chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
174 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Tommyknockers - Mean Things

Chronique

Tommyknockers Mean Things
Ce n’est pas forcément un cadeau que de devoir parler du nouvel album des Français de TOMMYKNOCKERS, ou alors il est empoisonné. En effet, au-delà du simple chauvinisme, il ne faut pas perdre de vue que les mecs sont là depuis 1995 avec leur « Masses in the Rythm » et que si la cadence de publication est pour le moins aléatoire (rien depuis « Necessary Evil » en 2011), la formation demeure une figure emblématique de la scène metal hexagonale.

Par conséquent, c’est avec beaucoup de précautions que j’ai entamé l’écoute de « Mean Things », tout de même un peu emballé par cette pochette certes plutôt moche mais me semblant bien correspondre à l’état d’esprit thrash du groupe et ayant de plus le mérite de trancher avec les esthétiques précédentes. Premier constat : ces dix titres auraient pu paraître au milieu des années 90 tant le style ne me semble pas avoir bougé d’un iota. Un thrash metal légèrement power, teinté d’éléments hardcore ou crossover, le tout joué à une vitesse moyenne, voire qui se traîne le cul dans les embouteillages, par exemple sur « The Last Parade », clairement pas la meilleure composition du LP à mon goût.

En effet, on préfèrera nettement le trio lorsqu’il appuie sur la pédale car, s’il ne dépasse jamais la limite autorisée, c’est clairement là que son charme ancien opère le mieux, avec ses riffs basiques, ses solos approximatifs et son chant de vieux briscard. Cela étant, la nostalgie seule suffit-elle à faire un bon album ? Je ne saurais dire. Me concernant, j’avoue que je trouve l’ensemble un peu trop long. D’abord, les morceaux eux-mêmes qui, pour beaucoup, gagneraient à être amputés d’une grosse minute chacun, ensuite sur le nombre car l’inspiration paraît assez inégale et pour un très bon « Silent Combustion » il faudra endurer le trop étiré « Scarecrow » (huit minutes) ou encore un « Uranus » un brin poussif en dépit du jeu de batterie parfaitement efficace à la double.

Un ressenti mitigé donc car, une fois passée l’efficacité d’« On Your Knees », une ouverture convaincante qui montre le trio en pleine possession de ses moyens, suivie du solide « Peace is War » dont certains riffs me font penser au titre « Old » de MACHINE HEAD, on s’enfonce ensuite peu à peu dans des éléments trop convenus (pas mal de références à PANTERA dans les lignes de chant ou les gimmicks rythmiques, quelques riffs façon SLAYER). En soi, ce n’est pas mauvais mais le disque atteint rapidement ses limites.

Il ne faudrait pas pour autant passer à côté car le genre pratiqué se fait de plus en plus rare, il est empreint d’une certaine noblesse et, surtout, le groupe appartient clairement à notre patrimoine génétique. Il y a des ancêtres dont on peut être plus ou moins fier, certains cherchent à cacher un papi gardien de camp ou une mamie qu’on ne comprend pas pourquoi elle a appelé l’un de ses fils Hantz, d’autres craignent qu’après l’apéro le tonton vicelard raconte des blagues de cul et foutent une main aux fesses de ses petites nièces, cela est bien légitime. TOMMYKNOCKERS, c’est ce grand cousin qui ne sera jamais adulte et dont le seul effort vestimentaire consiste à foutre son t-shirt dans son jean pour les enterrements mais qui sera toujours là pour te filer un coup de main quand tu déménages.

