chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
85 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Grisaille - Entre Deux Averses​.​.​.

Chronique

Grisaille Entre Deux Averses​.​.​. (EP)
Brest la grise de nouveau sous la lumière avec aujourd’hui la courte chronique du premier EP de Grisaille, formation menée sans grande surprise par l’infatigable Lionel Cadiou dit Jacky (Syndrome 81, Prisonnier Du Temps, Mentalité 81, Justice Divine, Coupe Gorge, Fine Equipe...) accompagné pour l’occasion par son grand copain (à vue de nez, un bon mètre 80) Fabrice Le Roux (Syndrome 81, Mentalité 81). Les deux fondent donc Grisaille probablement un triste jour d’automne battu par les vents marins et une pluie fine et pénétrante. De cette union nait peu de temps après ce premier 7" intitulé Entre Deux Averses.... Un petit bout de vinyle paru sur le label breton Symphony Of Destruction (Adrenochrome, Bombardement, Faucheuse, Rigorous Institution, Turquoise...), une petite structure de qualité tenue par un passionné qui a le mérite de proposer des prix plus que raisonnables (13€ pour un LP).

Modeste première contribution à la scène Punk Rock hexagonale, celui-ci est composé de deux titres bouclés en un petit peu plus de sept minutes. Deux titres évidemment enregistrés par Lionel dans ses pénates (At The Movies Studio) et passés, comme toujours, entre les mains de Will Killingsworth à qui l’on doit une fois de plus le mastering. Enfin, c’est monsieur Hugues Le Corre (Meat Shirt, ex-The Flying Worker, ex-Veuve SS...) qui signe cette illustration épurée au cachet délicieusement 80’s.

Car il y a évidemment un peu de cette décennie passée dans la musique de Grisaille, des influences et des sonorités héritées des scènes Punk et Post-Punk anglaises, notamment dans le son de cette guitare ronde, mélancolique et un brin désabusée qui de Brest à Manchester prend racine dans ces villes ouvrières et sans couleur. Aussi Lionel Cadiou a beau multiplier les projets, on trouve malgré tout chez Grisaille un peu de ce qui fait le charme de Syndrome 81. Un lien de parenté qui ne fait naturellement aucun doute à l’écoute d’un titre comme « Blessures » et de ces mélodies particulièrement poignantes, de ces paroles toujours aussi sincères et touchantes chantées en français de cette voix désenchantée gorgée de regrets et de ces refrains irrésistibles et immédiats que l’on va s’empresser de scander à l’unisson : "Je porte en moi ces plaies ouvertes, ces cicatrices, ces cicatrices ! Et ces blessures sont bien trop dures à refermer. Je porte en moi ces plaies ouvertes, ces cicatrices, ces cicatrices ! Oui ces blessures sont bien trop dures à refermer, rien ne s’efface, non rien ne s’efface !". Une entrée en matière particulièrement engageante puisque quelques secondes seulement suffisent pour tomber sous le charme triste de Grisaille.

Moins immédiat malgré un rythme tout aussi entrainant (sans pour autant que ce soit la cavalcade), "Ton Souvenir" n’en reste pas moins un titre particulièrement bien troussé avec là encore des paroles universelles qui vous prennent aux tripes : "Et tu es, dans chacun, et tu es dans chacun de nos pas, ton souvenir ne s'efface pas, oui tu es toujours avec nous ! Ton souvenir ne s'efface pas, dans chacun de nos pas, toujours avec nous, toujours, toujours avec nous !") ainsi que des mélodies et des refrains peut-être moins fédérateurs mais néanmoins suffisamment bien ficelés pour faire de cette seconde composition un titre toujours extrêmement sympathique et convaincant.

Si Grisaille fait preuve d’élans dynamiques moins marqués qu’avec Syndrome 81 et Prisonnier Du Temps, Entre Deux Averses... n’en reste pas moins une sortie Punk d’excellente facture avec notamment son lot de mélodies et de refrains capables de vous hérisser le poil et de vous serrer la gorge. Certes, on retrouve effectivement un peu de Syndrome 81 dans la musique du duo (le chant, les mélodies, l’approche très pop et fédératrice, les ambiances grises et désabusées) mais pourtant Grisaille apporte quelque chose d’autres, une sensibilité Post-Punk peut-être plus prononcée ainsi qu’une dynamique moins haletante mais qui pour autant ne manque ni de rythme ni d’énergie. Bref, encore une franche réussite pour les deux Bretons qui, on l’espère, trouveront et le temps et l’envie de nous offrir une suite au moins aussi chouette que ce premier EP.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Sosthène citer
Sosthène
03/07/2024 17:46
Il y a un petit côté Varsovie mal dégrossi, moins léché et plus punk bien sûr mais j'aime beaucoup le titre "Blessures", il y a une belle mélancolie.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Grisaille
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Grisaille
Grisaille
Punk Rock - 2020 - France
  

tracklist
01.   Blessures  (03:21)
02.   Ton Souvenir  (03:13)

Durée : 06:34

line up
parution
1 Octobre 2023

Essayez aussi
Bodychoke
Bodychoke
Cold River Songs

1998 - Relapse Records / Purity
  
Rixe
Rixe
Collection (Compil.)

2017 - La Vida Es Un Mus
  
Sum 41
Sum 41
Chuck

2004 - Island Records
  
Chubby & The Gang
Chubby & The Gang
The Mutt's Nuts

2021 - Partisan Records
  
Uniform
Uniform
The Long Walk

2018 - Sacred Bones Records
  

Nightrage
Remains Of A Dead World
Lire la chronique
Skelethal
Within Corrosive Continuums
Lire la chronique
Pestilence
Spheres
Lire la chronique
Scattered Remnants
Destined To Fail
Lire la chronique
Erzsébet
Six Hundred and Fifty
Lire la chronique
Grave
Into the Grave
Lire la chronique
Coffin Curse
The Continuous Nothing
Lire la chronique
Seth
La France des maudits
Lire la chronique
Yattering
Murder’s Concept
Lire la chronique
Take Offense
T​.​O​.​tality
Lire la chronique
Unearthly Rites
Ecdysis
Lire la chronique
Varices
The Undoing
Lire la chronique
Winter Eternal
Echoes of Primordial Gnosis
Lire la chronique
Rope Sect
Estrangement
Lire la chronique
Solar Temple / Dead Neanderthals
Embers Beget the Divine (Co...
Lire la chronique
Tenebro
Carne Umana (EP)
Lire la chronique
Sadus
The Shadow Inside
Lire la chronique
Necromantic Worship
Rites Of Resurrection (Comp...
Lire la chronique
Gjendød
Livskramper
Lire la chronique
Grisaille
Entre Deux Averses​.​.​. (E...
Lire la chronique
Black Sorcery
Plummeting Into The Hour Of...
Lire la chronique
Vale Of Pnath
Between The Worlds Of Life ...
Lire la chronique
Holycide
Towards Idiocracy
Lire la chronique
200 Stab Wounds
Manual Manic Procedures
Lire la chronique
Le Concile Des Fanges - Europe 2024
A/Oratos + Délétère + Ossua...
Lire le live report
Doska
Doska Og Vintey
Lire la chronique
Scattered Remnants
Inherent Perversion (EP)
Lire la chronique
Severe Torture
Torn From The Jaws Of Death
Lire la chronique
La photo mystère du 1 Juillet 2024
Jouer à la Photo mystère
Calcine
Common Love Common Nausea
Lire la chronique