chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
82 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Cosmic Jaguar - El era del jaguar

Chronique

Cosmic Jaguar El era del jaguar
Incroyable et improbable surprise. COSMIC JAGUAR vient d’Ukraine mais les membres arborent tous des pseudos hispaniques et sont fascinés par la culture aztèque, comme en attestent les illustrations qui ornent chacune des sorties. Il en découle donc « El era del jaguar », deuxième LP de la formation après un « The Legacy of the Aztecs » paru en 2023 pour un accueil public plutôt chaleureux. Autre incongruité, les mecs sont signés par Soman Records, un label bordelais totalement underground spécialisé dans les trucs un peu rétros. Et avec son style musical, « rétro » est le moins que l’on puisse dire au sujet des quatre Ukrainiens tant l’influence des scènes techno thrash / techno death du début des années 90 y est marquée, ATHEIST en première ligne je dirais.

Une approche passéiste qui a cependant su séduire quelques grands noms de la scène metal puisque l’on retrouvera en invités des personnalités tels que Tommy Talamanca (SADIST) ou encore Marc Grewe (ancien bassiste – chanteur de MORGOTH) ainsi qu’une floppée d’amis / musiciens de studio parmi lesquels une chanteuse (Chimalma) dont les incursions pourtant sobres et discrètes (« Ashes in Eyes ») n’apportent hélas pas grand-chose à un ensemble suffisamment cohérent et qualitatif en soi.

Car oui, « El era del jaguar » tient solidement la route alors que je n’aurais pas misé un hryvnia dessus. Les compositions sont techniques, cela on s’y attendait, avec un soliste très en verve, une basse ultra présente et ce dès les premières mesures de « God of Sun and War », une introduction que n’auraient pas reniée CYNIC ou le PESTILENCE du génial « Sphères ». En guise de surcouche, les musiciens foutent une grosse dose de thrash metal bien rageur mais aussi des sonorités inspirées de la culture aztèque donc, ce qui renforce l’originalité du concept sans jamais sonner cheap ou forcé.

La voix de Sergio Lunatico est également pour beaucoup dans cet ancrage rétrograde car il maîtrise à la perfection le chant raclé, ses comparses l’accompagnant à l’occasion de quelques chœurs efficaces (« The Shorn Ones ») et qui musclent davantage le propos. Pour le reste, nous sommes sur du haut niveau en termes de maîtrise instrumentale et de précision de jeu avec notamment un batteur à la frappe très sèche, ultra dynamique, mariant idéalement vitesse et inventivité. J’ai déjà dit tout le bien que je pensais de cette basse qui claque et de la variété de style des guitares où tout n’est que caviar.

Un seul et unique conseil donc : écoutez-le.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

Sosthène citer
Sosthène
29/06/2024 08:17
Ahah oui le timing est parfait, j'ai vu ton post hier avec la photo du disque :-) J'ai également été très surpris par la qualité de cet album, je me le note pour les surprises de l'année dans le bilan 2024.
Keyser citer
Keyser
28/06/2024 21:13
Je viens de le recevoir, maim ! Et pourtant c'est pas mon style de thrash à la base !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Cosmic Jaguar
Techno Thrash Metal
2024 - Soman Records
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Cosmic Jaguar
Cosmic Jaguar
Techno Thrash Metal - 2022 -
  

formats
tracklist
01.   God of Sun and War  (04:20)
02.   Eight Lord of Lights  (04:51)
03.   Solar Logos  (06:37)
04.   Ashes in Eyes  (05:36)
05.   Obsidian Mirror  (04:28)
06.   Decapitated Lunar Goddess  (05:01)
07.   The Shorn Ones  (04:40)
08.   La noche triste  (05:41)

Durée : 41:14

line up
parution
29 Mai 2024

Essayez aussi
Voivod
Voivod
Killing Technology

1987 - Noise Records
  
Coroner
Coroner
Mental Vortex

1991 - Noise Records
  
Voight Kampff
Voight Kampff
More Human Than Human

2012 - Autoproduction
  
Sadist
Sadist
Sadist

2007 - Beyond... Productions
  
Mekong Delta
Mekong Delta
Wanderer On The Edge Of Time

2010 - Aaarrg Records
  

Nightrage
Remains Of A Dead World
Lire la chronique
Skelethal
Within Corrosive Continuums
Lire la chronique
Pestilence
Spheres
Lire la chronique
Scattered Remnants
Destined To Fail
Lire la chronique
Erzsébet
Six Hundred and Fifty
Lire la chronique
Grave
Into the Grave
Lire la chronique
Coffin Curse
The Continuous Nothing
Lire la chronique
Seth
La France des maudits
Lire la chronique
Yattering
Murder’s Concept
Lire la chronique
Take Offense
T​.​O​.​tality
Lire la chronique
Unearthly Rites
Ecdysis
Lire la chronique
Varices
The Undoing
Lire la chronique
Winter Eternal
Echoes of Primordial Gnosis
Lire la chronique
Rope Sect
Estrangement
Lire la chronique
Solar Temple / Dead Neanderthals
Embers Beget the Divine (Co...
Lire la chronique
Tenebro
Carne Umana (EP)
Lire la chronique
Sadus
The Shadow Inside
Lire la chronique
Necromantic Worship
Rites Of Resurrection (Comp...
Lire la chronique
Gjendød
Livskramper
Lire la chronique
Grisaille
Entre Deux Averses​.​.​. (E...
Lire la chronique
Black Sorcery
Plummeting Into The Hour Of...
Lire la chronique
Vale Of Pnath
Between The Worlds Of Life ...
Lire la chronique
Holycide
Towards Idiocracy
Lire la chronique
200 Stab Wounds
Manual Manic Procedures
Lire la chronique
Le Concile Des Fanges - Europe 2024
A/Oratos + Délétère + Ossua...
Lire le live report
Doska
Doska Og Vintey
Lire la chronique
Scattered Remnants
Inherent Perversion (EP)
Lire la chronique
Severe Torture
Torn From The Jaws Of Death
Lire la chronique
La photo mystère du 1 Juillet 2024
Jouer à la Photo mystère
Calcine
Common Love Common Nausea
Lire la chronique