chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
187 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Severoth - By the Way of Light

Chronique

Severoth By the Way of Light
(Шляхом світла)

La dernière fois que j’ai parlé de SEVEROTH, c’était évidemment à l’occasion de la sortie de son excellent 5ème album, sorti en 2020 : Vsesvit. Et la note avait été presque maximale, un 9.5/10 qui n’était absolument pas exagéré. Je n’avais d’ailleurs pas hésité à parler de perfection à son sujet, expliquant que le demi-point manquant n’était dû qu’à deux raisons. Le fait que c’est le temps qui détermine si un album est véritablement parfait en se montrant toujours plaisant au fil des années, et la possibilité que la perfection soit encore dépassée sur l’album suivant.

Eh bien le voilà cet « album suivant ». Il est intitulé By the Way of Light, ou plutôt « Шляхом світла », car c’est bien dans sa propre langue que s’exprime l’Ukrainien Severoth (l’homme, seul, derrière ce groupe ayant pris son propre nom). Oui, encore un Ukrainien, un pays qui ne squatte pas que l’actualité depuis deux ans, mais qui se retrouve aussi chaque année dans le top de la plupart des amateurs de black metal en tous genres. WHITE WARD en 2022 avec False Light, BERGRIZEN en 2023 avec Die Falle. Ça risque bien d’enchaîner en 2024...

Ce nouvel album sort une nouvelle fois sur le gros label italien Avantgarde Music, et il s’inscrit dans la route musicale forgée depuis les débuts, depuis une dizaine d’années, par ce génie de l’atmosphérique. SEVEROTH propose de longs morceaux de plus de 10 minutes en moyenne qui vont développer des ambiances majestueuses dans un monde qui est à la fois terrestre et spatial. Ces 5 compositions ont ainsi le talent de créer des images spirituelles faisant des aller-retours continus entre l’immensité de forêts terrestres et le mystère de cieux infinis. L’aisance avec laquelle le groupe parvient à mêler du « naturel » à la NOKTURNAL MORTUM à du « cosmique » à la DARKSPACE est bluffante. L’auditeur se retrouve emporté par ces éléments dans un voyage qui, sur le papier, pourrait sembler lassant mais qui se révèle hypnotique. Dans le bon sens. Pas celui qui est creux et qui nous endort, mais celui qui nous subjugue. Il n’y a rien à redire sur l’excellence de ces compositions enchanteresses.

Et pourtant, malgré ces éloges, Sakrifiss a mis une note inférieure à l’album précédent. Pourquoi ? Une seule et simple raison, du nom de « Frozen Moment ». C’est un morceau de l’album, totalement instrumental, accompagné de doux claviers et de chuintements d’animaux nocturnes pendant 13 minutes. Il y a bien du rêve dans ce titre, mais il est mal placé. Il est en deuxième position, et du coup il coupe légèrement la dynamique qui venait tout juste d’être amorcée. Il apparaît trop tôt pour mes oreilles et pour mon âme. Ce n’est pas grand chose, surtout que la suite est magistrale, avec des riffs incroyables, des claviers magiques, des vocaux clairs qui n’en font pas des tonnes... et l’apparition de cuivres (sur « Sons of Steel Will). Mais bon, c’est un léger défaut, tout simplement.

Rien de plus à en dire. SEVEROTH garde son idéntité, ne tourne pas en rond, parvient à nous extasier et à nous émouvoir... Excellent donc.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

Hoover citer
Hoover
08/04/2024 11:45
Très bel album. Une montée en puissance qui culmine avec "To the stars!", titre magistral dans son style. Derrière le soufflé retombe un peu, en particulier avec cet instrumental (qu'il soit placé en dernier ne change rien au fait qu'il n'apporte rien). Mais bon je relativise ce défaut au vu de la magie de certains passages.
harbardr citer
harbardr
01/04/2024 22:49
Super album ! en attente de rejoindre la disco. C'est marrant parce que sur Deezer ( en Black Metal Promotion d'ailleurs ), le titre Frozen Moment apparait en dernière position Sourire

EDIT : je vois que les autres commentaires l'on vue ^^
Sakrifiss citer
Sakrifiss
23/03/2024 14:42
note: 9/10
Grael a écrit : Enfin dispo pour le commun des mortels après de longues semaines depuis la pré-commande, il est magnifique comme prévu et comme annoncé par Sakrifiss !
Par contre, tes vœux ont été exaucés, le titre instru (frozen moment) est bien placé en outro à la toute fin de l'album, pas de coup de frein en cours d'album Clin d'oeil


Oh bah ça alors ! Ca devait le promo qui n'avait pas les titres dans l'ordre...

