chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
165 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Rotting Christ - Pro Xristou

Chronique

Rotting Christ Pro Xristou
Ce n’est pas la pochette que j’aurais aimé voir. Elle est très bien, c’est vrai, et elle colle parfaitement à l’univers des Grecs de ROTTING CHRIST, mais dans ma tête, cette peinture a déjà été utilisée trop souvent. « Destruction » de Thomas Cole me rappelle avant tout Incorrigible Bigotry d’ARGHOSLENT. Les couleurs ont été retravaillées et la scène est moins coupée sur ce Pro Xristou, mais c’est la même chose et j’aurais préféré que la bande à Sakis propose un visuel totalement nouveau. Même avec l’IA ? Allez, oui, même avec l’IA, juste histoire de faire râler…

Cette pochette, c’est donc « la même chose ». Et c’est finalement plus ou moins le concept de toutes ces nouvelles compositions… « La même chose ». ROTTING CHRIST a pourtant été un groupe difficile à suivre à ses débuts, changeant fréquemment de style entre la fin des années 80 et 2007. Mais depuis Theogonia il se concentre sur des ambiances, sur des éléments, sur des astuces qui varient tellement peu. On pourra bien entendu trouver des nuances entre Aealo (2010) et The Heretics (2019), mais elles restent des nuances, des petites touches de second plan. Une production différente, des chœurs féminins plus ou moins présents… Mais la trame n’a plus bougé. Écouter un nouveau morceau de ROTTING CHRIST, c’est se demander s’il s’agit vraiment d’une nouvelle composition ou d’un titre bonus de l’un des 5 derniers albums.

Est-ce un mal ? On se pose toujours la question et l’on se fait même tout aussi critique lorsqu’un groupe change de style. Je dirais donc que non, c’est formidable de retrouver une musique familière et que c’est même plutôt rassurant. Mais comment affirmer que ces 10 pistes dépassent les précédentes ? Les plus gros amateurs seront sans doute ravis puisque cela faisait 5 ans qu’ils n’avaient pas eu de quoi renouveler leur liste de morceaux helléniques sur lesquels tous les Dieux de l’Olympe veillent avec bienveillance. Les détracteurs n’auront évidemment aucun intérêt dans ces envolées constantes de testostérones mesurées. De mon côté, je suis plutôt au milieu, ayant été un énorme fan de Theogonia et Aealo, mais ayant été moins sensible aux albums suivants.

J’ai écouté l’album pour la première fois il y a déjà deux mois, mais il n’est pas parvenu à me donner envie d’y revenir plus de 5-6 fois durant toute cette période. Les morceaux contiennent évidemment des petits secrets qui nécessitent plusieurs écoutes, mais ils donnent l’impression d’avoir été cernés en une seule fois. C’est qu’il leur manque l’aura, la magie, le petit zeste en plus qui ensorcellent.

Pro Xristou est bon, mais il est surtout un album de ROTTING CHRIST classique… Pour avoir plus de détails sur le contenu, il suffit donc d'aller relire les dernières chroniques...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

5 COMMENTAIRE(S)

ARMAGEDDON citer
ARMAGEDDON
29/05/2024 10:22
note: 4/10
Je trouve cet album extrêmement mauvais pour ma part…on touche le fond en terme de non inspiration et d’auto plagiat…Un exemple : écoutez Salvation sur l’album solo de Sakis puis The sixth day sur cet album…c’est pas du foutage de gueule ça ?…

