chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
162 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Inhumate - At War With... Inhumate

Chronique

Inhumate At War With... Inhumate (DVD)
C'est un fait, les DVD musicaux sont à la mode et nombreux sont les groupes de Metal qui se sont prêtés à cet exercice, avec des fortunes diverses. En fait, on peut distinguer selon moi deux catégories de DVD musicaux. Il y a d'un côté les DVD souvent sortis sous la pression de la maison de disque (et pas toujours avec l'approbation des groupes) histoire de faire comme tout le monde et d'être dans le coup. Au final, on se retrouve généralement avec un produit pas du tout réfléchi entre les mains, compilant maladroitement des morceaux de lives disparates datant de Mathusalem, deux ou trois clips, une plage discographie (que tout le monde connaît déjà) et les inévitables séquences backstage qui vous montrent (même si vous vous en foutez complètement) que les groupes savent vachement bien s'amuser hors scène (allez jeter un oeil au DVD de Dillinger Escape Plan et vous comprendrez à quoi je fais allusion). Et d'un autre côté, il y a les groupes qui choisissent le moment opportun pour se lancer dans cet exercice en immortalisant un événement particulier de leur carrière. Je pense notamment à Rage avec l'excellent DVD « From Cradle to the Stage » mais également, dans le cas qui nous intéresse aujourd'hui, à Inhumate et ce « At war with … Inhumate».

Ainsi, après 16 ans d'autoproduction et 4 albums au compteur, la formation de grindcore alsacienne a choisi de sortir son premier DVD live qui, outre l'avantage de parfaitement retranscrire l'énergie de ses prestations scéniques, revêt un caractère tout particulier pour le quartette. En effet, ce concert, filmé le 15 octobre 2005 à la Laiterie de Strasbourg marque à la fois le 15ème anniversaire du groupe et est aussi le tout dernier avec David, le guitariste originel, remplacé depuis par Damien. Bref, un événement à la fois festif et nostalgique. Quoiqu'il en soit, quand on visionne ce DVD, on se dit que certains groupes ayant plus de moyens financiers devraient en prendre de la graine. Filmé de manière professionnelle par 5 cameras différentes - offrant ainsi des prises de vues variées - ce set bénéficie d'une excellente qualité d'images et de son. Des conditions idéales pour apprécier toute la sauvagerie de la prestation des 4 alsaciens. En fait, le qualificatif qui convient le mieux à ce concert serait : chaotique. D'un côté, il y a le groupe, en transe (en particulier Christophe le chanteur) qui, gonflé à bloc par un public tout acquis à sa cause, offre une prestation hautement énergique et incroyablement carré au regard de la tournure des événements : public qui envahit la scène, spectateurs qui étranglent le chanteur quand ils ne soulèvent pas le guitariste au dessus d'eux. Vous l'aurez compris, l'autre intervenant majeur de ce DVD, c'est le public qui se révèle être à la fois un atout mais aussi un « handicap » pour la prestation du groupe. Car s'il est très agréable de voir un public aussi nombreux et motivé pour se donner lui aussi à fond, il est paradoxalement dommage, et pour le groupe, et pour d'autres spectateurs, que ce surcroît de motivation pousse une large partie du public à se prendre lui aussi pour la star de la soirée en envahissant la scène pendant de longues minutes … biaisant ainsi un peu le set du groupe qu'il était pourtant venu soutenir. Car finalement, à quoi servent 5 caméras quand les 4 protagonistes sont masqués par le public les trois quarts du temps ?! Un peu dommage donc que ce bémol vienne entacher cette petite tuerie live.

Au final, ce DVD laisse donc un goût un peu amer. D'un côté, tous les éléments sont réunis pour faire de ce « At war with … Inhumate » un must : une setlist bien fournie, un groupe qui maîtrise son sujet, un public réceptif et des conditions d'enregistrement excellentes d'un point de vue technique. Mais d'un autre côté, lorsque que se termine la prestation du groupe, on reste un peu sur notre faim car on a l'impression d'avoir plus souvent vu le public que les 4 protagonistes de ce concert. Et les cinq sympathiques vidéos live en guise de flashback sur la carrière du groupe (nous permettant ainsi de voir sa montée en puissance dans le temps) ne m'aident hélas pas à faire passer ce goût amer.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

