chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Setherial - Death Triumphant

Chronique

Setherial Death Triumphant
En voyant le nom de Setherial, je me suis réjoui de pouvoir chroniquer ce groupe dont le style m‘avait toujours semblé proche de celui de Naglfar, l’un de mes groupes fétiches dans le genre. L’artwork pas dégueu et bien dans l’esprit du style pratiqué achevait de me mettre dans une bonne disposition pour attaquer l’écoute de ce « Death Triumphant ». La grosse production froide et puissante qui marque dès le départ de « The Limbo of Insanity » ne pouvait que marquer encore davantage le coup, moi qui ai toujours eu un peu de mal avec les productions inaudibles.

Cependant, une grosse demi-heure plus tard, alors que « Curse of the Manifest » s’achevait, je dois reconnaître que je restais un peu sur ma faim. Certes, mon besoin de brutalité musicale avait sans conteste été atteint, Setherial blastant plus que de raison, sans pour autant ressembler à un Marduk bloqué sur l’accélérateur car sachant se réserver quelques variations de tempos, à l’image du dernier The Legion par exemple. Mais d’or et déjà, l’idée d’un quelconque rapprochement avec Naglfar me semblait révolu, tant Setherial ne partageait avec eux qu’une nationalité commune à base de drapeau jaune et bleu, et un style très rentre-dedans. Par contre, aucune mélodie ou presque ne vient « salir » la musique de Setherial, qui s’ancre dans un Black Metal qui ne lâche rien et reste foncièrement sombre et agressif sans jamais céder aux sirènes mélodiques. Reste bien l’excellente « Relinquishment from the Unlighted Chambers » qui démontre une volonté de se diversifier quelque peu avec un peu de passages acoustiques et des tempos plus légers.

Alors certes, du coup les puristes pourfendeurs d’une quelconque idée de Black Metal « mélodique » seront aux anges, mais cette absence donne une linéarité certaine à ce « Death Triumphant » qui ne le destine pas à tous les publics. Et perso c’est vrai que j’aurais bien échangé quelques blasts contre une ou deux mélodies permettant d’aérer un album certes bon mais aussi carrément monolithique. On a beau être en Mai, l’année 68 est désormais loin derrière nous, alors j’aurais autant aimé éviter de me prendre un tel pavé dans les dents (…elle vient de loin celle là).

Dans le fond, « Death Triumphant » reste une parfaite acquisition pour qui aime son Black Metal à la fois brutal, carré, clinique et professionnel. Je lui préfère quand même le dernier The Legion, mais « Death Triumphant » possède un certain charme sombre qui pourra opérer auprès des amateurs du genre.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

DarkLord citer
DarkLord
22/05/2006 19:42
J'ai pas écouté celui la, ne possédant que le Endtime Divine. Un très bon groupe, malgré que je n'affectionne pas particulièrment le genre.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Setherial
Black Metal
2006 - Regain Records
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs : (4)  7.13/10
Webzines : (22)  5.9/10

plus d'infos sur
Setherial
Setherial
Black Metal - 1993 - Suède
  

tracklist
01.   The Limbo Of Insanity
02.   Death Triumphant
03.   With Veins Wide Open
04.   Aeons Of Bloodlust
05.   Relinquishment From The Unlighted Chambers
06.   Hellstorms Over The Empyrean
07.   Inhale The Embers
08.   Devilry, Wickedness And Scorn
09.   Curse Of The Manifest

line up
voir aussi
Setherial
Setherial
Ekpyrosis

2010 - Regain Records
  

Essayez aussi
Deathspell Omega
Deathspell Omega
Fas
(Ite, Maledicti, in Ignem Aeternum)

2007 - Norma Evangelium Diaboli
  
Wesenwille
Wesenwille
II: A Material God

2021 - Les Acteurs de l'Ombre
  
Lamp Of Murmuur
Lamp Of Murmuur
Heir Of Ecliptical Romanticism

2020 - Death Kvlt Productions
  
Sordide
Sordide
Fuir la lumière

2016 - Avantgarde Music
  
Blasphamagoatachrist
Blasphamagoatachrist
Black Metal Warfare (Démo)

2018 - Nuclear War Now! Productions
  

Steel Bearing Hand
Slay In Hell
Lire la chronique
Chotza
Plump u Primitiv (10 Jahr F...
Lire la chronique
Galvanizer
Prying Sight Of Imperception
Lire la chronique
Machine Head
The Burning Red
Lire la chronique
Ambush
Infidel
Lire la chronique
Stress Angel
Bursting Church
Lire la chronique
Ascendency
Birth Of An Eternal Empire ...
Lire la chronique
L'été dans le BLACK METAL
Lire le podcast
Steven Wilson
The Raven That Refused to S...
Lire la chronique
Vermineux
1337 (Démo)
Lire la chronique
Mannveira
Vitahringur
Lire la chronique
Astriferous
The Lower Levels Of Sentien...
Lire la chronique
Nine Inch Nails
The Downward Spiral
Lire la chronique
Hænesy
Garabontzia
Lire la chronique
Purification
The Exterminating Angel
Lire la chronique
Koldovstvo
Ни царя, ни бога
Lire la chronique
Goratory
Sour Grapes
Lire la chronique
Evoken
A Caress Of The Void
Lire la chronique
Unbounded Terror
Faith in Chaos
Lire la chronique
Profane Order
Slave Morality
Lire la chronique
Cathexis
Untethered Abyss
Lire la chronique
Gharmelicht
Gharmelicht
Lire la chronique
Khandra
All Occupied by Sole Death
Lire la chronique
Blind Guardian
Battalions Of Fear
Lire la chronique
Black Sabbath
Mob Rules
Lire la chronique
Vectis
No Mercy for the Weak (EP)
Lire la chronique
Goats Of Doom
Shiva
Lire la chronique
King Diamond
"Them"
Lire la chronique
Ancient Necromancy
Diabolical Forest Alchemy (...
Lire la chronique
Ancient Wisdom
A Celebration in Honor of D...
Lire la chronique