chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Entombed - When In Sodom

Chronique

Entombed When In Sodom (MCD)
Sachez le : 2006 sera sans doute à marquer comme l'année du retour d'Entombed. Le grand, le vrai, le hargneux, le malsain… Rien à voir avec le groupe qui a fait « Same Difference » (enfin si mais bon…). Ce EP, qui sort avant les vacances afin de maintenir la pression avant la sortie de l'album « Serpent Saints » à la rentrée prochaine, est une véritable surprise pour moi, qui avait plus ou moins lâché le groupe après « Morning Star ».

Le premier détail qui frappe, c'est le logo du groupe, qui est celui des deux premiers albums du groupe, leur période « Death Metal Suédoise Uber Kult ». Un petit indice que le groupe, malgré le récent départ d'un membre important (Alex Hellid), a repris du poil de la bête. L'impression se confirme dès « When in Sodom », titre qui démarre assez classiquement pour du Entombed avant de s'emballer ensuite. Le plus étonnant est le chant de LG Petrov, qui revient à un ton menaçant et agressif qu'il avait lentement perdu depuis les années. On s'étonnera moins du « When in Sodom » repris par un chœur féminin fantomatique sur le refrain, Entombed ayant toujours eu du goût pour les petites interventions surprises de qualité. Cependant, ce n'est pas ce premier titre qui frappera les esprits, mais les deux suivants, qui en appellent directement à l'héritage de la première époque du groupe : ainsi, « Carnage » est un titre vraiment furieux, très ancrée dans l'époque « Left Hand Path », et qui surprend de la part du groupe, dont je ne pensais pas qu'ils auraient encore l'envie de refaire ce genre de compositions. Pourtant, le titre est rapide, les riffs de l'époque y sont tous (j'adore le malheureux trop court passage à 2min53) et le chant de LG Petrov… gargantuesque, comme avant. « Thou Shallt Not Kill » est le pendant mid-tempo du titre précédent, lui aussi rappelant les jeunes années du groupe, l'expérience de la composition en plus. Enfin, « Heresy » est à mi-chemin entre les deux autres titres, avec notamment une fin malsaine soulignée par la voix lancinante d'un choeur de petites filles, et qui prouve qu'Entombed a retrouvé les deux principales composantes de ses débuts : agressivité et « glauquitude ». Je ne m'étendrais pas sur « Amen », qui est un simple spoken-words possédant la même couleur sombre que la conclusion du titre précédent.

Inutile de dire que cet EP d'Entombed m'a vraiment surpris, dans le bon sens s'entend. Si je regrette la production un peu faiblarde et l'absence du coté death n' roll d'un « Wolverine Blues », tout le reste me fait espérer de grandes choses pour le prochain album du groupe. Les compos bien calibrées, les arrangements et les riffs de tueurs, la puissance retrouvée du chant de LG Petrov…tout ça promet pour « Serpent Saints ». Réponse dans quelques mois…

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Entombed
Metal culte
2006 - Threeman Recordings
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs : (3)  3.5/5
Webzines : (14)  3.55/5

plus d'infos sur
Entombed
Entombed
Death Suédois - 1989 - Suède
  

tracklist
01.   When in Sodom
02.   Carnage
03.   Thou Shallt Kill
04.   Heresy
05.   Amen

line up
voir aussi
Entombed
Entombed
Left Hand Path

1990 - Earache Records
  
Entombed
Entombed
Wolverine Blues

1993 - Earache Records
  
Entombed
Entombed
Inferno

2003 - Threeman Recordings
  
Entombed
Entombed
Morning Star

2001 - Music For Nations
  
Entombed
Entombed
Uprising

2000 - Threeman Recordings
  

Esoctrilihum
Dy'th Requiem For The Serpe...
Lire la chronique
Passéisme
Eminence
Lire la chronique
La Voûte #7 - Occult Rock
Lire le podcast
Solstice
Casting The Die
Lire la chronique
Zxui Moskvha
Descent into Torment (EP)
Lire la chronique
Oferwintran
Demo (Démo)
Lire la chronique
Hyperborée et Thulé ! Encore un thème Arisk ???
Lire le podcast
Coffin Rot
Reduced To Visceral Sludge ...
Lire la chronique
Nordjevel
Fenriir (EP)
Lire la chronique
Morbific
Ominous Seep Of Putridity
Lire la chronique
Werewolves
What a Time to Be Alive
Lire la chronique
Hideous Divinity
LV-426 (EP)
Lire la chronique
Indian
Slights and Abuse / The Syc...
Lire la chronique
Ildfar
Som vinden farer vil
Lire la chronique
Torche
Meanderthal
Lire la chronique
The Plague
Within Death
Lire la chronique
Baphomet
The Dead Shall Inherit
Lire la chronique
Zwiespalt
Distanz
Lire la chronique
Vanden Plas
Beyond Daylight
Lire la chronique
Antagonized
Intense perversion
Lire la chronique
Phantasmagore
Insurrection Or Submission ...
Lire la chronique
Sadistik Forest
Obscure Old Remains (EP)
Lire la chronique
Anthropophagous
Death Fugue
Lire la chronique
Odd Dimension
The Blue Dawn
Lire la chronique
Carnal Tomb
Festering Presence (EP)
Lire la chronique
Blacklisted
No One Deserves to Be Here ...
Lire la chronique
Sorcier Des Glaces
Un Monde de Glace et de Sang
Lire la chronique
Vallendusk
Heralds Of Strife
Lire la chronique
Midnight Betrothed
Dreamless
Lire la chronique
Shadowspawn
The Biology Of Disbelief
Lire la chronique