chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
179 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Caïnan Dawn - Lagu

Chronique

Caïnan Dawn Lagu
J’ai longtemps été sévère avec CAÏNAN DAWN, que j’ai eu l’occasion de chroniquer en 2011, 2014 et 2017, pour les trois albums qu’ils ont sortis jusqu’à maintenant. En 10 ans, leur style a légèrement évolué, et nous les avions quittés avec un F.O.H.A.T. qui m’avait convaincu, et que je félicitais pour ses compositions influencées par DEATHSPELL OMEGA, mais avec moins d’aspects tordus, et donc plus d’accessibilité. Le quatuor qui en était à l’origine revient 5 ans après, une troisième fois sur le label culte Osmose Productions, et sans le moindre changement de line-up. Heruforod est toujours aux vocaux et à la guitare, Keithan de MAÏEUTISTE est toujours à la basse, Avgruun est toujours à la guitare et Kloct est toujours à la batterie.

Mais malgré la stabilité formelle de CAÏNAN DAWN, la musique présente une réelle évolution. On retrouvera évidemment quelques passages orthodoxes et légèrement dissonnants, à la DEATHSPELL OMEGA, mais beaucoup moins marqués, et relégués au second plan. Il a fallu que j’attende la quatrième piste, « Okeanos », pour que le groupe français légendaire me revienne en mémoire... et encore, ce n’est que quelques secondes au milieu du titre. Et au final, il n’y a que le dernier, « Profundum », qui en a de véritables accents évidents. Tout le reste reste donc dans le black metal orthodoxe plus épuré, où les mélodies ne sont pas tarabiscotées. Les compositions sont bien plus limpides... fluides... comme l’eau !

« Comme l’eau ! ». Commentaire que ceux qui ont déjà regardé la pochette ou la playlist comprendront. Oui, CAÏNAN DAWN s’est choisi une thématique originale sur Lagu, et c’est la mer, les océans. Certains noms de pistes sont faciles à saisir, comme « Atlantis », « Okeanos », « Profundum » ou « Apnea », mais les autres aussi ont un lien avec le monde aquatique : « Myctophidae », ce sont les poissons-lanternes qui vivent dans les profondeurs abyssales et « Y'ha-Nthlei » est connu des amateurs de Lovecraft comme cité sous-marine...

Cela ne se ressent pas nécessairement dans la musique en elle-même cependant, puisque le groupe n’a pas opté pour l’usage de samples marins à profusion, et beaucoup d’auditeurs ont même dû passer à côté, ne remarquant pas les références le long des 55 minutes de jeu. C’est sans doute le titre instrumental « Lagu » qui respecte le plus les ambiances du thème, donnant l’impression de transcrire la solitude violente d’un endroit clos, en pleine mer, ou sous les mers...

L’album est bien organisé, avec des compositions qui prouvent le travail et l’implication des membres, mais il est justement un peu trop évident, presque prévisible. Alors la satisfaction d’avoir une musique bien faite est contrebalancée par l’impression de ne pas avoir grand-chose à conserver et à se mettre sous la dent. C’est une nouvelle fois un bel effort, très respectable ! Mais voilà, je suis redevenu sévère, sans doute...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Caïnan Dawn
Black Metal Orthodoxe
2022 - Osmose Productions
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Caïnan Dawn
Caïnan Dawn
Black Metal Orthodoxe - 2003 - France
  

écoutez
tracklist
01.   Nun
02.   Myctophidae
03.   Y'ha-Nthlei
04.   Okeanos
05.   Atlantis
06.   Septima
07.   Apnea
08.   Lagu
09.   Profundum

Durée : 55:35

parution
30 Septembre 2022

voir aussi
Caïnan Dawn
Caïnan Dawn
F.O.H.A.T.

2017 - Osmose Productions
  
Caïnan Dawn
Caïnan Dawn
Thavmial

2014 - Osmose Productions
  

Essayez aussi
Fides Inversa
Fides Inversa
Historia Nocturna

2020 - World Terror Committee Records
  
Deathspell Omega
Deathspell Omega
Diabolus Absconditus (EP)

2011 - Norma Evangelium Diaboli
  
Behexen
Behexen
The Poisonous Path

2016 - Debemur Morti Productions
  
Blaze Of Perdition
Blaze Of Perdition
Conscious Darkness

2017 - Agonia Records
  
Cirith Gorgor
Cirith Gorgor
Visions of Exalted Lucifer

2016 - Hammerheart Records
  

Crusher
Corporal Punishment
Lire la chronique
Kamizol-K
Exile
Lire la chronique
Death Like Mass
Matka Na Sabacie (EP)
Lire la chronique
Kringa
All Stillborn Fires, Lick M...
Lire la chronique
Lacerated
The Vile Domain (EP)
Lire la chronique
Vrenth
Succumb To Chaos
Lire la chronique
Vanhävd
Vila
Lire la chronique
Maȟpíya Lúta
Wóohitike
Lire la chronique
Truth Decayed
Faded Visions I (EP)
Lire la chronique
Deströyer 666
Never Surrender
Lire la chronique
Grá
Lycaon
Lire la chronique
Trucido / Deterioration
Wet Brain / Smudge (Split-CD)
Lire la chronique
Suicidal Madness
Par-delà le bien et le mal
Lire la chronique
Nuclear Storm
Tales from the Depth
Lire la chronique
Medieval Demon
Black Coven
Lire la chronique
Dysmal
Gates To Apperception
Lire la chronique
Miscreance
Convergence
Lire la chronique
Hibernus Mortis
The Monoliths Of Cursed Slu...
Lire la chronique
Riverside
ID.Entity
Lire la chronique
Moonlight Sorcery
Piercing Through the Frozen...
Lire la chronique
Physiology of Darkness
Human Circle
Lire la chronique
Messe Mortuaire
Nocturnal Demonic Visitatio...
Lire la chronique
Appalling
Sacrilege
Lire la chronique
Helmet
Strap It On
Lire la chronique
Ebony Pendant / Lamp Of Murmuur
Plenilunar Requiems (Split-CD)
Lire la chronique
In Pain
The Thing From The Grave
Lire la chronique
Depressive Witches
Distant Kingdoms
Lire la chronique
Sacrificia Mortuorum
En Offrande
Lire la chronique
Ambroxiak
Detritus of Elysian Creation
Lire la chronique
Pharmacist
Flourishing Extremities On ...
Lire la chronique