chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Profundi - The Omega Rising

Chronique

Profundi The Omega Rising
Nombreux sont ceux qui pleurent encore le départ du pilier Jens Rydén (parti pour se consacrer à ses études), ex-vocaliste et fondateur (en 1992) de Naglfar. Certains de ses adeptes connaissaient de lui son projet solo (parallèlement à Naglfar) Dead Silent Slumber : du black metal symphonique avant-gardiste de très bonne augure ! Cependant il faut avouer que nous étions très loin du black/dark furieux d'un Naglfar… Mais attention mesdames, messieurs, Jens Rydén revient dans son style de prédilection avec son tout nouveau one man band : Profundi ! Et le bonhomme, véritable homme à tout faire, s'occupe une nouvelle fois de tout (guitares, clavier, basse, batterie) dans Profundi ! The Omega Rising premier album de Profundi reste dans la droite lignée d'un Sheol mais en beaucoup moins subtile… Jens Ryden a eu une mauvaise note à son contrôle et il le fait savoir : place ici à 40 minutes de black/death suédois sans fioritures !

Le raccourci Naglfar-bis (ou comment aurait été le groupe d'aujourd'hui avec Jens Rydén dans ses rangs) serait bien trop hâtif mais entièrement justifié lorsqu'on regarde le papier ou qu'on écoute brièvement Profundi. Seulement après quelques écoutes attentives : difficile de retrouver les nombreuses mélodies entêtantes ou les passages atmosphériques d'un Naglfar… Je rassure tout de même les adeptes, les mélodies bien que relativement discrètes sont toujours présentes sur The Omega Rising et lorsqu'elles arrivent je peux vous assurer qu'elles sont toujours aussi redoutables ! Il suffit d'écouter l'introduction « ...Of Flesh And Blood » (avec ce break monumental) ou le hit imparable « Split-Tounged » (à rapprocher d'un « I Am Vengeance » pour l'efficacité) ! A vrai dire, mis à part l'interlude inquiétant « Silent Hosts Of Decay » et quelques passages plus posés (« Lifeless, Cold And Crimson » notamment), çà déménage sec avec Profundi ! Ceux qui pensaient que Sheol était très (ou trop) agressif vont revoir leur jugement avec The Omega Rising : assurément le groupe le plus « bourrin » dans ce style !

Aucun moment de répit donc : çà blaste à tout va dans un tempo pour épileptiques, des riffs intenses croisement entre black/dark et brutal black suédois et bien évidemment le chant unique de Jens ! Comme à son habitude, le bonhomme double (voire triple) son chant déjà puissant, rendant la chose encore plus jouissive ! Nan en fait ce qui alertera ce sont ses hurlements qui tapent cette fois plus dans les graves (par rapport à Sheol) avec des virées death qui feront bien plaisir à nos esgourdes ! Le gaillard puise en effet ses influences un peu partout, il ne sera pas surprenant d'entendre à ce black metal hybride des influences death plus poussées voire thrash (« The Omega Rising » rappellera un certain Immortal dernière période). A côté de ce côté défoulatoir très prenant, le côté occulte demeure bien heureusement. Jens connaît encore la recette du riff démoniaque ou de la nappe de clavier glaciale comme en témoigne les titres « Coffinborn » ou l'autre hit énormissime à la vitesse inhumaine « Out Of The Evening Mist » (« Rise Above ! »). Malheureusement tout n'est pas rose sur ce The Omega Rising : comme pour Naglfar on pourra regretter une certaine linéarité, accentuée par une pénurie de mélodies ou de passages plus « calmes » pas assez mis en avant… D'autre part on aurait aimé que Jens se mouille un peu plus : un peu trop convenu à mon goût…

Adeptes de Naglfar ou de black/death suédois couillu, ce The Omega Rising devrait à coup sûr vous ravir ! Profundi ne vise ici aucune finesse, du black/death extrêmement intense à écouter pour se défouler après une dure journée. Première grosse découverte personnelle pour cette année 2007, en espérant que le prochain album soit un peu plus « subtile » et recherché.

DOSSIERS LIES

Black/Death Suédois : les indispensables
Black/Death Suédois : les indispensables
Juillet 2007
  

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

9 COMMENTAIRE(S)

NightSoul citer
NightSoul
15/04/2009 19:33
note: 9.5/10
La reprise des Ramones sur l'édition Jap est une tuerie et aurait très bien pu être un titre de Profundi à part entière tant la ressemblance est minime je trouve...
PU-TAIN d'album!
NightSoul citer
NightSoul
02/11/2008 19:18
note: 9.5/10
Après avoir longtemps laissé mûrir cet album qui a la première écoute m'avait totalement conquis, cet album est toujours aussi magique : une beauté noire, obscure et sombre engendrée par une âme torturée.
Et puis la comparaison avec Sheol... Sheol je le trouve trop homogène alors que The Omega Rising varie beaucoup plus les rythmes dans une même chanson au final on s'ennuie jamais, dans Sheol désolé je me fais chier par moment.
Le black/death suédois n'est pas mort loin de là
Merci Ô Maître Jens Rydén pour cette offrande!
Vivement le prochain
Mitch citer
Mitch
19/03/2007 18:36
note: 8/10
Toujours un très bon album pour moi : ni plus, ni moins. Moqueur

