chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Karmic Void - Armageddon Sun

Chronique

Karmic Void Armageddon Sun (Démo)
Groupe finlandais ayant fait très peu de bruit, Karmic Void est le projet (ou "fût" puisqu’à vrai dire on ne sait pas trop ce qu’il en est aujourd’hui) de deux hommes qui n’ont jamais manqué de s’engager pour la cause, celle d’un Black Metal authentique, passionné et même atypique qu’ils défendent bec et ongles depuis maintenant des lustres... Deux hommes qui malgré un certain talent se sont toujours embarqués dans des formations cantonnées à la seconde division non par manque d’ambition ou par dépit mais plutôt par choix (signatures sur de toutes petites structures, sorties confidentielles proposées en de très petites quantités, communication inexistante, réseaux sociaux zéro...). Ces deux hommes, ce sont Sami Järvinen aka Gorath Moonthorn (ex-Alghazanth, ex-Prevalent Resistance, ex-The Mist From The Mountains) et Rauta aka Atvar (Circle Of Ourorborus, Kêres, Venus Star, ex-Verivala, ex- Vordr...). Deux pédigrées qui n’exciteront pas forcément les foules mais qui ne manqueront pas d’attiser la curiosité des connaisseurs.

Formé on ne sait trop quand à Jyväskylä, Karmic Void a sorti en 2008 ce qui demeure aujourd’hui sa première et unique démo. Une sortie évidemment confidentielle puisque proposée à seulement 200 exemplaires via ce qui n’était à l’époque qu’un petit label connu de seulement quelques érudits. En effet, Armageddon Sun n’est ni plus ni moins que la troisième sortie du label norvégien Terratur Possessions et rejoint alors les éditions cassettes de Verräterischer, Nichtswürdiger Geist et Whore Of Bethlehem. Vraisemblablement considérée comme l’une de ses meilleures sorties par Ole A. Aune lui-même, celle-ci a bénéficié courant 2019 d’un premier pressage vinyle permettant à Karmic Void et à Armageddon Sun de jouir en quelque sorte d’une nouvelle jeunesse et ainsi espérer toucher davantage de monde grâce à la renommée acquise entre temps par le fameux label de Trondheim.

À la différence de cette première édition cassette dotée d’un artwork rappelant certaines bizarreries visuelles ornant les nombreuses sorties de Circle Of Ouroborus, on appréciera la simplicité de cette édition vinyle où ne figure sur l’artwork que ce chouette logo certes un brin tarabiscoté mais plutôt engageant. Pour ce qui est de son contenu, celle-ci reste par contre fidèle à la version originale, sans remixage ni remastering à l’horizon, avec trois titres (joués ici sur les deux faces) pour une durée qui n’excède pas les dix-huit minutes.

Servi par une production particulièrement abrasive et un brin foutraque, Armageddon Sun s’inscrit dans le registre d’un Black Metal dépouillé à la fibre Punk relativement évidente. Un Black Metal qui déjà en 2008 n’avait pas pour vocation de changer la face du monde et qui quatorze ans plus tard affiche évidemment les mêmes objectifs.
Ainsi, en dépit de morceaux relativement longs (six minutes en moyenne) et plutôt variés d’un point de vue rythmique, "Dreaming In Ideal Void", "Armageddon Rides" et "Blindness Muteness Stillness" sont tous les trois marqués par la même intensité ainsi que par ce caractère résolument bordélique. Une approche constamment sur le fil pour un groupe qui va faire de cette urgence son principal atout. Menés ainsi le couteau entre les dents le plus clair du temps, ces quelques compositions enchainent les bourre-pifs conduits à coups de blasts quasi-interrompus et autres passages tout aussi extatiques et libérateurs. Si la batterie effectivement très organique y est pour beaucoup dans ce ressenti, on ne manquera pas d’apprécier les voix lointaines, possédées et déglingués des deux protagonistes qui, à les entendre, semblent jouer leur vie et surtout leur santé mentale à chaque ligne de chant ainsi que ce riffing simple et décharné mais néanmoins extrêmement efficace.
À l’inverse, Karmic Void se plaît également à lever le pied le temps de séquences hypnotiques comme c’est le cas notamment sur la première partie de "Blindness Muteness Stillness" qui d’ailleurs n’est pas sans évoquer le Darkthrone de ces dernières années. On retiendra également sur "Dreaming In Ideal Void" ces passages à 1:34 et 2:52 sur lesquels on se laissera gentiment aller à dodeliner de la tête face à ce groove entêtant. Enfin, dans un autre registre, on appréciera également ces quelques mélodies biens senties dispensées sur "Armageddon Rides" à 1:38 et 4:23 et qui m’évoquent pas mal ce que l’on a pu retrouver quelques années plus tard chez les garçons de Malokarpatan.

