chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
134 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Gothic - Criminal Art Motivations

Chronique

Gothic Criminal Art Motivations
Je vous parle d'une époque que les fans de Slipknot ne peuveuuuhhh pas connaîîîîîtreuuh …

C'est vrai qu'il y a encore quelques petites années de ça, ce n'étaient pas les e-chroniques d'albums publiées sur les webzines de la Grande Toile Virtuelle qui nous aidaient à remplir notre caddie de bonnes denrées métalliques … non, en ces temps reculés - où les gamins n'avaient que le catalogue 3 Suisses de maman pour mater des canons en sous-tif' -, il n'était pas rare d'avoir pour référence absolue en terme de bon goût death-metallien les coups de cœurs trimestriels des chroniqueurs de Metallian. Eh oui, avant d'adoucir leur ligne éditoriale et de mettre Within Temptation et Blind Guardian au même niveau que Dark Funeral ou Hypocrisy, ce canard était tout à fait à même de nous faire découvrir de bons petits skeuds de derrière les fagots. J'avoue que c'est grâce à leurs célèbres 6 bombes que j'ai acquis les yeux fermés de petits albums qui ne payaient alors pas forcément de mine tels « Demonication » de Luciferion, « Storm of the light's bane » de Dissection, « Return from Tommorow » de Illdisposed ou encore « Hate » de Sinister. … Et c'est grâce à ces mêmes jugements avisés que je me suis retrouvé à acheter « Criminal Art Motivation » de Gothic, grâce leur en soit éternellement rendue !!

Gothic, c'est un groupe de metal extrême Francilien à grande ouverture d'esprit, qui aime à brasser les genres : le groupe construit son style sur une base death mid-tempo, y ajoute un esprit très punk, et ne lésine pas – en toute logique, vu le mariage death + punk - sur les ajouts de passages grind échevelé, tout en sachant aussi cultiver les ambiances sombres. Ces fondamentaux étant posés, Gothic ne crache pas sur l'utilisation d'un passage hardcore à gauche (« Bring the Pain »), sur une intro dub à droite (« To create to use to exterminate »), ou encore sur un saupoudrage transe et techno hardcore en touches pas toujours légères (« C.R.I.M.E », « Death to the Core - remix »). On sent que le groupe a vraiment envie de faire un gros doigt à toutes les orthodoxies, mais contrairement à un Crotchduster qui n'accouche que d'une grosse potacherie sans queue ni tête, Gothic arrive à lier l'ensemble dans un mélange parfois très sombre (passage à 1'20 sur le 2e titre, passage à 1'38 sur le 4e titre, passage atmo-black sur le titre 5 …), souvent très punk (début de « Lethal Injection », « The macabre underground », « 4 elements » …), et immanquablement efficace !

Bon, OK, il faut garder à l'esprit que esprit punk = (dans ce cas précis) grattes pas hyper techniques et batterie, certes hargneuse, mais ne pratiquant pas le blast chirurgical (fans de Necrophagist et Cryptopsy, ne cherchez pas ici votre nouveau chouchou). De même, la prod' ne fait pas dans le Andy Sneap dernière cuvée … mais néanmoins, celle-ci reste tout à fait correcte. Côté chant, ça grunt, ça grind-criardise et ça gruike, le tout dans une bonne humeur généralement communicative.

Vous l'aurez compris, on rentre vraiment très facilement dans le trip du groupe, aidé par des hits jouissifs comme « The macabre underground » - où le groupe fonce dans le tas sans se poser de question - ou encore sur le 8e morceau - où, sur fond de death rampant, l'auditeur se prend un geyser de voix death, grind et limite black qui brodent autour du leitmotiv vocal « Criminaaaaaaaaaal, Art Mo-ti-va-tiooooooon », jouant à celui qui gruikera le plus méchamment. L'attention est toujours excitée par les alternances judicieuses de styles et d'ambiances, ainsi que par des petits clins d'œil rigolards (la toux du grindeux enroué à la fin de « To create to use to exterminate », ou encore le 9e titre, gros délire à la The Ravenous, à la limite entre le « ils en font trop là, c'est vraiment n'importe quoi » et le « putain mais attends, il y a vraiment un psychopathe qui égorge une vierge dans le fond là non ? ».

Bref, pour une fois, et sans avoir à vous taper une soirée bat-cave pour autant, faites-vous donc plaisir en savourant un album de Gothic … !!


PS : Quelqu'un aurait-il une certitude quant au tracklisting exact du CD … ? Seuls 11 titres sont listés en back cover, mais l'album en contient 12 … et le 12e morceau coïncide sans doute possible avec le 11e morceau du track listing (remix techno) … Alors, il est où le morceau furtif ?
PS2, plus « triste » : Le groupe n'est plus. Ou plutôt, plus dans sa forme actuelle. C'est maintenant sous le nom de Fast Forward que le groupe sévit … dans la techno underground !!

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

8 COMMENTAIRE(S)

Lestat citer
Lestat
17/08/2022 09:53
note: 9/10
Oui, d'ailleurs une petite anecdote par rapport à leur ouverture d'esprit. Après un de leurs concerts à Paris, ils avaient invité sur scène un groupe de rap juste pour une chanson.
Toute la salle est sortie immédiatement, on était que 2 à rester par politesse !
Niktareum citer
Niktareum
10/04/2007 23:21
note: 8.5/10
cglaume a écrit : Niktareum a écrit : Chopé "Deathcography" pour 1 ou 2€ je sais plus chez Overcome!! Hail Headbang

Tu l'as reçu ? C'est miam ?

