chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
113 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Merciless - The Awakening

Chronique

Merciless The Awakening
Stoppez toutes autres activités si vous lisez ces lignes et que vous ne connaissez pas les Suédois de Merciless ! Car si vous cherchiez « LE » groupe ultime de Thrash (avec un grand « t ») venant tout droit de Suède (le premier dans le style), déçus par (les jeunots) The Haunted actuel et non rassasiés d'un bon Face Down ou d'un Witchery, vous devriez encore tacher votre vieux jean ! Formé en 1986, Merciless emprunte directement ses influences des nouvelles perles de la scène (speed/)thrash allemande énervée (Kreator, Sodom, Destruction), alliées au black metal culte d'un Bathory mais aussi à la scène death metal suédoise émergeante (Carnage, Nihilist, Grotesque). Merciless enregistre deux démos très remarquées et signe (l'un des premiers groupes à le faire) sur le label Deathlike Silence Productions du défunt Euronymous (ex-Mayhem). Le résultat : un enregistrement en 1989 d'un premier album cultissime, The Awakening, bien trop méconnu du grand public ! C'est le label français Osmose qui s'occupe de la réédition avec un livret tout neuf mais surtout un son remasterisé ainsi que 4 titres (live) en bonus.

N'étant pas un fin connaisseur des groupes précités (death exclu), c'est avec un certain apriori (une musique et une voix trop old school pour moi) que j'écoute ainsi les extraits proposés de ce premier opus The Awakening… Et là c'est la (méga) grosse claque ! En fait The Awakening pourrait tout simplement être défini par les adjectifs (exponentiellement grandis) qualifiant les groupes dont Merciless puise ses forces. Car si vous vous attendiez à du metal vieillot (mou du genou et voix de castra), vous devriez vous retrouver littéralement sur le cul… Euronymous n'a pas choisi le groupe au hasard : place à du metal extrême (et le mot est faible compte tenu en plus de l'époque) apocalyptique et primitif pour épileptiques en manque ! Le plus simple c'est que vous écoutiez les extraits disponibles comme le titre d'ouverture « Pure Hate » ! Chant criard de vrai possédé (pas encore totalement maîtrisé) et paroles black (qui ne parlent pas franchement de ballades dans les champs) avec une musique typée thrash d'une rapidité inhumaine (le mot « speed » prend ici tout son sens) et cela sans aucune (ou presque) minute de répit ! Sauf qu'en plus de cela, ces bougres de guitaristes balancent une quantité innombrable de riffs absolument jouissifs (impossible de tout référencer) qui font passer les groupes thrash d'aujourd'hui pour de la soupe pour minettes !

Effectivement un sentiment d'intemporalité se fera grandement ressentir et il deviendra difficile d'imaginer que l'album ait près de 18 ans (ton âge peut-être jeune lecteur !)… Afin d'éviter tout de même de tomber sur le sol et d'essayer d'avaler sa langue, Merciless a eu la bonne idée de placer des passages (vraiment très succincts hein !) plus « calmes» permettant de ne pas mourir étouffer ! Ainsi aura-t-on droit à quelques breaks mémorables (avec jolis soli à la clé) comme en témoignent le titre éponyme, « Realm Of The Dark » ou « Bestial Death » (ou comment s'immoler les poignets quand on joue de la guitare). Et puis il y aussi les titres aux tempos plus modérés (en « dents de scie ») comme « Dying World » et le hit « Denied Birth » ou aux refrains orgasmiques avec « Dreadful Fate » (j'imagine les têtes en mouvements dans la fosse) ! Ces quelques pauses permettront de noter une présence death relativement timide (en particuliers sur certains riffs et rythmiques) qui se développera petit à petit sur les albums suivants et confirmera bien la nationalité du groupe. Près de 27 minutes (seulement) jouées à vitesse Mach 3 (à noter aussi un batteur ahurissant) qui devraient par contre en laisser pas mal sur la faim (malgré les 4 titres bonus) et retirer bien malencontreusement la note « ultime » à ce The Awakening.

Avec un nombre d'écoutes plus que conséquent de ma part, rien n'y fait… Les premières secondes de « Pure Hate » lancées, impossible de ne pas laisser défiler les titres et d'headbanguer comme un demeuré… Le terme « classique » employé un peu partout sur la toile me paraît donc pleinement justifié et devrait remettre surtout en question pas mal de groupe suédois d'aujourd'hui que vous connaissiez, jouant dans case « thrash metal »… Bref vous l'aurez compris, tout puriste de thrash, black ou death metal se doit de jeter une oreille (le plus rapidement possible) dessus : un « must-have from Sweden » !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

6 COMMENTAIRE(S)

Mitch citer
Mitch
28/12/2007 13:16
note: 9/10
Merci, je me sens moins seul. Moqueur
von_yaourt citer
von_yaourt
28/12/2007 13:11
Mitch a écrit : Tiens von_yaourt t'en penses quoi de ce groupe (au statut culte quoi qu'on en dise)? Ma kro a fait un bide... Moqueur

C'est culte, et ça faisait une bonne éternité que j'en avais pas écouté ! J'adore ce genre de vieilleries qui ont été à la base de tout, et là en réécoutant, je peux te dire que je partage grandement ton avis ! C'est bien influencé vieux Sepultura (époque Schizophrenia), mais je préfère largement la voix et les arrangements de Merciless. Le seul truc, c'est que j'en ai pas, c'est l'une de mes nombreuses lacunes en metal de vieux.