Peu connue, cette unique démo de Karmic Void mérite pourtant que l’on s’y intéresse si l’on aime son Black Metal dépouillé et exécuté dans un esprit Punk déglingué pour le moins prononcé. Si le projet ne semble pas encore mort et enterré, le groupe n’a cependant plus donné signe de via depuis la sortie de ces trois titres en 2008. Tant pis, il laisse à ceux qui prendront le temps de les écouter quelques compositions particulièrement jouissives qui en appellent à nos instincts les plus primaires. Certes, tout cela n’a rien de très original mais ces (presque) dix-huit minutes font office d’excellent défouloir à écouter sans modération.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Karmic Void
Black Metal
2008 - Terratur Possessions
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Karmic Void
Karmic Void
Black Metal - 2008 - Finlande
  

tracklist
01.   Dreaming In Ideal Void  (04:55)
02.   Armageddon Rides  (06:47)
03.   Blindness Muteness Stillness  (06:03)

Durée : 17:45

line up
Essayez aussi
Bâ'a
Bâ'a
Egrégore

2022 - Osmose Productions
  
Gruzja
Gruzja
I Iść Dalej

2019 - Godz Ov War Productions
  
Ritual Knife
Ritual Knife
Hate Invocation

2017 - Fallen Empire Records
  
Paysage D'Hiver
Paysage D'Hiver
Im Wald

2020 - Kunsthall Produktionen
  
Suša
Suša
Velike zvijeri

2021 - Black Gangrene Productions
  

Gestapo 666
Satanic Terrorism
Lire la chronique
Epitaphe
II
Lire la chronique
Fall Of Seraphs
From Dust To Creation
Lire la chronique
Godless Truth
Godless Truth
Lire la chronique
Smashed
Spreading Death
Lire la chronique
Hordous
Mon fant​ô​me
Lire la chronique
Lovgun
Bon shit bon genre
Lire la chronique
Gevurah
Gehinnom
Lire la chronique
Woods Of Desolation
The Falling Tide
Lire la chronique
Power From Hell
Shadows Devouring Light
Lire la chronique
Zëlot
Supplices (EP)
Lire la chronique
Morbific
Squirm Beyond The Mortal Realm
Lire la chronique
Je
Epilogue of Tragedy
Lire la chronique
Seep
Hymns To The Gore
Lire la chronique
Ceaseless Torment
Victory Or Death
Lire la chronique
Vaamatar
Medievalgeist
Lire la chronique
Lunar Tombfields
The Eternal Harvest
Lire la chronique
Sépulcre
Cursed Ways Of Sheol (EP)
Lire la chronique
Last Retch
Sadism And Severed Heads
Lire la chronique
Caïnan Dawn
Lagu
Lire la chronique
Virgil
Acheron
Lire la chronique
Houle
Houle (EP)
Lire la chronique
Baron Fantôme
La Nuit Fantastique
Lire la chronique
Etat Limite
L'affrontement de l'intime
Lire la chronique
Sepulchral Zeal
Open (Démo)
Lire la chronique
Interview de HERESIE pour l'album "Par-Delà Les Vents"
Lire l'interview
Heresie
Par​-​Delà Les Vents
Lire la chronique
Molder
Engrossed In Decay
Lire la chronique
OTDHR
Maraud
Lire la chronique
Vananidr
Beneath the Mold
Lire la chronique