Tiens je me demande ce que çà va donner Rydén dans Thyrfing! Devil
citer
Chris
19/03/2007 18:27
Yz a écrit : Je crois que c'est une vraie batterie... sinon j'aime bien cet album mais j'ai l'impression que les chansons se ressemblent bcp. J'ai pas encore assez d'écoutes donc je reviendrai mettre mon avis (comment ça on s'en fout ? :mrgreenSourire

du tout, c'est bien une BAR, tu l'entend rien qu'aux cymbales...et si le doute était encore permis, c'est sous entendu dans le livret "Pulse Machinery"...c'est le seul bémol que j'émettrais, j'aurais aimé avoir un "vrai" batteur, mais à la vue des cadences fallait au moins celui de Belphegor et encore Moqueur
sinon cet album tue tjs autant, m'en lasse pas...
Yz citer
Yz
17/03/2007 23:47
Je crois que c'est une vraie batterie... sinon j'aime bien cet album mais j'ai l'impression que les chansons se ressemblent bcp. J'ai pas encore assez d'écoutes donc je reviendrai mettre mon avis (comment ça on s'en fout ? :mrgreenSourire
Chri$ citer
Chri$
16/03/2007 21:57
note: 9/10
cet album tue. point.

j'ai l'impression d'écouter 9 fois le titre "Blades" (sur "Diabolical" de Naglfar), un de leurs meilleurs titres, et surtout l'un des plus furieux et diabloques..puissance 9 (enfin 8 avec l'interlude).
Le premier titre est peut etre le morceau de black le plus brutal de l'année, ça ne relache pas la pression une seule seconde..pour les mélodies, le refrain de "Split Tongued" vient en tete, sinon les 7 et 8emes titres s'en tirent aussi bien...
Seule chose qui me gene, la BAR (ce n'est clairement pas une batterie), mais bon le son est tellement dense et brutal qu'on n'y fait plus très gaffe... et l'artwork est splendide.
Dans mon top de l'année je crois bien Devil
Mitch citer
Mitch
15/01/2007 15:01
note: 8/10
Chris a écrit : ça me plait! ça s'achète ou? Devil

Releases available at official distributors in Europe
The following distributors will have Viva Hate Records products available…mailorder, shops get in touch!

Conpiracy Records (Belgium) www.conspiracyrecords.com
Foreshadow (Poland) www.foreshadow.pl (exclusively)
Icare Media (Germay) www.icare-media.de
NonStopMusic (Switzerland) www.nonstopmusic.ch
Soundforge Music Group (Greece) www.sondforgemusicgroup.com (exclusively).


Apparemment pour le moment, tu peux le trouver uniquement chez NonStopMusic en Europe. Après tu as les distros ricaines (The End Records par exemple) Sourire
Chri$ citer
Chri$
15/01/2007 13:30
note: 9/10
ça me plait! ça s'achète ou? Devil
Mitch citer
Mitch
14/01/2007 17:40
note: 8/10
Interview de Jens Rydén très bientôt! Devil

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Profundi
Black/Death
2007 - Viva Hate Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (4)  9.13/10
Webzines : (10)  7.74/10

plus d'infos sur
Profundi
Profundi
Black/Death - 2006 - Suède
  

écoutez
tracklist
01.   …Of Flesh And Blood
02.   Unanimation
03.   Split-Tounged
04.   The Omega Rising
05.   Coffinborn
06.   Silent Hosts Of Decay
07.   Engulfed In Hellfire
08.   Lifeless, Cold, & Crimson
09.   Out Of The Evening Mist

line up
parution
12 Janvier 2007

Essayez aussi
Belphegor
Belphegor
Goatreich - Fleshcult

2005 - Napalm Records
  
Necrowretch
Necrowretch
Now You're In Hell (EP)

2012 - Detest Records
  
Cardinal Sin
Cardinal Sin
Spiteful Intents (EP)

1996 - Wrong Again Records
  
Weregoat
Weregoat
Pestilential Rites Of Infernal Fornication

2017 - Vault Of Dried Bones
  
The Spirit
The Spirit
Sounds From The Vortex

2017 - Nuclear Blast Records / Eternal Echoes
  

Surprise de l'année
Esoctrilihum
Dy'th Requiem For The Serpe...
Lire la chronique
Passéisme
Eminence
Lire la chronique
La Voûte #7 - Occult Rock
Lire le podcast
Solstice
Casting The Die
Lire la chronique
Zxui Moskvha
Descent into Torment (EP)
Lire la chronique
Oferwintran
Demo (Démo)
Lire la chronique
Hyperborée et Thulé ! Encore un thème Arisk ???
Lire le podcast
Coffin Rot
Reduced To Visceral Sludge ...
Lire la chronique
Nordjevel
Fenriir (EP)
Lire la chronique
Morbific
Ominous Seep Of Putridity
Lire la chronique
Werewolves
What a Time to Be Alive
Lire la chronique
Hideous Divinity
LV-426 (EP)
Lire la chronique
Indian
Slights and Abuse / The Syc...
Lire la chronique
Ildfar
Som vinden farer vil
Lire la chronique
Torche
Meanderthal
Lire la chronique
The Plague
Within Death
Lire la chronique
Baphomet
The Dead Shall Inherit
Lire la chronique
Zwiespalt
Distanz
Lire la chronique
Vanden Plas
Beyond Daylight
Lire la chronique
Antagonized
Intense perversion
Lire la chronique
Phantasmagore
Insurrection Or Submission ...
Lire la chronique
Sadistik Forest
Obscure Old Remains (EP)
Lire la chronique
Anthropophagous
Death Fugue
Lire la chronique
Odd Dimension
The Blue Dawn
Lire la chronique
Carnal Tomb
Festering Presence (EP)
Lire la chronique
Blacklisted
No One Deserves to Be Here ...
Lire la chronique
Sorcier Des Glaces
Un Monde de Glace et de Sang
Lire la chronique
Vallendusk
Heralds Of Strife
Lire la chronique
Midnight Betrothed
Dreamless
Lire la chronique
Shadowspawn
The Biology Of Disbelief
Lire la chronique