chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Riverside - Second Life Syndrome

Chronique

Riverside Second Life Syndrome
Rivièrecôté
Un metalleux s'essayant au rock progressif :: partie 3


Après presque dix ans à écouter du metal, dix ans de bonnes et moins bonnes découvertes, et beaucoup de temps passé devant mon ordinateur pour faire partager mes impressions, j'ai parfois la sensation d'avoir fait le tour de la question. Pas que le metal ne me plaise plus (au contraire), mais les coups de coeurs se font rares, et peut-être même encore plus lorsqu'on est chroniqueur et que l'on reçoit une quantité de promos à commenter de qualité moyenne voir mauvaise. Vu l'impression un peu mitigée que m'avait laissé leur premier album, je ne pensais pas trouver cette "révélation" du côté de Riverside mais ce deuxième album m'a réellement surpris.

"Voices In My Head" était déjà un très bon MCD, plus mature mais surtout plus calme que leur premier album "Out Of Myself" qui souffrait (selon moi) de quelques longueurs et fautes de goût. Vu la direction qu'avait pris Riverside en ce début d'année 2005, on aurait pu penser que les polonais allaient prendre le parti de la douceur... mais c'était sans doute pour mieux nous surprendre. Ce second album sorti la même année, opère un léger virage artistique et se tourne désormais vers le metal, pour mon plus grand bonheur.

Dans mes précédentes chroniques de Riverside, je vous parlais de l'influence omniprésente de Porcupine Tree et Pink Floyd dans leur musique sans arriver à comprendre pourquoi on les comparait également à Opeth. N'étant pas fin connaisseur de musique progressive, je ne saurais pas vous dire si Riverside s'est inspiré de la musique des suédois ou si tous deux ont une influence commune mais il n'en demeure pas moins que l'on voit émerger sur "Second Life Syndrome", un côté Opeth très prononcé, dans les guitares, les mélodies, qui se mêle très bien au rock progressif calme et mélancolique Wilsonien. Il en ressort un style hybride entre rock et metal, tantôt très calme, tantôt plus incisif qui ne s'écarte jamais de son côté mélodique et progressif.

Sur cet album, les polonais ont vraiment réalisé un minutieux travail de composition. Malgré des titres assez hétérogènes dans leur durée et leur style, Riverside a su conserver une qualité musicale constante où à aucun moment, l'on ne ressente une quelconque lassitude ou perte d'inspiration de leur part. Cependant, les titres les plus réussis restent pour moi "Second Life Syndrome" et "Dance With The Shadow", les deux morceaux les plus longs de l'album (respectivement 15 et 11 minutes) qui dépeignent des atmosphères bien différentes tout au long de leur déroulement. En ce qui concerne la prestation des musiciens, rien n'est à reprocher, de la profondeur du chant de Mariusz (quel chanteur...) au clavier dont le panel des sonorités est désormais fermement rentré dans les limites de l'acceptable, en passant évidemment par le travail des guitares, instrument central de la musique de Riverside qui porte souvent la mélodie.

Des défauts ? J'ai beau en chercher, je peine à en trouver. Pour les metalleux qui apprécient le rock progressif, "Second Life Syndrome" pourrait être la concrétisation de la parfaite symbiose entre ces deux genres musicaux. Ajoutez à cela un excellent artwork signé par Travis Smith (et oui encore) et une production aux petits oignons, et vous obtenez un album d'une rare qualité, qui brille par sa richesse et sa profondeur émotionnelle. Une seule interrogation demeure : le groupe arrivera-t-il à faire mieux ? Réponse très prochainement avec la conclusion de la trilogie "Reality Dream" qui s'intitulera "Rapid Eye Movement". J'attends ça avec impatience !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

9 COMMENTAIRE(S)

Henrik citer
Henrik
02/04/2010 19:34
note: 9/10
La barre était très haute avec Out of Myself mais la performance est égalée avec ce deuxième album, la surprise n'est plus là mais la maitrise est croissante.
krakrariass citer
krakrariass
04/01/2008 14:58
note: 8.5/10
Le titre N°4 "2nd life syndrome" est superbe. J'adore aussi le N°3 (joli petit slow).
Le reste n'est pas transcendant, mais "très bon" tout de meme
Seb57 citer
Seb57
08/09/2007 01:07
Franchement, je prefere Out of Myself, mais celui la n'est pas à jeter, au contraire, il est excellent et un peu plus enervé.
cglaume citer
cglaume
04/09/2007 09:07
Keyser a écrit : C'est con ce que tu dis parce que j'aime bien Hammerfall Mr Green

