chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
196 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Malicious - Merciless Storm

Chronique

Malicious Merciless Storm (EP)
Bien que cette nouvelle offrande ne soit pas plus longue qu’un court morceau de Rock Progressif, il aura quand même fallu un petit peu plus de trois ans aux Finlandais de Malicious pour donner suite à l’excellent Derenged Hexes. Une durée relativement longue pour un retour bien vite torché et une chronique qui elle non plus ne devrait pas être très prolixe (même si à vrai dire je n’en sais rien puisque je n’en suis qu’à l’introduction).

Baptisé Merciless Storm et paru pour la seconde fois consécutive sur le label irlandais Invictus Productions, ce EP composé de quatre nouvelles compositions promet dès son intitulé un retour pour le moins ébouriffant. À vrai dire on n’en attendait pas moins d’un groupe comme Malicious qui pour les quelques cancres qui ont du mal à suivre ou pour ceux qui n’arriveraient que maintenant s’inscrit dans la lignée de formations contemporaines telles que Beyond, Concrete Winds, Vorum ou Degial.

Probablement adeptes de l’adage "on ne change pas une équipe qui gagne", les Finlandais ont une fois de plus confié l’enregistrement, le mixage et le mastering de ces nouveaux morceaux à leur batteur Riku Polameri. Ce dernier accouche à cette occasion d’une production assez proche de celle de son direct prédécesseur même si les guitares se font désormais un peu plus croustillantes et que globalement le rendu est également moins dominant et excessif. Pour ce qui est de l’illustration, les quatre garçons semblent avoir suivi le même précepte en allant solliciter là encore les talents de leur compatriote connu sous le pseudonyme de Coffin Slave Art (Vircolac, Excarnated Entity, Hideous Death, Vitriolic...). Ce dernier nous régale ici d’une oeuvre toujours aussi infernale ne laissant planer aucun doute sur les intentions évidemment malfaisantes de ces Finlandais au nom décidément bien trouvé.

Pas plus vite qu’à fond, Malicious signe sans surprise un retour particulièrement fracassant en usant naturellement de la même formule qu’il y a trois ans. Une recette dénuée de nuances et donc toujours limitée surtout qu’elle s’applique à l’identique d’un titre à l’autre… En effet, si on trouve bien de temps à autre quelques variations dans le tempo, de brefs ralentissements ou des moments un poil plus "aérés" (notamment sur "Merciless Storm" à 0:47 et 1:11 et sur "Invasive Terror" à 1:26 et 2:05), l’essentiel de ces dix minutes et bien évidemment mené le couteau entre les dents. Une intensité débridée servie à travers une déferlante de riffs chaotiques et furieux (encore une fois, l’héritage des premiers enregistrements de Morbid Angel et Necrovore est évident), de solos bordéliques et frénétiques, de blasts et autres frappes soutenues et dépouillées et de hurlements primitifs finalement assez peu variés... Bref, rien de nouveau du côté de Hyvinkää mais comme souvent ce n’est pas moi qui leur en tiendrai rigueur...

Car même si Merciless Storm ne nous réserve effectivement aucune véritable surprise, le résultat n’en reste pas moins particulièrement jouissif si tant est que l’on soit client de ce genre de Death Metal jusqu’au-boutiste expédié systématiquement sous la barre des trois minutes. Il n’a jamais été question avec Malicious de musicalité, de technique ou de mémorabilité mais seulement de chaos et de destruction. Une violence exacerbée et cathartique exprimée à travers une musique animale et primitive à vivre comme un véritable exutoire et certainement pas comme une expérience devant être intellectualisée, scrutée, décortiquée…

Bref, vous l’aurez compris, Malicious ne fait toujours pas dans la dentelle avec ce nouveau bourre-pif aussi intense qu’expéditif. Moi, j’en ai déjà trop dit alors je vous abandonne ici mais soyez certains qu’il n’y a rien de plus à savoir au sujet de ces quatre nouvelles compositions qu’il convient d’appréhender une fois de plus comme de simples défouloirs particulièrement efficaces et rien d’autre.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Keyser citer
Keyser
11/04/2024 07:31
Très bon EP bien nerveux !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Malicious
Death Metal
2023 - Invictus Productions
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs : (1)  4/5
Webzines :   -

plus d'infos sur
Malicious
Malicious
Death Metal - 2011 - Finlande
  

tracklist
01.   Merciless Storm  (02:38)
02.   Invasive Terror  (02:33)
03.   Ambient Sonic Annihilation  (02:54)
04.   Chronic Quake  (02:52)

Durée : 10:57

line up
parution
1 Décembre 2023

voir aussi
Malicious
Malicious
Deranged Hexes

2020 - Invictus Productions
  

Essayez aussi
Illdisposed
Illdisposed
The Prestige

2008 - AFM Records
  
Plague Patrol
Plague Patrol
Demo 2021 (Démo)

2021 - Dry Cough Records / Psychocontrol Records
  
Coffin Rot
Coffin Rot
A Monument To The Dead

2019 - Rotted Life Records
  
Obliteration
Obliteration
Cenotaph Obscure

2018 - Indie Recordings
  
Abhordium
Abhordium
Declaration Of Perdition (EP)

2009 - Autoproduction
  

Lifvsleda
Evangelii h​ä​rold
Lire la chronique
Serement
Abhorrent Invocations
Lire la chronique
Tommyknockers
Mean Things
Lire la chronique
Ossuary
Forsaken Offerings (EP)
Lire la chronique
Malleus
The Fires of Heaven
Lire la chronique
Mòr
Hear The Hour Nearing!
Lire la chronique
Imperial Retaliation Night
Gruiiiik + Gorupted + Perpe...
Lire le live report
Collier d'Ombre
Collier d'Ombre (Démo)
Lire la chronique
Eigenstate Zero
The Malthusian
Lire la chronique
Verbal Razors
By Thunder and Lightning
Lire la chronique
The Rottening
Seeds Of Death (EP)
Lire la chronique
Ufomammut
Hidden
Lire la chronique
Waves Idle Symmetry
Ametron
Lire la chronique
Sarcasm
Mourninghoul
Lire la chronique
Mega Slaughter
Calls From The Beyond
Lire la chronique
Tårfödd
M​ö​rker
Lire la chronique
Kronos + Seth
Lire le live report
Mortal Wound
The Anus Of The World
Lire la chronique
Ad Mortem
In Honorem Mortis
Lire la chronique
Rotting Christ
Pro Xristou
Lire la chronique
Extinguish
One Less Enemy
Lire la chronique
Dodsferd
Wrath
Lire la chronique
Heresiarch
Edifice
Lire la chronique
Tombstoner
Rot Stink Rip
Lire la chronique
Sermon
Till Birth Do Us Part
Lire la chronique
Antzaat / Ronarg
Madness / Morgen (Split 12")
Lire la chronique
Critical Defiance
The Search Won't Fall...
Lire la chronique
Iron Monkey
Spleen and Goad
Lire la chronique
European Tour 2024
Malepeste + Midnight Odyssey
Lire le live report
Sakna
De Syv Dødssynder
Lire la chronique