chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
107 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Sacramentum - Finis Malorum

Chronique

Sacramentum Finis Malorum (EP)
Formé en 1990 à Gothenburg par Nisse Karlén (chant/guitare) sous le nom de Tumulus, Sacramentum est très vite rejoint par Anders Brolycke à l'autre guitare (et la basse) et Mikael Rydén aux fûts pour enregistrer quelques compos. Les Suédois enregistreront leur première démo Sedes Impiorum en 1992 et changeront le nom du groupe par Sacramentum. Ce n'est qu'en février 1994 que le début de l'histoire débute réellement grâce à l'enregistrement (autofinancé) de ce premier MCD Finis Malorum chez le jeune producteur/mixeur Dan Swanö au studio Unisound. Sacramentum tape à l'œil des Français d'Adipocere Records, dévoilant un futur prodige du black/death suédois à la scène metal mondiale.

Cinq titres dont un instrumental composent ce MCD, prologue du magnifique Far Away From The Sun (enregistré un an plus tard). Finis Malorum contient tous les éléments de leur premier album : chant black hybride puissant, riffs/rythmiques « intenses » et mélodies discrètes. « Moonfog » débute les hostilités et démontre une fois de plus leur black/death unique dans son genre, combinant avec merveille brutalité et émotion. Le niveau technique est déjà là, le batteur (hallucinant) excelle en la matière par son jeu extrêmement varié et sa bonne grosse double pédale. Les guitaristes ne sont évidemment pas en reste balançant leurs leads ainsi que leurs soli techniques glacials et totalement hypnotisant. Mais Sacramentum se sont aussi les maîtres en l'art de l'accélération ou du ralentissement fatal comme en témoigne l'excellent « Travel With The Northern Winds » et son break bourré de mélodies entêtantes.

Les mélodies ne sont bien heureusement pas oubliées comme vous pouvez le remarquer sur le très accrocheur « Devide Et Impera » et ses riffs mélodiques par paquets de dix : on a donc bien affaire à un groupe en provenance de Gothenburg ! Le chant de Nisse, beaucoup plus en avant et puissant que sur les autres albums, reste à mon sens l'un des meilleurs dans le genre : le bonhomme s'arrache complètement les cordes vocales et propose quelques refrains assez jouissifs (je pense à « Pagan Fire ») ! Pour conclure en beauté leur premier effort, rien de tel que le titre éponyme, sublime conclusion instrumentale aux mélodies à n'en plus quitter vos oreilles (j'en ai la chaire de poule) !

Cependant tout n'est pas rose, la faute en particuliers à une production bancale de Dan qui rend une sorte de bouillie sonore faiblarde assez horripilante (comparé à un The Somberlain enregistré un an plus tôt)… C'est dommage car les idées proposées dans les compos sont géniales mais bien trop difficile à distinguer : monsieur Swanö se rattrapera sur Far Away From The Sun (malgré un son pas encore au niveau). Adeptes de ce dernier, cet album devrait vous ravir et complètera fort bien votre belle discothèque de black/death suédois.

DOSSIERS LIES

Black/Death Suédois : les indispensables
Black/Death Suédois : les indispensables
Juillet 2007
  

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Mitch citer
Mitch
26/01/2007 17:46
note: 4/5
Discographie terminée. RIP.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Sacramentum
Black/Death
1994 - Adipocere Records
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs : (5)  4.2/5
Webzines : (4)  3.33/5

plus d'infos sur
Sacramentum
Sacramentum
Black/Death/Thrash mélodique - 1990 - Suède
  

écoutez
tracklist
01.   Moonfog
02.   Travel With The Northen Winds
03.   Devide et Impera
04.   Pagan Fire
05.   Finis Malorum (Outro)

line up
voir aussi
Sacramentum
Sacramentum
Thy Black Destiny

1999 - Century Media Records
  
Sacramentum
Sacramentum
The Coming Of Chaos

1997 - Century Media Records
  
Sacramentum
Sacramentum
Far Away From The Sun

1996 - Adipocere Records
  

Essayez aussi
Xul
Xul
Extinction Necromance (EP)

2015 - Autoproduction
  
Temple Of Baal
Temple Of Baal
Mysterium

2015 - Agonia Records
  
Panzerchrist
Panzerchrist
Regiment Ragnarok

2011 - Listenable Records
  
Charon
Charon
Sulphur Seraph
(The Archon Principle)

2012 - Sepulchral Voice Records
  
Temple Of Baal
Temple Of Baal
Verses Of Fire

2013 - Agonia Records
  

Die Kunst Der Finsternis
Revenant in a Phantom World...
Lire la chronique
Opeth + The Vintage Caravan
Lire le live report
Negator
Vnitas Pvritas Existentia
Lire la chronique
Temple Of The Dog
Temple Of The Dog
Lire la chronique
Sammath
Across The Rhine Is Only Death
Lire la chronique
Denial Of God
The Hallow Mass
Lire la chronique
Terrorizer
Caustic Attack
Lire la chronique
PPCM #26 - TROIS SENSATIONS à écouter d'URGENCE
Lire le podcast
Ossuaire
Derniers Chants
Lire la chronique
Xoth
Interdimensional Invocations
Lire la chronique
Carcinoid
Metastatic Declination
Lire la chronique
1349
The Infernal Pathway
Lire la chronique
Gaahl's Wyrd + Gost + Mayhem
Lire le live report
Undergang
Ufrivillig Donation Af Vita...
Lire la chronique
25th Anniversary Tour
Machine Head
Lire le live report
Botanist
Ecosystem
Lire la chronique
Concrete Winds
Primitive Force
Lire la chronique
Maïeutiste
Veritas
Lire la chronique
Faceless Entity
In Via Ad Nusquam
Lire la chronique
Le Black Metal... CA M'AGACE !!!
Lire le podcast
Häive
Iätön
Lire la chronique
Infaust
Verblichen
Lire la chronique
Nox Irae
Here The Dead Live (EP)
Lire la chronique
Dauþuz
Monvmentvm
Lire la chronique
Rings Of Saturn
Gidim
Lire la chronique
Devourment
Obscene Majesty
Lire la chronique
Gatecreeper
Deserted
Lire la chronique
Hangman's Chair
Bus de Nuit (EP)
Lire la chronique
False
Portent
Lire la chronique
Sadistic Ritual
Visionaire Of Death
Lire la chronique