Mon frère, qui lui est un vieux con, me dit à l'instant que c'est comparable à Morsüre : c'est vieux, c'est culte, et pourtant personne ou presque ne connaît.
Mitch citer
Mitch
28/12/2007 12:32
note: 9/10
Tiens von_yaourt t'en penses quoi de ce groupe (au statut culte quoi qu'on en dise)? Ma kro a fait un bide... Moqueur
Ander citer
Ander
17/03/2007 17:15
Ca le fait pas trop pour moi aussi... :s
Mitch citer
Mitch
16/03/2007 18:59
note: 9/10
Chris a écrit : m'en veux pas, mais meme après avoir écouté "Pure Hate", je trouve pas ça fabuleux..question de gouts!

Spa grave, d'autres aimeront (enfin j'espère Moqueur)...Mr Green
Unbound (Swanö inside) ou dernièrement l'éponyme devraient à mon avis plus te convenir (thrash/death suédois plus "traditionnel"Clin d'oeil Clin d'oeil
Chri$ citer
Chri$
16/03/2007 18:47
m'en veux pas, mais meme après avoir écouté "Pure Hate", je trouve pas ça fabuleux..question de gouts!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Merciless
Speed/Black/Death/Thrash
1990 - Deathlike Silence Productions
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (5)  8.1/10
Webzines : (3)  9.17/10

plus d'infos sur
Merciless
Merciless
Black/Death/Thrash mélodique - 1986 - Suède
  

vidéos
Pure Hate
Pure Hate
Merciless

Extrait de "The Awakening"
  

tracklist
01.   Pure Hate  (03:27)
02.   Souls Of The Dead  (02:58)
03.   The Awakening  (03:09)
04.   Dreadful Fate  (02:45)
05.   Realm Of The Dark  (03:51)
06.   Dying World  (04:16)
07.   Bestial Death  (02:24)
08.   Denied Birth  (04:00)

Durée : 26:50

line up
voir aussi
Merciless
Merciless
Unbound

1994 - Black Lodge Records
  

Essayez aussi
Kalmah
Kalmah
Swampsong

2003 - Spikefarm Records
  
Kalmah
Kalmah
They Will Return

2002 - Spikefarm Records
  

Year of the Knife
Ultimate Aggression
Lire la chronique
Nuclear Assault
Out Of Order
Lire la chronique
Sühnopfer
Hic Regnant Borbonii Manes
Lire la chronique
Fluids
Exploitative Practices
Lire la chronique
Netherbird
Into The Vast Uncharted
Lire la chronique
Rank And Vile
Redistribution Of Flesh
Lire la chronique
FRENCH BLACK METAL : Un petit coup (et puis c'est tout)
Lire le podcast
10 MoM Challenge n°5 - Dix minutes pour parler de Death Metal
Lire le podcast
Uniform / The Body
Everything That Dies Someda...
Lire la chronique
Ossuaire
Premiers Chants
Lire la chronique
Yellow Eyes
Rare Field Ceiling
Lire la chronique
Aegrus
In Manus Satanas
Lire la chronique
Leprous
Pitfalls
Lire la chronique
Graveyard
Hold Back The Dawn
Lire la chronique
Bastard Grave
Diorama Of Human Suffering
Lire la chronique
Beorn's Hall
In His Granite Realm
Lire la chronique
Chevalier
Destiny Calls
Lire la chronique
IRON FLESH pour l'album "Forged Faith Bleeding"
Lire l'interview
Disillusion
The Liberation
Lire la chronique
Marduk
Panzer Division Marduk
Lire la chronique
Magrudergrind
Magrudergrind
Lire la chronique
Non Opus Dei
Głód
Lire la chronique
Live Report - South Trooper Fest II @Jas'Rod (Les Pennes-Mirabeau)
Lire le podcast
Bethlehem
Lebe Dich Leer
Lire la chronique
Urn
Iron Will Of Power
Lire la chronique
The Negative Bias
Narcissus Rising
Lire la chronique
Abysmal Grief
Blasphema Secta
Lire la chronique
Bastard Grave
What Lies Beyond
Lire la chronique
NONE # 1 - PATHOLOGY - Reborn to Kill
Lire le podcast
Sarcasm
Esoteric Tales Of The Unserene
Lire la chronique