chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Tenhi - Maaäet

Chronique

Tenhi Maaäet
Le projet Harmaa dans lequel se sont lancés Ilmari et Tyko en 2004, aura laissé un creux dans la discographie de Tenhi. Eux qui nous avaient habitué à sortir quelque chose tous les 2 ans (en gros), voilà qu'il faudra en attendre 4 pour enfin découvrir la suite de "Väre". Au bout de ces quelques années, c'est un groupe bien changé que l'on retrouve pour ce "Maaäet" : à l'image du visuel toujours superbe (pour changer), nos finlandais ont une nouvelle fois mué et nous montrent ici, une autre facette de leur extraordinaire folk, plus sombre et plus intimiste.

Les adorateurs de "Väre" ont dû être un peu déroutés par ce changement de cap de la part de Tenhi. En réalité, "Maaäet" se rapproche plus de "Airut:Aamujen" que de leur précédent album, mélangeant l'atmosphère qui régnait sur l'album de Harmaa à leur instrumentation traditionnelle, purement folk. Contrairement à leurs productions antérieures, Tenhi a opté pour un relatif dépouillement, laissant souvent parler un ou deux instruments à la fois là où "Väre" superposait les couches. Guitares, basse, piano, violon, flute et percussions entrent et sortent au fil de l'album, pour souvent se croiser à un instant précis, dans une explosion d'émotions. Le chant a bien changé aussi. Plus présent et plus mis en avant par une instrumentation moins dense, il est paradoxale moins touchant, la faute à des lignes de chant un peu fades et monotones, plus proche du parlé comme sur "Airut:Aamujen".

Toutefois, il est assez intéressant de constater qu'en réalité, ces temps morts mettent en relief certains passages où l'on dirait que le groupe concentre sa musique. Car quand au détour d'un couplet s'amorce enfin le "refrain" (je ne sais pas si l'on peut à proprement parler de "refrain" ici), tout prend un sens. Je serais d'ailleurs bien incapable de vous expliquer avec des mots la vague d'émotions que vous envahit en écoutant des titres comme "Viimeiseen", "Vähäinen Violetissa", "Tuulenkaato" encore "Uuvu Oravan Luu". Alors disons tout simplement que si vous en doutiez encore, Tenhi nous montre à quel point il maîtrise ses atmosphères et ses paysages sonores. Le groupe n'a jamais mené aussi loin son génie de la mélodie et rares sont les albums qui auront porté aussi bien la mélancolie. "Maaäet" est sans aucun doute, l'album le plus sombre et mélancolique de leur discographie. Pour ce qui est des thèmes, ils se basent toujours sur la nature (d'après ce que la traduction nous laisse penser) et en décrivent des ambiances, des moments, parfaitement en accord avec l'imagerie et ce qui se dégage de leur musique.

Enregistré une nouvelle fois dans leur propre studio (UTUstudio), ce troisième album jouit d'un son d'une rare pureté, mettant en relief chaque note et ne perdant pas une miette d'émotion. Que dire de plus pour conclure si ce n'est que "Maaäet" reste pour moi, l'oeuvre la plus touchante et aboutie du groupe à l'heure actuelle. Cet album est d'une richesse, d'une finesse et d'une profondeur comme j'en ai peu entendu, et lui donner un successeur ne sera pas chose facile. A classer aux côtés des chef-d'oeuvres que sont les derniers Empyrium. Magnifique.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

Biskui citer
Biskui
02/06/2007 01:46
note: 10/10
Un de mes albums kvlt, stout.
just gnu it citer
just gnu it
31/05/2007 15:37
note: 9/10
hopla, c'est sur ma liste.
DR.Jkl citer
DR.Jkl
31/05/2007 00:38
note: 9.5/10
Citation : A classer aux côtés des chef-d'oeuvres que sont les derniers Empyrium.

Merde je bande.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Tenhi
Folk sombre
2006 - Prophecy Productions
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (12)  9/10
Webzines : (3)  8.61/10

plus d'infos sur
Tenhi
Tenhi
Folk - Finlande
  

tracklist
01.   Varpuspäivä (sparrow-day)
02.   Kuoppa (depth)
03.   Kuulut Kesiin (july's wreath)
04.   Salain (shapeless)
05.   Viimeiseen (through bloom-blades)
06.   Vähäinen Violetissa (lithe in lilac)
07.   Sarastuskävijä (frail)
08.   Maa Syttyy (orphan joy)
09.   Tuulenkaato (falter)
10.   Aatos (reverie)
11.   Uuvu Oravan Luu (ease squirrel bone)
12.   Rannalta Haettu (from the shore)

Durée : 60 min.

line up
voir aussi
Tenhi
Tenhi
Saivo

2011 - Prophecy Productions
  
Harmaa / Tenhi
Harmaa / Tenhi
Airut:Aamujen

2004 - UTUstudio
  
Tenhi
Tenhi
Airut:Ciwi (MCD)

2001 - Prophecy Productions
  
Tenhi
Tenhi
Kauan

1999 - Prophecy Productions
  
Tenhi
Tenhi
Väre

2002 - Prophecy Productions
  

Goath
III : Shaped By The Unlight
Lire la chronique
Universally Estranged
Reared Up In Spectral Preda...
Lire la chronique
La Voûte #6 - Musique folklorique traditionelle
Lire le podcast
Åskog
Varþnaþer
Lire la chronique
Zemial
The Repairer of Reputations...
Lire la chronique
Purification
Perfect Doctrine
Lire la chronique
Doom Snake Cult
Love Sorrow Doom
Lire la chronique
While Heaven Wept
Vast Oceans Lachrymose
Lire la chronique
Azarath
Saint Desecration
Lire la chronique
Armagedda
Svindeldjup Ättestup
Lire la chronique
Interview NERVOUS DECAY pour la sortie de l'album éponyme
Lire l'interview
Anatomia
Corporeal Torment
Lire la chronique
The Funeral Orchestra
Negative Evocation Rites
Lire la chronique
Nervous Decay
Nervous Decay
Lire la chronique
Forsmán
Dönsum í Logans Ljóma (EP)
Lire la chronique
Empyrium
Über den Sternen
Lire la chronique
Nattverd
Vandring
Lire la chronique
Wheel
Preserved In Time
Lire la chronique
Foscor
Els Sepulcres Blancs
Lire la chronique
Agent Steel
No Other Godz Before Me
Lire la chronique
Metallica
No Life 'til Leather (Démo)
Lire la chronique
Seth
La Morsure du Christ
Lire la chronique
Pharmacist / Oozing
Forbidden Exhumation / Than...
Lire la chronique
Vipère
Sombre marche (Démo)
Lire la chronique
Sacramental Blood
Ternion Demonarchy
Lire la chronique
Wesenwille
II: A Material God
Lire la chronique
Obsessions maladives
Lire l'interview
Vitrail
Les pages oubliées
Lire la chronique
Chevalier
Life And Death (EP)
Lire la chronique
Abjection
Malignant Deviation (EP)
Lire la chronique