Evil_Nick citer
Evil_Nick
18/02/2007 22:56
note: 3.5/5
Ant'oïn a écrit : Pas de note ? Sourire

Vu que c'est de l'autoproduction, j'en ai pas mis. Je conserve la même logique que pour une démo autoproduite.
GanjannibaL citer
GanjannibaL
18/02/2007 22:43
note: 4.5/5
Le concert était vraiment terrible, mais c'est dommage que le public gache un peu le DVD...
citer
Ant'oïn
18/02/2007 22:01
Pas de note ? Sourire
Evil_Nick citer
Evil_Nick
18/02/2007 19:23
note: 3.5/5
Vous pouvez retrouver un extrait du début du concert de ce DVD sur la page myspace du groupe : http://www.myspace.com/inhumate

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Inhumate
Grindcore
2007 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : 3.5/5
Lecteurs : (1)  4.5/5
Webzines : (2)  4.25/5

plus d'infos sur
Inhumate
Inhumate
Grindcore - 1990 - France
  

tracklist
01.   Grind Inc.
02.   Blasted (History of a Dive)
03.   Putrefaction
04.   The Glance
05.   Desperate
06.   I Want to Kill Some... (Part III)
07.   The Fight
08.   Sodomy
09.   Screams
10.   No Answer
11.   For Lust
12.   Copyright
13.   Sickness Is The Law
14.   A Trip
15.   Trance
16.   Therapy For Dogs
17.   Art, Sex, Intelligence
18.   Satyriasis
19.   Blind
20.   Mother Fuck Her
21.   Labyrinth
22.   The Scorpions
23.   Grind to the Core


Bonus:

24.   Genocide/Rising of the Ancient Ones
25.   Dead (And Lost)/Abstract Suffering
26.   Intro/Blood
27.   Grind to the Core
28.   N.D.S.

voir aussi
Inhumate
Inhumate
The Fifth Season

2009 - Autoproduction
  
Inhumate
Inhumate
Expulsed

2013 - Autoproduction
  
Inhumate
Inhumate
Life

2004 - Autoproduction
  

Essayez aussi
Blockheads
Blockheads
Shapes Of Misery

2006 - Overcome Records
  
Massive Charge
Massive Charge
Silence

2007 - Autoproduction
  
Infected Society
Infected Society
Get Infected (EP)

2012 - Kaotoxin Records
  
Warfuck
Warfuck
Neantification

2013 - Autoproduction
  
Pig Destroyer
Pig Destroyer
Book Burner

2012 - Relapse Records
  

Kosmokrator
Through Ruin... Behold
Lire la chronique
Bölzer
Lese Majesty (EP)
Lire la chronique
Tan Kozh
Lignages oubliés
Lire la chronique
Ars Moriendi
La solitude du pieux scélér...
Lire la chronique
Mutilated
In Memoriam (Compil.)
Lire la chronique
Silure
Route De Troche (Démo)
Lire la chronique
Dreamlord
Disciples of War
Lire la chronique
Grief
Torso
Lire la chronique
Havohej
Table of Uncreation
Lire la chronique
Avslut
Tyranni
Lire la chronique
Traveler
Traveler
Lire la chronique
A.A. Williams + Brutus + Cult of Luna
Lire le live report
Verse
Aggression
Lire la chronique
Suppression
Repugnant Remains (EP)
Lire la chronique
Mur
Brutalism
Lire la chronique
Nightbearer
Tales Of Sorcery And Death
Lire la chronique
Diocletian
Amongst The Flames Of A Bvr...
Lire la chronique
Profanatica
Rotting Incarnation of God
Lire la chronique
Sentient Horror
Morbid Realms
Lire la chronique
Botanist à l'occasion de la sortie de Ecosystem
Lire l'interview
NONE #2 - RAVENSIRE - A Stone Engraved in Red
Lire le podcast
In The Woods...
Cease The Day
Lire la chronique
Pa Vesh En
Pyrefication
Lire la chronique
Stormwarrior
Norsemen
Lire la chronique
Desekryptor
Chasm Of Rot (Compil.)
Lire la chronique
Gone In April
Shards of Light
Lire la chronique
Opeth
In Cauda Venenum
Lire la chronique
Black Cilice
Transfixion of Spirits
Lire la chronique
Fields of the Nephilim
The Nephilim
Lire la chronique
Sepolcro
Amorphous Mass (EP)
Lire la chronique