chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Down - Down II

Chronique

Down Down II
(A Bustle In Your Hedgerow)

Bon je ne vais pas vous redécrire Down, je pense avoir dis tout ce que j'en pensais dans la chronique de Nola, le premier album du groupe.

Sept longues années séparent Nola de cet album sobrement intitulé II. Alors qu'en est-il. Et bien le groupe a tout simplement réussi à transcender le génial Nola. Ici toutes les ambiances sont multipliés par dix !
Ce disque même s'il garde toujours le coté propres du groupe, est complètement basé sur la Louisiane, et plus particulièrement sur la Nouvelle Orléans. Je peux vous garantir qu'à l'écoute de cet album vous allez vous y croire !

On attaque sur la fabuleux Lysergik Funeral Procession et tout de suite on se rend que le son du combo a quelque peu changé, ici les riffs sont encore plus lourds et plus gras. Le coté garage est encore plus prononcé ! Anselmo chante comme un damné, hurlant sa rage désespérément ! Le morceau fait mouche directement. Fabuleusement construites c'est n'est que le premier des joyaux dont recèle ce groupe ! The Man That Follows Hell morceaux à l'esprit déjanté qui inclut des petits passages d'orgues types des seventies. Autre moment fort le géniallissime Ghost Along The Missipi, morceaux assez violent avec un refrain lui plutôt calme. Le riff d'intro est superbe. Anselmo nous montre ici qu'il est devenu plus qu'à l'aise dans le chant clair, mais en gardant toujours ce ton cassant et décrépi. Et ça continue dans les merveilles, avec le… (manque de superlatifs) … que puis je dire de plus que l'extraordinaire Learn From This Mistake. Une balade aux accents blues tout simplement parfaite. On sentirait presque la moiteur d'une soirée en Louisiane vous lécher le visage. Véritable requiem, ce morceau dure pas loin de sept minutes. Totalement mélancolique, tristement beau, le solo de guitare est indescriptible. Tout simplement le meilleur morceau de Down. On continue avec les très thrashy Beautiful Deppressed et surtout Where I'm Going, une autre " balade " géniale dépressive comme seul Down sait en faire. On nage ici en pleines influences country. Petit interlude avec The Doob Interlude, et hop ! New Orleans Is A Dying Whore (littéralement La Nouvelle Orléans est une putain agonisante), qui exprime tout la déchéance de cette ville, et tout les dégoût entremêlé de désir qu'elle inspire. Après une série de morceaux plus qu'inspirés, l'album s'achève sur Landing On The Mountains Of Meggido, morceau acoustique qui finit l'album sur une pointe d'espoir parmi ce marasme de sentiments négatifs.

Bref, vous l'aurez compris II est un album génial, qui touche de peu la perfection. Il est d'ailleurs étonnant que cet album n'ait pas rencontré beaucoup de succès à sa sortie. Il est d'autant plus triste de savoir qu'Anselmo a préféré mettre en suspens Down jusqu'à nouvel ordre pour des histoires de label. Que cela ne vous empêche pas de vous délecter de ce joyau !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

7 COMMENTAIRE(S)

citer
(ancien membre)
08/09/2007 11:26
note: 8/10
NOLA pas ENOLA (je sais pas pkoi j'ai mis ça moi..)
citer
(ancien membre)
08/09/2007 11:26
note: 8/10
moi j'ai pecho avant hier le DOWN III (qui sort bientot) il est encore mieux qu'ENOLA et II
Seb57 citer
Seb57
08/09/2007 01:04
note: 10/10
Magistral, magnifique, un album culte !
kollapse citer
kollapse
05/05/2005 15:00
c'est aussi ce que je pensais après quelques premières écoutes (déja lointaines...) et par la suite mon jugement s'est modifié : cet album est une perle, peut-être meilleur encore que ne l'est le cultissime NOLA! 9.5/10 pour ma part.
Krow citer
Krow
05/05/2005 13:35
note: 8/10
J'écoute pas mal cet album en ce moment, et, bien qu'il y ait d'excellents morceaux, y'a certains morceaux assez ennuyeux qu'on aimerait zapper. Mais peut-être est-ce une question de temps, et je reviendrais dans 1 mois dire que tout l'album est une perle !
Holy citer
Holy
05/07/2004
note: 9/10
idem sauf que je donnerais même 2 point de plus à cet album plus qu'excellent!!

