chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

The 69 Eyes - Wasting The Dawn

Chronique

The 69 Eyes Wasting The Dawn
Lors de sa sortie en 1999, beaucoup de djeunz comme moi ont probablement cru qu'il s'agissait là d'un premier album. Mais nous avons une excuse : "Wasting The Dawn", leur quatrième album en réalité, est leur premier album sous les couleurs de Roadrunner Records, vous savez, la petite firme américaine familiale de country. Autant vous dire que ça n'est pas hasard si l'on a commencé à entendre parlé d'eux à ce moment là... A l'époque, c'était avec le titre éponyme, le plus emblématique de l'album, que j'avais décidé de franchir le cap de l'achat, mais la suite ne s'est pas déroulée tout à fait comme je l'avais prévue.

C'est un fait, Roadrunner sait mettre en avant les qualités de ses produits en ne nous montrant que le côté qui va bien. Avec le recul, j'ai aujourd'hui une autre approche de la musique des finlandais, mais il y 5 ans, ça m'avait vraiment fait un choc car s'il y a bien un titre qui ne ressemble à aucun autre sur l'album, c'est bien "Wasting The Dawn". Enfin bref, vous vous demandez sûrement ce que les 69 yeux font dans la vie, non ? Et bien un genre de gothic rock vaguement violent, à l'esprit très rock'n roll (sauf quand ils s'adonnent à des ballades).

J'étais tellement en rogne quand je l'ai acheté que ce CD est resté un long moment dans ma discothèque à prendre la poussière. Quelques années plus tard, je me rend compte qu'il n'est finalement pas si mauvais que ça. Sans réinventer le genre, le combo nous offre un gothic rock bien mené et particulièrement efficace à l'image de titres tels que "Lay Down Your Arms, Girl", "You Ain't The Reason" ou encore "Be My Speed". La formule est simple : des structures simples, quelques riffs bien gras, des refrains qui vous restent dans la tête et le tour est joué. Le chant est assez particulier, parfois proche d'un Sentenced voir un Type O Negative, parfois moins grave, avec quelques touches de folie dans les aiguës et 2/3 hurlements. On retrouve également pas mal de solos qui dynamisent les compositions mais qui en deviennent parfois franchement saoulant tellement ils durent ("Who's Gonna Pay The Bail"), ce qui est vraiment dommage. Au final, les 10/11 sont de qualité équivalente ; seule "Wasting The Dawn" est à part, plus accrocheuse encore malgré son côté mielleux, vraiment différente voir au dessus du lot en fin de compte et ça, tout le monde l'a bien compris, même le groupe qui en remet une couche en fin d'album.

The 69 Eyes nous offre donc un bon album de Goth'n roll, de qualité honnête pour ceux qui aiment ça même si sa promotion n'a pas été très claire (mais on a l'habitude avec Roadrunner). On y trouve tous les clichés du style, des paroles aux fringues et ça aurait été dommage de s'en privé tellement ça fait parti du folklore. Avis aux amateurs donc :)

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

Deathrash citer
Deathrash
04/07/2020 01:51
Cet album me fait penser au "Bloody Kisses" de Type O.
69 Eyes prépare son futur 100% goth avec l'excellent titre éponyme tellement marquant.
"Wasting the Dawn" avec son clip c'est vraiment un hymne qui fleure bon la fin des années 90 avec ses gothopouffes et la diffusion de Buffy contre les vampires sur M6.

Pour le reste de l'album c'est toujours aussi qualitatif, bien que différent.
Dans un registre plus Punk'n'roll/Glam mélodique avec un pieds dans le Goth où Jyrki et son chant très versatile fait des merveilles.
"Lay down your arms, Girl", "Lazarus Heart" (avec son riff principal piqué à Alice in Chains) et "Next stop Paradise" sortent clairement du lot.
Evil_Nick citer
Evil_Nick
04/01/2006 21:17
Je connais que quelques chansons de 69 Eyes dont "Brandon Lee" que je trouve sincèrement pas mal. Après, leurs chansons plus romantiques, j'aime moins. 69 Eyes ça ressemble malgré tout un peu trop à du Sisters Of Mercy avec un son plus moderne.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
The 69 Eyes
Goth'n roll
1999 - Roadrunner Records
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs : (1)  7.5/10
Webzines : (3)  7.21/10

plus d'infos sur
The 69 Eyes
The 69 Eyes
Goth'n roll - Finlande
  

vidéos
Wasting The Dawn
Wasting The Dawn
The 69 Eyes

Extrait de "Wasting The Dawn"
  

tracklist
01.   Truck On
02.   Lay Down Your Arms, Girl
03.   Wasting The Dawn
04.   You Ain't The Reason
05.   Lazarus Heart
06.   Who's Gonna Pay The Bail
07.   All American Dream
08.   Be My Speed
09.   Hand Of God
10.   Next Stop Paradise
11.   Starshine

Durée totale : 51:05

Essayez aussi
Jesus On Extasy
Jesus On Extasy
Holy Beauty

2007 - e-Wave Records
  
Soulrelic
Soulrelic
Love Is A Lie We Both Believed

2005 - Spinefarm Records
  

Engage
Demo 2005 (Démo)
Lire la chronique
Disavowed
Revocation Of The Fallen
Lire la chronique
Transilvania
Night of Nights
Lire la chronique
Wolfkrieg
When the Cold Comes
Lire la chronique
Korn
The Nothing
Lire la chronique
Prison of Mirrors
De Ritualibus et Sacrificii...
Lire la chronique
Spirit Possession
Spirit Possession
Lire la chronique
Valgrind
Condemnation
Lire la chronique
UNDERGROUND ! C'est quoi et à quoi ça sert ?
Lire le podcast
Inclination
Midwest Straight Edge (EP)
Lire la chronique
Carthage
Punic Wars!
Lire la chronique
K.F.R.
Nihilist
Lire la chronique
Fistula
The Process of Opting Out
Lire la chronique
Shed The Skin
The Forbidden Arts
Lire la chronique
Pearl Jam
Pearl Jam
Lire la chronique
Masacre
Reqviem
Lire la chronique
Lantern
Dimensions
Lire la chronique
Temple Of Dread
World Sacrifice
Lire la chronique
Stygian Crown
Stygian Crown
Lire la chronique
Atavist
III: Absolution
Lire la chronique
Aherusia
Nostos ~ An Answer (?)
Lire la chronique
Nattverd
Styggdom
Lire la chronique
Bilan 2010-2019 : la sélection de la rédaction
Lire le bilan
Pearl Jam
Riot Act
Lire la chronique
Evil Warriors
Schattenbringer (EP)
Lire la chronique
Bastard Priest
Vengeance... Of The Damned ...
Lire la chronique
Panzer Squad
s/t (EP)
Lire la chronique
Pearl Jam
Gigaton
Lire la chronique
Black Funeral
Scourge of Lamashtu
Lire la chronique
Thou
Blessings Of The Highest Or...
Lire la chronique