chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
67 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Necromantic Worship - Rites Of Resurrection

Chronique

Necromantic Worship Rites Of Resurrection (Compil.)
L’existence de Necromantic Worship aura été de courte durée puisqu’un an seulement après avoir vu le jour à Maastricht sous l’impulsion de Ghûllzaraën (chant, basse, synthétiseur) et Xarangorth (guitare, chant, programmation), la mystérieuse entité choisira contre toute attente de tirer sa révérence. Quelques mois d’une activité marquée par la sortie de deux démos, la première intitulée Spirit Of The Entrance Unto Death (2015) sous les couleurs du label Nuclear War Now! Productions et la seconde baptisée The Calling... (2016) toujours sous l’égide du label de Yosuke Konishi mais cette fois-ci en collaboration avec la structure néerlandaise New Era Productions.

Définitivement mort et enterré, le projet n’était pas appelé à renaitre d’une manière ou d’une autre. C’était sans compter cependant sur l’insistance probablement pénible mais néanmoins payante de quelques amateurs de Black Metal qui auront réussi à faire céder les deux labels évoqués plus haut afin qu’ils se décident finalement (je n’y croyais plus) à proposer ces deux démonstrations sous la forme d’une compilation particulièrement bienvenue intitulée non sans malice Rites Of Resurrection. Proposée en CD, cassette et vinyle, celle-ci embarque avec elle les trois titres de Spirit Of The Entrance Unto Death et les cinq de The Calling... ainsi que deux morceaux inédits (disponibles sur la version CD uniquement) probablement enregistrés dans l’intervalle qui sépare ces deux démos si l’on en croit l’ordre chronologique que semble vouloir respecter cette fameuse compilation.

Bien que quelques mois seulement séparent ces divers enregistrements, quelques subtiles nuances sont tout de même à noter. En effet, si les débuts de Necromantic Worship se sont faits comme je le précisais plus haut sous la forme d’un duo, le groupe s’est rapidement transformé en quatuor avec l’arrivée en 2016 d’un second guitariste (Zagan, ex-Countess...) mais aussi et surtout d’un véritable batteur fait de chair et de sang (Daemonomancer, Goathammer...). Cette boîte à rythme synthétique qui sans nécessairement nuire aux propos des Néerlandais trahissait effectivement sa condition peu naturelle (notamment lors de ces quelques séquences plus soutenues) avec ses plocs plocs numériques et son caractère beaucoup trop triggé pour être honnête laisse donc sa place dès "The Scarlet Whore" à une batterie tout de même bien plus engageante grâce à un jeu naturel également plus varié et technique.
Outre cette dernière, on constate que la production des compositions les plus récentes (de "The Scarlet Whore" à cette reprise de Necromantia qui conclue cette compilation) est également légèrement plus ronde et moins abrasive. Certes, cela n’est pas flagrant dans la mesure où ces dix morceaux bénéficient tout de même d’un rendu cohérent mais dans la mesure où il s’agit d’une compilation regroupant divers enregistrements étalés sur une période de plusieurs semaines/mois, c’est surtout le contraire qui aurait été surprenant.

Puisant l’essentiel de son inspiration du côté de la scène grecque (De Necromantia ici repris avec le titre "Faceless Gods" à Varathron en passant par les débuts de Rotting Christ et Thou Art Lord), Necromantic Worship propose un Black Metal occulte particulièrement porté sur les atmosphères. Des ambiances de messes noires entretenues par ce chant incantatoire et sifflé rappelant notamment celui de Marko Laiho de Beherit, par ces quelques lignes vocales plus haut perchées à la manière d’un prêtre halluciné ainsi que par tout un tas de séquences évoquants de sombres rituels et autres invocations maléfiques comme sur ces quelques interludes qui ponctuent Rites Of Resurrection ("Conjuration Of The Fire God", "Charon" et "The Calling...") ou lors d’introductions hypnotiques sur fond d’incantations, de nappes de claviers (orgue et synthétiseur) et autres roulements de toms pour le moins solennels ("Nergal, The Raging King", "Once They Will Return" et "The Scarlet Whore").
À la manière d’un Cultes Des Ghoules auquel il n’est pas sans faire écho également (flagrant sur un titre tel que "Once They Will Return"), la musique des Néerlandais est essentiellement portée sur l’exécution de mid-tempo entêtants et déglingués. On trouve bien évidemment quelques accélérations menées à coups de (semi) blasts histoire quand même de pimenter le tout et apporter un peu plus de relief à l’ensemble (comme c’est le cas sur "Nergal, The Raging King" à 4:44, "The Dark Young Of Shub Niggurath" à 0:12, 1:14, 3:06 et 5:39, "Once They Will Return" à 1:40, "The Scarlet Whore" à 1:03 et 5:31 ou "Of Great Nga’ryeth" à 3:32) mais globalement c’est plutôt sur la base d’un Black Metal tortueux et sournois que Necromantic Worship mène sa danse lugubre. De fait, il y a un naturellement un côté un petit peu répétitif qui s’installe sur certaines compositions (notamment sur "Nergal, The Raging King" et "The Scarlet Whore") mais celui-ci, lié essentiellement au riffing ainsi qu’à certaines mélodies « faciles » qui rentrent bien en tête, participe à l’inverse au caractère hautement ritualiste de ce Black Metal dépouillé et finalement bien plus varié qu’il n’y paraît.