Pas encore!! J'ai déjà "Prelude to killing" en original mais bon, c'est pas grave vu que le reste j'aurais trop galéré à le trouver. Mr Green
cglaume citer
cglaume
10/04/2007 18:11
note: 9/10
Niktareum a écrit : Chopé "Deathcography" pour 1 ou 2€ je sais plus chez Overcome!! Hail Headbang

Tu l'as reçu ? C'est miam ?
Niktareum citer
Niktareum
10/04/2007 16:59
note: 8.5/10
Chopé "Deathcography" pour 1 ou 2€ je sais plus chez Overcome!! Hail Headbang
citer
Niktareum
27/03/2007 09:50
Moi je les a découverts grace a un hors série death metal de...hard rock, il me semble (pas sûr) avec un titre de "Prelude to killing".

Groupe excellent en tous cas, qui ne se fixait aucune limite, on pouvait s'attendre à tout avec eux! Headbang
crowdead citer
crowdead
26/03/2007 18:44
note: 9/10
s'il faut acheter un seul gothic : deathcography, vu qu'il y a l'intégralité de leurs morceaux sur cette galette. un putain dfe bon groupe didiou !
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
26/03/2007 07:24
Ahaha, excellente chro cher confrère. Pour Dark chaperon j'ai prévu de faire une suite (ou un préquel, j'hésite) mais je lâche les droits d'auteur pour 2 packs de 1664.
cglaume citer
cglaume
26/03/2007 00:51
note: 9/10
Thomas Johansson, salaud: j'avais prévu de faire le chro sous forme d'un dialogue papy/Kevin, mais tes Dark Chaperonneries pour Kreator m'ont coupé l'herbe sous le pied !!! Sourire

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Gothic
Death metal expérimental
1999 - Mafia Underground
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (5)  8.9/10
Webzines : (3)  7.94/10

plus d'infos sur
Gothic
Gothic
Death metal expérimental - 1992 - France
  

tracklist
01.   Lethal injection : the substance
02.   Bring the pain
03.   To create to use to exterminate
04.   Story of a dead man
05.   C.R.I.M.E.
06.   The macabre underground (+ Foeturpurical)
07.   Like a razor
08.   Return of the cold chamber
09.   4 elements
10.   Doctrin for monkeys
11.   Death to the core (Fast forward remix)

Durée : 32:56 minutes

line up
Essayez aussi
Portal
Portal
Avow

2021 - Profound Lore Records
  
Blotted Science
Blotted Science
The Animation Of Entomology (EP)

2011 - Eclectic Electric
  
Portal
Portal
ION

2018 - Profound Lore Records
  
Terminally Your Aborted Ghost
Terminally Your Aborted Ghost
Slowly Peeling The Flesh From The Inside Of A Folded Hand

2005 - Macabre Mementos Records
  
Resurrecturis
Resurrecturis
Non Voglio Morire

2009 - Casket Music
  

Mourir
Disgrâce
Lire la chronique
Veštac
Ključ Na Nebu, Katanac U Moru
Lire la chronique
Megadeth
The Sick, The Dying... and ...
Lire la chronique
Innumerable Forms
Philosophical Collapse
Lire la chronique
Wayward Dawn
All-Consuming Void
Lire la chronique
Bloodbath
Survival of the Sickest
Lire la chronique
Allocer Wolfe
A Man Made for Nowhere
Lire la chronique
Horror Within
Awaiting Extinction (EP)
Lire la chronique
Karmic Void
Armageddon Sun (Démo)
Lire la chronique
Wyrms
Sarkhral Lumænor - La lueur...
Lire la chronique
Kommand
The Demos (Compil.)
Lire la chronique
Phobophilic
Enveloping Absurdity
Lire la chronique
Miasmes
Vermines (EP)
Lire la chronique
Undr
Undr (EP)
Lire la chronique
Bones
Sombre Opulence
Lire la chronique
Mystic Circle
Mystic Circle
Lire la chronique
Cathartic
Through The Abysmal Gates O...
Lire la chronique
Broyeur d'Enfance
Suicide social
Lire la chronique
Trucido
A Collection Of Self​-​Dest...
Lire la chronique
Mineral Reflectance
Des chemins de vie
Lire la chronique
Proudhon
Social Tympanum
Lire la chronique
Prieuré
Nos prières (EP)
Lire la chronique
Egggore / Pharmacist
Paranoid Personality Disord...
Lire la chronique
Nuit Macabre
Chapitre III - Odeur de mort
Lire la chronique
Plague Patrol
Demo 2021 (Démo)
Lire la chronique
Sale Freux
Le corbeau clandestin
Lire la chronique
Innumerable Forms
Punishment In Flesh
Lire la chronique
Heresie
Poésie Noire (EP)
Lire la chronique
Hyperdontia / Septage
Hyperdontia / Septage (Spli...
Lire la chronique
European Tour MMXXII
Faceless Burial + Innumerab...
Lire le live report