des deux affreux jojos, "A Collection Of Self​-​Destruction" tartine salement durant son petit quart-d'heure - court, très court ! Trucido produit un Grindcore somme toute assez classique, mais qui convoque les plus belles heures du genre. Rien de neuf sous le soleil de Dallas, mais nom de Dieu, que ça fait du bien ! Que ces quatorze titres sont jouissifs ! Et pour ne rien gâcher, la production est absolument parfaite pour le style - mis en boîte au studio Anomalous Mind Engineering... d'Irving Lopez. Cru sans être inaudible, suffisamment sale pour la caution street (et éloigner les curieux) tout en sachant rester lisible. Le contraire eut été un beau gâchis !

Mélange du côté "Dans ta gueule et du chant glaireux d'Insect Warfare, mais également des parties plus pensées, poussées d'un Cognizant, justement, ce premier album de Trucido saura satisfaire tous les amoureux du genre, sans exception, et peu importe ce que tu recherches dans le style. Tu aimes quand ça bourre sans interruption, pour agiter ta main en l'air comme un épileptique ? Il y a de la tartine de doigts en stock : L'incendiaire "Tokyo Grind" taillé pour retourner un pit; "Hate Spreader" qui rappelle furieusement le riffing Thrashisant de Dave Callier (P.L.F.); "Fell Off" et ses cuts de brute épaisse sur lit de chuintements vocaux... Au contraire, tu préfères déhancher ton petit corps sur des motifs redoutables de groove ? De l'ouverture du bien-nommé "Please Fuck Off" jusqu'à "Preyed Upon" qui monte en puissance pour mieux t'achever, en passant par l'exceptionnel "Cumbia Grind", qui en serait presque dansant, tu trouveras sans mal de quoi perdre du gras et détruire ton mobilier. Ou peut-être as-tu été alléché par la présence d'Irving au line-up ? Histoire de prendre un peu de rab' de son jeu en attendant le prochain Cognizant... Le presque chaloupé "Convenience < Humanity", les bends de "Diving Into War", et le mid-tempo "Final Defecation" t'aideront à patienter.

En bref, un disque de Grindcore comme on les aime, petit shot de brutalité en intraveineuse : parfait pour un Dimanche. Encore une pépite au palmarès de Bryan Fajardo, et une formation à suivre de près tant ce premier jet s'avère convaincant au fil des écoutes.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Trucido
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Trucido
Trucido
Grindcore - 2022 - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Old World  (01:17)
02.   Please Fuck Off  (01:00)
03.   Convenience>Humanity  (01:17)
04.   Leaky Gut  (01:09)
05.   Diving Into War  (01:03)
06.   Tokyo Grind  (01:06)
07.   Hate Spreader  (00:58)
08.   Fell Off  (00:42)
09.   Preyed Upon  (01:01)
10.   Cumbia Grind  (01:08)
11.   Torcido  (01:06)
12.   Ripping Arms Off  (01:14)
13.   Final Defecation  (01:01)
14.   Super Spreader  (00:59)

Durée : 15:06

line up
parution
19 Août 2022

Essayez aussi
Mindful Of Pripyat
Mindful Of Pripyat
...and Deeper, I Drown in Doom... (EP)

2015 - Autoproduction
  
Eastwood
Eastwood
Antibiose

2021 - Lixiviat Records
  
Lycanthrophy
Lycanthrophy
Lycanthrophy

2011 - Bones Brigade Records
  
Pig Destroyer
Pig Destroyer
Terrifyer

2004 - Relapse Records
  
Napalm Death
Napalm Death
Utopia Banished

1992 - Earache Records
  

Gestapo 666
Satanic Terrorism
Lire la chronique
Epitaphe
II
Lire la chronique
Fall Of Seraphs
From Dust To Creation
Lire la chronique
Godless Truth
Godless Truth
Lire la chronique
Smashed
Spreading Death
Lire la chronique
Hordous
Mon fant​ô​me
Lire la chronique
Lovgun
Bon shit bon genre
Lire la chronique
Gevurah
Gehinnom
Lire la chronique
Woods Of Desolation
The Falling Tide
Lire la chronique
Power From Hell
Shadows Devouring Light
Lire la chronique
Zëlot
Supplices (EP)
Lire la chronique
Morbific
Squirm Beyond The Mortal Realm
Lire la chronique
Je
Epilogue of Tragedy
Lire la chronique
Seep
Hymns To The Gore
Lire la chronique
Ceaseless Torment
Victory Or Death
Lire la chronique
Vaamatar
Medievalgeist
Lire la chronique
Lunar Tombfields
The Eternal Harvest
Lire la chronique
Sépulcre
Cursed Ways Of Sheol (EP)
Lire la chronique
Last Retch
Sadism And Severed Heads
Lire la chronique
Caïnan Dawn
Lagu
Lire la chronique
Virgil
Acheron
Lire la chronique
Houle
Houle (EP)
Lire la chronique
Baron Fantôme
La Nuit Fantastique
Lire la chronique
Etat Limite
L'affrontement de l'intime
Lire la chronique
Sepulchral Zeal
Open (Démo)
Lire la chronique
Interview de HERESIE pour l'album "Par-Delà Les Vents"
Lire l'interview
Heresie
Par​-​Delà Les Vents
Lire la chronique
Molder
Engrossed In Decay
Lire la chronique
OTDHR
Maraud
Lire la chronique
Vananidr
Beneath the Mold
Lire la chronique