chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
78 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Miserere Luminis - Ordalie

Chronique

Miserere Luminis Ordalie
Et voici un album qui risque bien de concourir dans la catégorie de l’album de l’année ! Enfin… chez certains, mais pas chez Sakrifiss. Remarquez, je m’y attendais, et si je me suis attelé au groupe c’est juste parce que je suis un ancien fan de GRIS et que j’étais curieux de voir l’évolution prise sur ce deuxième album de MISERERE LUMINIS, l’autre projet de Neptune et Icare. Ils y sont une nouvelle fois épaulés par Annatar, le Monsieur SOMBRES FORÊTS, pour un résultat qui correspond parfaitement à ce que les fans de l’opus éponyme paru en 2009 attendaient.

Le fait est que je suis hermétique à la musique et aux ambiances proposées par les Canadiens. Il y a en fait trop d’éléments qui s’éloignent de ce que j’apprécie pour que je sois emballé. Au contraire, j’ai les oreilles qui bruissent à trop de reprises. Je ne suis pourtant pas réticent à une musique qui déconstruit le black metal pour le refaçonner différemment, pour lui ajouter des côtés post-black ou progressifs. Ce n’est donc absolument pas ce que je reprocherais aux 5 pistes d’Ordalie.

Avant tout, je suis apparemment allergique aux vocaux. Ils prennent un ton, un timbre et des expressions qui me lassent vite. Ils essaient parfois de se rendre pleureurs ou torturés, mais sans me convaincre… J’ai du mal à y croire et je ne suis pas transporté. À mes oreilles, ils sonnent faux parce qu’ils s’écoutent trop. La musique aussi s’écoute trop. Elle sent la démonstration à plein nez et ne me fait pas ressentir de sincérité. Et enfin, que certains passages sont longs ! Surtout les passages instrumentaux qui sont étirés sans raison…

Ainsi, quand le chanteur est présent, il m’agace et quand il se tait trop longtemps c’est la musique qui m’irrite… Je ne suis pas non plus convaincu par la contrebasse de Sylvaine Arnaud… Rien ne va ? Si, si, tout est parfait. C’est juste que rien ne ME va, et que malgré toute ma volonté d’être objectif, je ne peux pas applaudir ce qui me déplait… Je peux par contre lâcher un compliment à la pochette, due à Adam Burke, très actif dans le milieu de l’artwork depuis une dizaine d’années.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

Sagamore citer
Sagamore
28/11/2023 08:31
Plutôt d'accord avec toi Sak. J'aurais préféré qu'ils se concentrent sur Gris plutôt que sur Miserere Luminis. J'avais bien apprécié la première écoute, mais je n'y reviens jamais, et quand je le remets, je regarde la montre... Peut-être que je suis devenu moins sensible à ce genre de BM.
Sakrifiss citer
Sakrifiss
28/11/2023 03:28
note: 5/10
Comme je dis toujours, les albums qui divisent sont ceux qui se démarquent.
Je le sens tellement calculé que je m'ennuie. Etant consciencieux, je l'écoute jusqu'au bout à chaque fois, mais dur dur... Question de goût. Ces vocaux me tapent sur le système.
Goodnacht citer
Goodnacht
27/11/2023 12:57
Mais NON ! Pas du tout ! Vraiment pas !

Cet album est incroyable, il est riche, varié, mélodique...
Pas du post, mais juste du 'black beau'.
Dans mon top 5 2023 et c'est putain de mérité !

Textes en français, prod parfaite, légèrement crue, mélodies prenantes, et on est plus proche d'un black metal très personnel que d'un post-black sans âme... (du post chez Sepulchral Prod, seriously ?)

Cet album mérite votre amour !




AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Miserere Luminis
Post black metal
2023 - Sepulchral Productions
notes
Chroniqueur : 5/10
Lecteurs : (1)  7.5/10
Webzines : (1)  9.5/10

plus d'infos sur
Miserere Luminis
Miserere Luminis
Post black metal - 2008 - Canada
  

tracklist
01.   Noir fauve
02.   Le sang des rêves
03.   La fêlure des anges
04.   Les couleurs de la perte
05.   De venin et d'os

Durée : 44:23

parution
23 Juin 2023

Essayez plutôt
Aodon
Aodon
Portraits

2023 - Willowtip Records
  
Krallice
Krallice
Krallice

2008 - Profound Lore Records
  
Altar Of Plagues
Altar Of Plagues
Mammal

2011 - Candlelight Records
  
Krallice
Krallice
Hyperion (EP)

2016 - Autoproduction
  
This Gift Is A Curse
This Gift Is A Curse
I, Guilt Bearer

2012 - Braincrushing / Bloated Veins / Enjoyment Records / Discouraged Records / Monotonstudio
  

Woods of Infinity
The Northern Throne (Compil.)
Lire la chronique
Savage
Demo 1 (Démo)
Lire la chronique
Shitstorm
Only In Dade
Lire la chronique
Ild
Kvern
Lire la chronique
Apparition
Apparition (Démo)
Lire la chronique
Soul Incursion
Eternal Darkness (EP)
Lire la chronique
Fetid Zombie
Where Worms Craw (EP)
Lire la chronique
Jarhead Fertilizer
Carceral Warfare
Lire la chronique
...and Oceans
Cosmic World Mother
Lire la chronique
Knoll
As Spoken
Lire la chronique
Tomb Mold
Aperture Of Body (EP)
Lire la chronique
Aūkels
Meddjan sklāit ten
Lire la chronique
Torture Rack
Primeval Onslaught
Lire la chronique
Plague Of The Fallen
Amongst The Rats
Lire la chronique
Farsot
Life Promised Death
Lire la chronique
Dismo
The Achitect of Chaos
Lire la chronique
Monolyth + Përl + Nemost
Lire le live report
Benediction
Subconscious Terror
Lire la chronique
Near Death Experience
Brief is the Light
Lire la chronique
Gosudar / Malignant Altar
Gosudar / Malignant Altar (...
Lire la chronique
Abject Mentor
Abominaciones
Lire la chronique
Sardonic Witchery
Barbaric Evil Power
Lire la chronique
L7
Bricks Are Heavy
Lire la chronique
Darkspace
Dark Space -II
Lire la chronique
Mind Conflict
Temple of God
Lire la chronique
Tweedledead
Infernotes
Lire la chronique
Hulder
The Eternal Fanfare (EP)
Lire la chronique
Infernal Execrator
Diabolatry
Lire la chronique
Ignis Mortis
Haeresis Maleficarum (EP)
Lire la chronique
Flaming Ouroboros
Anthems For Brotherhood
Lire la chronique