On a connu de meilleurs retours, on en a surtout entendu de bien pires, mais rien n’enlèvera la sincérité et le plaisir de jouer dégagés par « Mean Things », un album qui fait du bien en dépit de ses faiblesses.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

MoM citer
MoM
31/05/2024 18:36
Rah bordel les covers générées par IA ça donne vraiment une patine dégueulasse.
Et de voir que les commentaires ont été désactivés sur les releases youtube... Je pense qu'ils se doutaient que des gens (comme moi) viendraient en parler, car c'est un réel souci - surtout quand, à côté de ça, des groupes tent poles qui ont des thunes usent de l'IA pour ne même pas payer 1000 dollars un.e artiste compétent.e.
Est-ce ça qu'on veut, des covers toutes insipides et des artistes davantage précarisés ?
Pour du Thrash, en plus, l'utilisation de l'IA, ça la fout mal.

Et si c'est pas de l'IA, alors l'artiste engagé a utilisé l'IA pour à peine modifier. Désolé mais les détails sur les mains et les pieds, l'avant-bras gauche du squelette tout à droite, c'est cramé

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Tommyknockers
Thrash Metal
2024 - Indépendant
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Tommyknockers
Tommyknockers
Thrash Metal - 1992 - France
  

formats
  • Digital / 04/05/2024 - Indépendant

tracklist
01.   On Your Knees  (4:41)
02.   Peace is War  (4:22)
03.   Body of Lies  (6:19)
04.   The Last Parade  (5:08)
05.   Uranus  (4:45)
06.   Silent Combustion  (4:22)
07.   I Was Wrong  (4:13)
08.   Sister of Fate  (2:28)
09.   Scarecrow  (8:21)
10.   Mental Patient  (3:43)

Durée : 47:02

line up
parution
4 Mai 2024

voir aussi
Tommyknockers
Tommyknockers
Songs Of Nothing

2004 - Autoproduction
  

Essayez aussi
Exumer
Exumer
Hostile Defiance

2019 - Metal Blade Records
  
Witchery
Witchery
Witchkrieg

2010 - Century Media Records
  
Demolizer
Demolizer
Upgrade (EP)

2021 - Mighty Music
  
Electrocutioner
Electrocutioner
False Idols

2023 - Autoproduction
  
Paradox
Paradox
Product Of Imagination

1987 - Roadrunner Records
  

LADLO in Paris II
Aorlhac + Houle + Pénitence...
Lire le live report
Darkend
Viaticum
Lire la chronique
Prisonnier Du Temps
Comme Un Lion En Cage
Lire la chronique
Extinct
Incitement Of Violence
Lire la chronique
Immune to Them
Vomit the Chains (EP)
Lire la chronique
Phantom
Transylvanian Nightmare (EP)
Lire la chronique
Six Feet Under
Killing For Revenge
Lire la chronique
SETH
Lire l'interview
Zørza
Hellven
Lire la chronique
Vltimas
Epic
Lire la chronique
Eternal Hunt
An Era of Shame
Lire la chronique
Jours Pâles
Dissolution
Lire la chronique
Amenra
Skunk (Film)
Lire la chronique
In Vain
Solemn
Lire la chronique
Kymris
Mythes et légendes de la Co...
Lire la chronique
Chiens + Gummo + Kaask + Vision 3D + Jodie Faster + Prix Libre
Lire le live report
Schattenfang
Perdurabo
Lire la chronique
Alpha Warhead
Code Red
Lire la chronique
The Hope Conspiracy
Tools Of Oppression​ / ​Rul...
Lire la chronique
Agressor
Neverending Destiny
Lire la chronique
Bodyfarm
Malicious Ecstasy (EP)
Lire la chronique
Perveration
Putrefaction Of Infinite Ap...
Lire la chronique
Take It In Blood
Roadmap Of Pain (EP)
Lire la chronique
Hideous Divinity
Unextinct
Lire la chronique
The Biscuit Merchant
Visible Scars
Lire la chronique
Pontifex
From the Pale Mist
Lire la chronique
Strivers
Precious Core
Lire la chronique
Prieuré / Vermineux
Split (Mini-Split)
Lire la chronique
Fall for Rising
Are You Still Living (EP)
Lire la chronique
Rhapsody of Fire
Challenge the Wind
Lire la chronique