chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
182 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Waves Idle Symmetry - Ametron

Chronique

Waves Idle Symmetry Ametron
En 2022, « Thalassa », le premier EP des Grecs de WAVES IDLE SYMMETRY m’avait fait une belle impression dans un registre black metal mélodique encore tâtonnant mais déjà porteur d’une belle énergie et de sentiments iodés. Deux ans plus tard et avec un batteur titulaire, le duo nous revient avec un LP intitulé « Ametron » et qui pourrait se traduire par « immense », « sans mesure » ou encore « immodéré » ou « excessif ». Sera-ce le cas de ces neuf compositions pour une durée avoisinant les quarante-cinq minutes ?

Si la première minute d'« Adrift in Aegean » installe sa petite ambiance Sirtaki et que les premiers vocaux qui se font entendre sont clairs, le doute est néanmoins rapidement levé quant aux ambitions black du duo. Mélodique ? Oui, le style l’est toujours. Également encore porteur d’une certaine positivité mêlée de mélancolie avec parfois les vapeurs d’un IMMORTAL qui aurait grandi au soleil et en bord de mer. Quoi qu’il en soit, me concernant, toutes les bonnes choses qui avaient été entraperçues dans l’EP sont ici reprises, bonifiées, densifiées, même si neuf titres, sans pause ni interlude, c’est peut-être un peu trop du fait que la formation a quand même du mal à se renouveler.

En effet, en dépit de leur qualité individuelle, aucune chanson ne se démarque vraiment car elles sont à peu près toutes construites selon le même schéma : des cavalcades black mélodique sèches comme le vent d’été, des instants plus rythmiquement typés heavy puis des phases de réflexions instrumentales s’approchant des atmosphères du post. Evidemment, pour un groupe qui en est encore à ses balbutiements, le rendu est plus que satisfaisant, notamment grâce à une production simple et claire qui donne le sentiment que les mecs jouent live juste à côté de vous. Ce dépouillement donne un charme aux menus défauts d’une guitare qui accroche parfois un peu dans les enchaînements de riffs, l’authenticité brute d’un morceau de bois flotté.

Au final, ce premier album ne déçoit pas, il n’enchante pas non plus. Les Grecs sont parvenus à démontrer qu’ils avaient suffisamment de ressources pour écrire quarante-cinq minutes de musique en restant à un niveau qualitatif égal à celui de leurs débuts mais il manque le petit surplus d’inspiration qui ferait d’« Ametron » l’une des grandes sorties de l’année. Encore un peu trop répétitif, des compositions qui se terminent de façon parfois trop abruptes (je ne suis pas fan de la technique du fade out mais cela a parfois ses avantages), une absence de moments forts qui restent en tête… Il demeure tout de même un goût salé dans la bouche, une vague odeur d’algue ainsi que la certitude que la prochaine sortie sera la bonne.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Waves Idle Symmetry
Black Metal
2024 - Indépendant
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Waves Idle Symmetry
Waves Idle Symmetry
Black Metal - 2021 - Grèce
  

formats
tracklist
01.   Adrift in Aegean  (05:28)
02.   Waves Aligned  (05:02)
03.   Resilient  (04:52)
04.   Ametron  (04:46)
05.   All These That Ends  (06:03)
06.   Mindweaver  (04:48)
07.   The Sun of Despair  (04:15)
08.   The Pillars of Dignity  (03:46)
09.   Άπνοια  (05:46)

Durée : 44:46

line up
  • G.K. / Chant, Guitare, Basse
  • C.D. / Batterie

parution
3 Mai 2024

voir aussi
Waves Idle Symmetry
Waves Idle Symmetry
Thalassa (EP)

2022 - Indépendant
  

Essayez aussi
Askeregn
Askeregn
Monumenter (EP)

2015 - Terratur Possessions
  
Blut Aus Nord
Blut Aus Nord
What Once Was... Liber I (EP)

2010 - Debemur Morti Productions
  
Mavorim
Mavorim
Der König Ist Tot (EP)

2018 - Purity Through Fire
  
Inquisition
Inquisition
Veneration of Medieval Mysticism and Cosmological Violence

2024 - Agonia Records
  
Darkthrone
Darkthrone
Arctic Thunder

2016 - Peaceville Records
  

LADLO in Paris II
Aorlhac + Houle + Pénitence...
Lire le live report
Darkend
Viaticum
Lire la chronique
Prisonnier Du Temps
Comme Un Lion En Cage
Lire la chronique
Extinct
Incitement Of Violence
Lire la chronique
Immune to Them
Vomit the Chains (EP)
Lire la chronique
Phantom
Transylvanian Nightmare (EP)
Lire la chronique
Six Feet Under
Killing For Revenge
Lire la chronique
SETH
Lire l'interview
Zørza
Hellven
Lire la chronique
Vltimas
Epic
Lire la chronique
Eternal Hunt
An Era of Shame
Lire la chronique
Jours Pâles
Dissolution
Lire la chronique
Amenra
Skunk (Film)
Lire la chronique
In Vain
Solemn
Lire la chronique
Kymris
Mythes et légendes de la Co...
Lire la chronique
Chiens + Gummo + Kaask + Vision 3D + Jodie Faster + Prix Libre
Lire le live report
Schattenfang
Perdurabo
Lire la chronique
Alpha Warhead
Code Red
Lire la chronique
The Hope Conspiracy
Tools Of Oppression​ / ​Rul...
Lire la chronique
Agressor
Neverending Destiny
Lire la chronique
Bodyfarm
Malicious Ecstasy (EP)
Lire la chronique
Perveration
Putrefaction Of Infinite Ap...
Lire la chronique
Take It In Blood
Roadmap Of Pain (EP)
Lire la chronique
Hideous Divinity
Unextinct
Lire la chronique
The Biscuit Merchant
Visible Scars
Lire la chronique
Pontifex
From the Pale Mist
Lire la chronique
Strivers
Precious Core
Lire la chronique
Prieuré / Vermineux
Split (Mini-Split)
Lire la chronique
Fall for Rising
Are You Still Living (EP)
Lire la chronique
Rhapsody of Fire
Challenge the Wind
Lire la chronique