Note : 4/10 et encore je suis généreux.
ARMAGEDDON citer
ARMAGEDDON
28/05/2024 21:16
note: 4/10
Je trouve cet album extrêmement mauvais pour ma part…on touche le fond en terme de non inspiration et d’auto plagiat…Un exemple : écoutez Salvation sur l’album solo de Sakis puis The sixth day sur cet album…c’est pas du foutage de gueule ça ?…
Pierre-Arnaud citer
Pierre-Arnaud
23/05/2024 13:34
note: 6.5/10
Très déçu à la première écoute il y a quelques semaines tant tous les plans sont déjà (parfois largement) entendus, surtout dans l'album solo de Sakis. Au final, j'en retiens quand même certaines petites choses et on va dire que ça fait plaisir de revoir un Rotting Christ axé guitare ; l'enchaînement "The farewell" / "Pix lax dax" / "Pretty world pretty dies" est bien foutu par exemple. Ça sonne hyper gentillet, jusque dans le mixage d'ailleurs, et le groupe a l'air d'avoir un peu trop passé Insomnium dans ses esgourdes mais on est encore loin de l'album honteux. C'est sans magie, en effet. Varathron et Kawir ont sorti beaucoup mieux dernièrement.
Jean-Clint citer
Jean-Clint
23/05/2024 12:31
note: 7/10
Pareil que vous deux... un disque de plus finalement pour le groupe ! Pas mauvais mais hyper lambda et du vaste recyclage, on ne retient pas grand-chose une fois qu'on en est arrivé au bout.
Funky Globe citer
Funky Globe
23/05/2024 12:26
Totalement d'accord avec toi. C'est d'un ennui! Et pourtant ce groupe au début, c'était vraiment mortel.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Rotting Christ
Black Metal Olympique
2024 - Season Of Mist
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs : (4)  6.63/10
Webzines : (1)  7.14/10

plus d'infos sur
Rotting Christ
Rotting Christ
Black Metal Olympique - 1987 - Grèce
  

nouveaute
A paraître le 24 Mai 2024

tracklist
01.   Pro Xristou (Προ Χριστού)
02.   The Apostate
03.   Like Father, Like Son
04.   The Sixth Day
05.   La letra del Diavolo
06.   The Farewell
07.   Pix Lax Dax
08.   Pretty World, Pretty Dies
09.   ᛦᚵᛑᚱᛆᛋᛁᛚ
10.   Saoirse

Durée : 46:02

voir aussi
Rotting Christ
Rotting Christ
Khronos

1999 - Century Media Records
  
Rotting Christ
Rotting Christ
Kata Ton Daimona Eaytoy

2013 - Season Of Mist
  
Rotting Christ
Rotting Christ
Sleep Of The Angels

1999 - Century Media Records
  
Rotting Christ
Rotting Christ
Thy Mighty Contract

1993 - Osmose Productions
  
Rotting Christ
Rotting Christ
Genesis

2002 - Century Media Records
  

LADLO in Paris II
Aorlhac + Houle + Pénitence...
Lire le live report
Darkend
Viaticum
Lire la chronique
Prisonnier Du Temps
Comme Un Lion En Cage
Lire la chronique
Extinct
Incitement Of Violence
Lire la chronique
Immune to Them
Vomit the Chains (EP)
Lire la chronique
Phantom
Transylvanian Nightmare (EP)
Lire la chronique
Six Feet Under
Killing For Revenge
Lire la chronique
SETH
Lire l'interview
Zørza
Hellven
Lire la chronique
Vltimas
Epic
Lire la chronique
Eternal Hunt
An Era of Shame
Lire la chronique
Jours Pâles
Dissolution
Lire la chronique
Amenra
Skunk (Film)
Lire la chronique
In Vain
Solemn
Lire la chronique
Kymris
Mythes et légendes de la Co...
Lire la chronique
Chiens + Gummo + Kaask + Vision 3D + Jodie Faster + Prix Libre
Lire le live report
Schattenfang
Perdurabo
Lire la chronique
Alpha Warhead
Code Red
Lire la chronique
The Hope Conspiracy
Tools Of Oppression​ / ​Rul...
Lire la chronique
Agressor
Neverending Destiny
Lire la chronique
Bodyfarm
Malicious Ecstasy (EP)
Lire la chronique
Perveration
Putrefaction Of Infinite Ap...
Lire la chronique
Take It In Blood
Roadmap Of Pain (EP)
Lire la chronique
Hideous Divinity
Unextinct
Lire la chronique
The Biscuit Merchant
Visible Scars
Lire la chronique
Pontifex
From the Pale Mist
Lire la chronique
Strivers
Precious Core
Lire la chronique
Prieuré / Vermineux
Split (Mini-Split)
Lire la chronique
Fall for Rising
Are You Still Living (EP)
Lire la chronique
Rhapsody of Fire
Challenge the Wind
Lire la chronique