chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Pantheon I - The Wanderer And His Shadow

Chronique

Pantheon I The Wanderer And His Shadow
Notre travail de chroniqueur nous amène souvent à nous interroger sur certaines choses de la vie. La première aujourd'hui est : « Comment un groupe peut-il s'appeler Pantheon I ? » Et bien, la réponse est plus évidente qu'elle n'en a l'air ; procédons méthodiquement, et analysons la situation. Le groupe vient d'Oslo, capitale de la Norvège. Nous en déduirons que la langue maternelle des membres est le Norvégien. Voici la première étape franchie. Que peut donc bien vouloir dire « Pantheon I » dans cette langue ? C'est sous vos yeux ébahis, chers lecteurs, que je vais vous répondre : nous pouvons décomposer l'expression comme ceci : PAN – THE ON – I. Et là, le mystère se dévoile : « PAN » est une onomatopée imitant le bruit que fait un pistolet quand il tire (comme en Français oui) ; « THE ON » signifie certainement « t'es mort ! », injonction bien connue lancée par les petits enfants après avoir dit « PAN » ; « I », qui se prononce « aïe » (comme en Anglais cette fois), signifie « arg j'ai mal putain d'enfoiré d'ta race ! » En regroupant ces trois fragments, nous pouvons nous rendre compte que ce nom semble avoir été inspiré par la légende selon laquelle un enfant Viking, qui en avait marre de se prendre des grosses tatanes à l'épée, inventa le flingue, parce que c'était plus simple.

La seconde question peut se formuler ainsi : « que sommes-nous en droit d'attendre d'un groupe, dont le nom peut se traduire littéralement par « PAN T' ES MORT ARG J' AI MAL PUTAIN D' ENFOIRE D' TA RACE » ? » Déjà, le groupe ne nous a pas menti sur le « putain » puisqu'il y'a effectivement une femme qui s'occupe du violoncelle. Le terme « race » est justifié par l'aryanisme des membres du groupe (Norvégiens, donc grands blonds aux yeux bleus dans lesquels on peut observer la mer et l'infini). Quant aux mots « mort », « arg » et « mal », ils s'incarnent totalement dans la musique des Norvégiens. La mort est omniprésente vu qu'on pourrait qualifier le style de Black Metal ; « arg » et « mal » se retrouvent dans les gros riffs épiques et la complexité des titres, qui n'hésitent pas à rappeler un Emperor de l'époque Anthems to the Welkin at Dusk, rien que ça ! Jetez une oreille sur le morceau éponyme qui est certainement le morceau le plus épique du disque, pour vous prendre pour un fieffé guerrier. Et c'est en fait le sentiment le plus récurrent dans ce disque, de par l'étonnante épopée délivrée par les Norvégiens. Nous noterons ainsi parmi les temps forts de l'album l'apparition du chant majestueux de Lazare (Solefald) sur le morceau Coming to an End, et le titre My Curse, avec ses instruments à cordes magnifiques et ses lignes de guitares mélancoliques.

A vrai dire, parler de ce disque pendant des pages et des pages ne rimerait à rien, tant tout peu se résumer en quelques phrases. « The Wanderer and his Shadow » est une œuvre homogène par le monolithisme des huit morceaux, qui s'enchaînent et se complètent parfaitement. Tous les morceaux se valent, seuls ceux susnommés se dégagent du lot. La production de très bonne facture permet aux compositions de sonner à la perfection, ce qui nous évite de trouver une couille dans le potage (ce qui doit être dégueulasse), mais malheureusement rend les compositions creuses, comme si elles étaient exécutées sans grande conviction. Ce deuxième disque de Pantheon I nous offre 42 bonnes minutes d'un Black Metal bien exécuté, mais qui manque d'âme malgré la volonté des Norvégiens à nous apporter des titres recherchés. A réserver à ceux qui n'ont rien à se mettre sous la dent actuellement en termes de BM plus ou moins complexe, ou plutôt à se caler dans l'oreille (ce qui est, cette fois-ci, foncièrement dégueulasse).

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

Kleim Antyne citer
Kleim Antyne
09/05/2007 18:05
David... Mort de Rire où tu vas chercher tout ça???! Terrible.
Scum citer
Scum
09/05/2007 08:53
C'te premier paragraphe Mort de Rire
lkea citer
lkea
08/05/2007 17:59
hop pour le chronique à la con tome 3 ! du grand art Mr Green
Yz citer
Yz
08/05/2007 16:27
Hail

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Pantheon I
Black Metal Mélodique
2007 - Candlelight Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (1)  7.5/10
Webzines : (23)  7.29/10

plus d'infos sur
Pantheon I
Pantheon I
Black Metal Mélodique - 2002 † 2010 - Norvège
  

tracklist
01.   Origin of Sin
02.   The Wanderer and his Shadow
03.   Cyanide Storm
04.   Coming to an End
05.   Shedim
06.   Where Angels Burn
07.   My Curse
08.   Chaos Incarnate

Durée : 42:41

line up
parution
2 Avril 2007

Essayez aussi
Der Weg einer Freiheit
Der Weg einer Freiheit
Der Weg Einer Freiheit

2010 - Viva Hate Records
  
Equilibrium
Equilibrium
Turis Fratyr

2005 - Black Attakk
  
Hegemon
Hegemon
The Hierarch

2015 - Season Of Mist
  
Stutthof
Stutthof
And Cosmos From Ashes To Dust

2004 - Battlefield Records
  
Hån
Hån
Facilis Descensus Averni

2016 - Northern Silence Productions
  

Esoctrilihum
Dy'th Requiem For The Serpe...
Lire la chronique
Passéisme
Eminence
Lire la chronique
La Voûte #7 - Occult Rock
Lire le podcast
Solstice
Casting The Die
Lire la chronique
Zxui Moskvha
Descent into Torment (EP)
Lire la chronique
Oferwintran
Demo (Démo)
Lire la chronique
Hyperborée et Thulé ! Encore un thème Arisk ???
Lire le podcast
Coffin Rot
Reduced To Visceral Sludge ...
Lire la chronique
Nordjevel
Fenriir (EP)
Lire la chronique
Morbific
Ominous Seep Of Putridity
Lire la chronique
Werewolves
What a Time to Be Alive
Lire la chronique
Hideous Divinity
LV-426 (EP)
Lire la chronique
Indian
Slights and Abuse / The Syc...
Lire la chronique
Ildfar
Som vinden farer vil
Lire la chronique
Torche
Meanderthal
Lire la chronique
The Plague
Within Death
Lire la chronique
Baphomet
The Dead Shall Inherit
Lire la chronique
Zwiespalt
Distanz
Lire la chronique
Vanden Plas
Beyond Daylight
Lire la chronique
Antagonized
Intense perversion
Lire la chronique
Phantasmagore
Insurrection Or Submission ...
Lire la chronique
Sadistik Forest
Obscure Old Remains (EP)
Lire la chronique
Anthropophagous
Death Fugue
Lire la chronique
Odd Dimension
The Blue Dawn
Lire la chronique
Carnal Tomb
Festering Presence (EP)
Lire la chronique
Blacklisted
No One Deserves to Be Here ...
Lire la chronique
Sorcier Des Glaces
Un Monde de Glace et de Sang
Lire la chronique
Vallendusk
Heralds Of Strife
Lire la chronique
Midnight Betrothed
Dreamless
Lire la chronique
Shadowspawn
The Biology Of Disbelief
Lire la chronique