S’il n’a donc strictement rien inventé avec sa formule dépouillée et rétrograde, Necromantic Worship a pourtant su en l’espace de deux démos mettre d’accord tous les amateurs de Black Metal occulte à la fibre hellénique particulièrement prononcée. Deux démos longtemps restées dans leur format d’origine avant que Nuclear War Now! Productions et New Era Productions ne se décident à faire honneur à ces deux enregistrements (et plus encore) en les réunissant enfin sur un seul et même format plus à même de leur faire honneur. Alors évidemment, il est dommage que le groupe néerlandais ait choisi de se séparer - surtout après avoir trouvé une forme d’équilibre à quatre qui lui allait plutôt bien - mais il restera néanmoins cette excellente compilation qui devrait à n’en point douter satisfaire tous les clients des groupes sus-mentionnés.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Necromantic Worship
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Necromantic Worship
Necromantic Worship
Black Metal - 2015 † 2016 - Pays-Bas
  

tracklist
01.   Nergal, The Raging King  (06:20)
02.   Conjuration Of The Fire God  (02:26)
03.   The Dark Young Of Shub Niggurath  (06:44)
04.   Once They Will Return  (05:10)
05.   Ia Mass Ssaratu  (06:47)
06.   The Scarlet Whore  (07:47)
07.   Charon  (00:39)
08.   Of Great Nga'ryeth  (06:35)
09.   The Calling...  (03:16)
10.   Faceless Gods (Necromantia Cover)  (03:32)

Durée : 49:16

line up
parution
29 Juillet 2022

Essayez aussi
Insane Vesper
Insane Vesper
Layil

2016 - Art Of Propaganda
  
Osculum Infame
Osculum Infame
The Axis Of Blood

2015 - Battlesk'rs Productions
  
Youna
Youna
Zornvlouch

2020 - Into Endless Chaos Records
  
Sacrificia Mortuorum
Sacrificia Mortuorum
Railler l'Hymen des Siècles

2012 - Apparitia Recordings
  
Antaeus
Antaeus
Cut Your Flesh and Worship Satan

2000 - Baphomet Records
  

Nightrage
Remains Of A Dead World
Lire la chronique
Skelethal
Within Corrosive Continuums
Lire la chronique
Pestilence
Spheres
Lire la chronique
Scattered Remnants
Destined To Fail
Lire la chronique
Erzsébet
Six Hundred and Fifty
Lire la chronique
Grave
Into the Grave
Lire la chronique
Coffin Curse
The Continuous Nothing
Lire la chronique
Seth
La France des maudits
Lire la chronique
Yattering
Murder’s Concept
Lire la chronique
Take Offense
T​.​O​.​tality
Lire la chronique
Unearthly Rites
Ecdysis
Lire la chronique
Varices
The Undoing
Lire la chronique
Winter Eternal
Echoes of Primordial Gnosis
Lire la chronique
Rope Sect
Estrangement
Lire la chronique
Solar Temple / Dead Neanderthals
Embers Beget the Divine (Co...
Lire la chronique
Tenebro
Carne Umana (EP)
Lire la chronique
Sadus
The Shadow Inside
Lire la chronique
Necromantic Worship
Rites Of Resurrection (Comp...
Lire la chronique
Gjendød
Livskramper
Lire la chronique
Grisaille
Entre Deux Averses​.​.​. (E...
Lire la chronique
Black Sorcery
Plummeting Into The Hour Of...
Lire la chronique
Vale Of Pnath
Between The Worlds Of Life ...
Lire la chronique
Holycide
Towards Idiocracy
Lire la chronique
200 Stab Wounds
Manual Manic Procedures
Lire la chronique
Le Concile Des Fanges - Europe 2024
A/Oratos + Délétère + Ossua...
Lire le live report
Doska
Doska Og Vintey
Lire la chronique
Scattered Remnants
Inherent Perversion (EP)
Lire la chronique
Severe Torture
Torn From The Jaws Of Death
Lire la chronique
La photo mystère du 1 Juillet 2024
Jouer à la Photo mystère
Calcine
Common Love Common Nausea
Lire la chronique