narog citer
narog
14/03/2004
Rien à ajouter, si ce n'est un point à la note de cet excellent album!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Down
Stoner Rock
2002 - Elektra Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (22)  8.5/10
Webzines : (22)  8.54/10

plus d'infos sur
Down
Down
Stoner Rock - 1991 - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Lysergik Funeral Procession  (03:10)
02.   There's Something On My Side  (05:21)
03.   The Man That Follows Hell  (04:33)
04.   Stained Glass Cross  (03:37)
05.   Ghosts Along The Mississippi  (05:06)
06.   Learn From This Mistake  (07:14)
07.   Beautifully Depressed  (04:53)
08.   Where I'm Going  (03:11)
09.   Doobinterlude  (01:50)
10.   New Orleans Is A Dying Whore  (04:16)
11.   The Seed  (04:21)
12.   Lies, I Don't Know What They Say But...  (06:22)
13.   Flambeaux's Jamming With St. Aug  (00:59)
14.   Dog Tired  (03:22)
15.   Landing On The Mountains Of Meggido  (07:49)

Durée : 66:04

line up
parution
26 Mars 2002

voir aussi
Down
Down
Nola

1995 - Elektra Records
  
Down
Down
Down III
(Over The Under)

2007 - Roadrunner Records
  
Down
Down
Down IV Part I (EP)
(The Purple EP)

2012 - Roadrunner Records
  
Down
Down
Down IV Part II (EP)

2014 - Down Records
  

Essayez aussi
Goatess
Goatess
Purgatory Under New Management

2016 - Svart Records
  
Mutoid Man
Mutoid Man
Helium Head (EP)

2015 - Sargent House
  
Gods of Space
Gods of Space
Gods of Space (EP)

2017 - Autoproduction
  
Elder
Elder
Lore

2015 - Stickman Records / Armageddon Shop
  
Clutch
Clutch
Blast Tyrant

2004 - DRT Entertainment
  

Nervous Decay
Nervous Decay
Lire la chronique
Forsmán
Dönsum í Logans Ljóma (EP)
Lire la chronique
Empyrium
Über den Sternen
Lire la chronique
Nattverd
Vandring
Lire la chronique
Wheel
Preserved In Time
Lire la chronique
Foscor
Els Sepulcres Blancs
Lire la chronique
Agent Steel
No Other Godz Before Me
Lire la chronique
Metallica
No Life 'til Leather (Démo)
Lire la chronique
Seth
La Morsure du Christ
Lire la chronique
Pharmacist / Oozing
Forbidden Exhumation / Than...
Lire la chronique
Vipère
Sombre marche (Démo)
Lire la chronique
Sacramental Blood
Ternion Demonarchy
Lire la chronique
Wesenwille
II: A Material God
Lire la chronique
Obsessions maladives
Lire l'interview
Vitrail
Les pages oubliées
Lire la chronique
Chevalier
Life And Death (EP)
Lire la chronique
Abjection
Malignant Deviation (EP)
Lire la chronique
Cult Of Occult
Ruin (EP)
Lire la chronique
Skáphe
Skáphe³
Lire la chronique
Drastus
Venoms (Compil.)
Lire la chronique
Aussichtslos
Völlig aussichtslos
Lire la chronique
Biohazard
State Of The World Address
Lire la chronique
Cirith Ungol
Half Human Past (EP)
Lire la chronique
Cirith Ungol
Forever Black
Lire la chronique
Aria
Armageddon
Lire la chronique
Vreid
Wild North West
Lire la chronique
Endseeker
Mount Carcass
Lire la chronique
Sulk
Tennis Elbow (EP)
Lire la chronique
Eclipsus
Yûrei
Lire la chronique
13th Moon
Putridarium (EP)
Lire la chronique