chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
74 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Grave - Into the Grave

Chronique

Grave Into the Grave
Si « You’ll Never See » est probablement l’album qui a catapulté GRAVE comme l’un des grands espoirs de la scène death metal européenne, il ne faudrait pas oublier qu’avant cela il y eut « Into the Grave », soit la genèse du mythe. Et comme la carrière est ensuite plus ou moins partie en couilles avec les peu fréquentables (mais nous y reviendrons) « Souless » puis surtout « Hating Life », autant repartir de zéro pour s’intéresser aux prolégomènes de l’œuvre.

En 1991, le mélodique n’a pas encore gangréné la scène suédoise, il n’existait tout simplement pas, et notre quatuor se pointe donc avec un style aussi radical que l’époque le permettait, proche des premiers DISMEMBER ou ENTOMBED, voisinage national oblige. Les musiciens ont amplement eu le temps de fourbir leurs armes : entre 1988 et 1991 ce ne sont pas moins de six démos, deux splits et un single qui verront le jour, l’histoire retenant surtout cette participation à « In the Eyes of Death » aux côtés d’UNLEASHED, d’ASPHYX, de TIAMAT ainsi que de LOUDBLAST, sortie évidemment devenue culte au regard de ce que deviendront chacune des formations.

Tout cela pour dire que lorsque GRAVE se pointe avec ses onze compositions enregistrées à l’habituel Sunlight Studio de Stockholm, ce n’est déjà plus un groupe de débutants. Le style a muri, comprendre que la décomposition a fait son office et que l’on se bouffe donc tout du long les fluides nauséabonds d’une charogne putréfiée. C’est vrai qu’à la différence de ses comparses, le style est moins engageant : pas vraiment de titre phare (on ne parlera pas de single à ce stade de la compétition), pas de gimmick réellement marquant, juste du death mid-tempo ultra épais, en apnée permanente, où même les rares solos ne parviennent pas à apporter la moindre mélodie. Et c’est peut-être pour cela que GRAVE n’a jamais réellement décollé, trop « bas du front », trop obscur, plein de groove certes mais peut-être manquait-il une personnalité marquante, un Matti Kärki, un Lars-Göran Petrov, pour réellement percer et sortir de l’ornière. Le potentiel était pourtant là et, à bien y regarder, je pense que GRAVE reste l’une de mes formations suédoises préférées de l’époque, d’autant qu’à la différence de ses compatriotes, je suis amateur d’à peu près toutes les périodes. Trop brutal ? Trop extrême ? Trop simpliste ? Autant ce disque est aujourd’hui largement audible, autant je peux concevoir qu’au moment de sa parution il a fait chier dans son froc un bon paquet de monde.

Mais est-il vraiment bien ce « Into the Grave » ? Bah d’après toi ! Evidemment qu’il pèse un maximum et qu’il fait partie des piliers fondateurs d’un son et d’une scène ! « You’ll Never See » bénéficiera certes d’une production plus adaptée et davantage dans l’air du temps mais la personnalité profonde de la formation, elle est là, dans ce miasme originel, cette purée de pois qu’elle nous a offerte, avec ces musiciens d’à peine vingt ans qui ne se rendent alors pas compte qu’ils sont en train d’écrire l’histoire. Certes, il s’agit là d’un travail de besogneux à qui il manque probablement une once de génie pour réellement faire de cette sortie un objet dantesque mais, à l’heure où le nombre de formations se pignolant le salsifis sur la vielle école explose, il est plus que de bon ton de rappeler que tout avait déjà été dit il y a déjà plus de trente ans et que même si certains groupes actuels sont bons, ils ne font que sucer les sucs de vieux cadavres.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Jean-Clint citer
Jean-Clint
11/07/2024 09:23
note: 8.5/10
Un classique indémodable et le début du mythe de GRAVE avec ce disque étouffant et cradingue toujours incontournable !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Grave
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (2)  8.5/10
Webzines : (3)  8.61/10

plus d'infos sur
Grave
Grave
Death Metal - 1988 - Suède
  

formats
tracklist
01.   Deformed  (04:06)
02.   In Love  (03:34)
03.   For Your God  (03:46)
04.   Obscure Infinity  (03:06)
05.   Hating Life  (03:02)
06.   Into the Grave  (04:07)
07.   Extremely Rotten Flesh  (04:35)
08.   Haunted  (03:38)
09.   Day of Mourning  (03:34)
10.   Inhuman  (03:50)
11.   Banished to Live  (04:50)

Durée : 42:08

line up
parution
1 Août 1991

voir aussi
Grave
Grave
Out Of Respect For The Dead

2015 - Century Media Records
  
Grave
Grave
You'll Never See

1992 - Century Media Records
  
Grave
Grave
...And Here I Die... Satisfied (EP)

1993 - Century Media Records
  
Grave
Grave
As Rapture Comes

2006 - Century Media Records
  

Essayez aussi
Coagulate
Coagulate
The Art Of Cryptosis (Démo)

2020 - Autoproduction
  
Phobophilic
Phobophilic
Enveloping Absurdity

2022 - Prosthetic Records
  
Iron Flesh
Iron Flesh
Forged Faith Bleeding

2019 - Epictural Production
  
Bölzer
Bölzer
Soma (EP)

2014 - Invictus Productions
  
Sinister
Sinister
Deformation of the Holy Realm

2020 - Massacre Records
  

Nightrage
Remains Of A Dead World
Lire la chronique
Skelethal
Within Corrosive Continuums
Lire la chronique
Pestilence
Spheres
Lire la chronique
Scattered Remnants
Destined To Fail
Lire la chronique
Erzsébet
Six Hundred and Fifty
Lire la chronique
Grave
Into the Grave
Lire la chronique
Coffin Curse
The Continuous Nothing
Lire la chronique
Seth
La France des maudits
Lire la chronique
Yattering
Murder’s Concept
Lire la chronique
Take Offense
T​.​O​.​tality
Lire la chronique
Unearthly Rites
Ecdysis
Lire la chronique
Varices
The Undoing
Lire la chronique
Winter Eternal
Echoes of Primordial Gnosis
Lire la chronique
Rope Sect
Estrangement
Lire la chronique
Solar Temple / Dead Neanderthals
Embers Beget the Divine (Co...
Lire la chronique
Tenebro
Carne Umana (EP)
Lire la chronique
Sadus
The Shadow Inside
Lire la chronique
Necromantic Worship
Rites Of Resurrection (Comp...
Lire la chronique
Gjendød
Livskramper
Lire la chronique
Grisaille
Entre Deux Averses​.​.​. (E...
Lire la chronique
Black Sorcery
Plummeting Into The Hour Of...
Lire la chronique
Vale Of Pnath
Between The Worlds Of Life ...
Lire la chronique
Holycide
Towards Idiocracy
Lire la chronique
200 Stab Wounds
Manual Manic Procedures
Lire la chronique
Le Concile Des Fanges - Europe 2024
A/Oratos + Délétère + Ossua...
Lire le live report
Doska
Doska Og Vintey
Lire la chronique
Scattered Remnants
Inherent Perversion (EP)
Lire la chronique
Severe Torture
Torn From The Jaws Of Death
Lire la chronique
La photo mystère du 1 Juillet 2024
Jouer à la Photo mystère
Calcine
Common Love Common Nausea
Lire la chronique