Screugneugneu !!!
Grael citer
Grael
23/03/2024 01:16
Enfin dispo pour le commun des mortels après de longues semaines depuis la pré-commande, il est magnifique comme prévu et comme annoncé par Sakrifiss !
Par contre, tes vœux ont été exaucés, le titre instru (frozen moment) est bien placé en outro à la toute fin de l'album, pas de coup de frein en cours d'album Clin d'oeil

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Severoth
Black Metal Atmosphérique
2024 - Avantgarde Music
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (1)  9/10
Webzines :   -

plus d'infos sur
Severoth
Severoth
Black Metal Atmosphérique - 2012 -
  

tracklist
01.   Сонце зійде
02.   Сталевої волі сини
03.   До зірок!
04.   ...А на серці зима...
05.   Застигла мить

Durée : 60:02

parution
22 Mars 2024

voir aussi
Severoth
Severoth
Forestpaths

2017 - Werewolf Promotion
  
Severoth
Severoth
Vsesvit

2020 - Avantgarde Music
  

Essayez aussi
Aara
Aara
Triade II: Hemera

2022 - Debemur Morti Productions
  
Mare Cognitum
Mare Cognitum
Luminiferous Aether

2016 - I, Voidhanger Records
  
Alda
Alda
Passage

2015 - Bindrune Recordings
  
Time Lurker
Time Lurker
Time Lurker

2017 - Les Acteurs de l'Ombre
  
Etoile Filante
Etoile Filante
Mare Tranquillitatis

2024 - Northern Silence Productions
  

Lifvsleda
Evangelii h​ä​rold
Lire la chronique
Serement
Abhorrent Invocations
Lire la chronique
Tommyknockers
Mean Things
Lire la chronique
Ossuary
Forsaken Offerings (EP)
Lire la chronique
Malleus
The Fires of Heaven
Lire la chronique
Mòr
Hear The Hour Nearing!
Lire la chronique
Imperial Retaliation Night
Gruiiiik + Gorupted + Perpe...
Lire le live report
Collier d'Ombre
Collier d'Ombre (Démo)
Lire la chronique
Eigenstate Zero
The Malthusian
Lire la chronique
Verbal Razors
By Thunder and Lightning
Lire la chronique
The Rottening
Seeds Of Death (EP)
Lire la chronique
Ufomammut
Hidden
Lire la chronique
Waves Idle Symmetry
Ametron
Lire la chronique
Sarcasm
Mourninghoul
Lire la chronique
Mega Slaughter
Calls From The Beyond
Lire la chronique
Tårfödd
M​ö​rker
Lire la chronique
Kronos + Seth
Lire le live report
Mortal Wound
The Anus Of The World
Lire la chronique
Ad Mortem
In Honorem Mortis
Lire la chronique
Rotting Christ
Pro Xristou
Lire la chronique
Extinguish
One Less Enemy
Lire la chronique
Dodsferd
Wrath
Lire la chronique
Heresiarch
Edifice
Lire la chronique
Tombstoner
Rot Stink Rip
Lire la chronique
Sermon
Till Birth Do Us Part
Lire la chronique
Antzaat / Ronarg
Madness / Morgen (Split 12")
Lire la chronique
Critical Defiance
The Search Won't Fall...
Lire la chronique
Iron Monkey
Spleen and Goad
Lire la chronique
European Tour 2024
Malepeste + Midnight Odyssey
Lire le live report
Sakna
De Syv Dødssynder
Lire la chronique