Chiqué ! Sourire
Keyser citer
Keyser
03/09/2007 22:02
cglaume a écrit : "Pour les metalleux qui apprécient le rock progressif"

J'espère pour toi qu'il y en a qui lisent Thrasho ... Mais j'ai peur que l'image de Thrasho soit autant ciblée pour attirer ce type de metalleux que le site officiel de Hammerfall est designé pour attirer des lecteurs type Keyser ... Clin d'oeil


C'est con ce que tu dis parce que j'aime bien Hammerfall Mr Green
Dead citer
Dead
03/09/2007 00:22
note: 9.5/10
Aaaaaah merci orion Aime
orion citer
orion
02/09/2007 22:26
Non, tu as bien fait. La preuve : j'ai découvert ce très bon groupe grace à tes chroniques Clin d'oeil
Dead citer
Dead
02/09/2007 02:17
note: 9.5/10
C'est sûr, mais qui sait... Moqueur
cglaume citer
cglaume
01/09/2007 23:06
"Pour les metalleux qui apprécient le rock progressif"

J'espère pour toi qu'il y en a qui lisent Thrasho ... Mais j'ai peur que l'image de Thrasho soit autant ciblée pour attirer ce type de metalleux que le site officiel de Hammerfall est designé pour attirer des lecteurs type Keyser ... Clin d'oeil

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Riverside
Rock progressif
2005 - InsideOut Music
notes
Chroniqueur : 9.5/10
Lecteurs : (6)  8.67/10
Webzines : (23)  8.51/10

plus d'infos sur
Riverside
Riverside
Rock progressif - 2001 - Pologne
  

tracklist
01.   After
02.   Volte-Face
03.   Conceiving You
04.   Second Life Syndrome
05.   Artificial Smile
06.   I Turned You Down
07.   Reality Dream III
08.   Dance With The Shadow
09.   Before

Durée : 64 min.

line up
voir aussi
Riverside
Riverside
Shrine of New Generation Slaves

2013 - InsideOut Music
  
Riverside
Riverside
Memories in My Head (EP)

2011 - ProgTeam Management
  
Riverside
Riverside
Out Of Myself

2004 - The Laser's Edge
  
Riverside
Riverside
Eye of the Soundscape (Réenr.)

2016 - Mystic Production
  
Riverside
Riverside
Anno Domini High Definition

2009 - Century Media Records
  

Essayez aussi
Anathema
Anathema
Distant Satellites

2014 - Kscope Music
  
Between The Buried And Me
Between The Buried And Me
The Parallax: Hypersleep Dialogues (EP)

2011 - Metal Blade Records
  
Leprous
Leprous
Pitfalls

2019 - InsideOut Music
  
Amartia
Amartia
Delicately

2009 - Gofannon Records
  
Anathema
Anathema
The Optimist

2017 - Kscope Music
  

Paradise Lost
Shades of God
Lire la chronique
Okkultokrati
La Ilden Lyse
Lire la chronique
Deicide
Legion
Lire la chronique
Förgjord
Laulu kuolemasta
Lire la chronique
Thætas
Shrines To Absurdity
Lire la chronique
Instigate
Echoes Of A Dying World (EP)
Lire la chronique
The Phantom Carriage
7-Year Epilogue
Lire la chronique
Athanatheos
Jerusalem (or how Yahveh be...
Lire la chronique
Smile
What a Wonderful World (EP)
Lire la chronique
Fange
Poigne (EP)
Lire la chronique
Electric Wizard
Let Us Prey
Lire la chronique
Crowbar
Odd Fellows Rest
Lire la chronique
Dawn of Nil
Culminating Ruins
Lire la chronique
Sombre Héritage
Alpha Ursae Minoris
Lire la chronique
Candiria
Surrealistic Madness
Lire la chronique
Devouring Void
Septic Fluid Dripping From ...
Lire la chronique
Vaal
Visioen Van Het Verborgen Land
Lire la chronique
Mourning Beloveth / The Ruins Of Beverast
Don’t Walk on the Mass Grav...
Lire la chronique
Lifeless Dark
Who Will Be The Victims? (D...
Lire la chronique
Bait
Revelation Of The Pure
Lire la chronique
Mora Prokaza
By Chance
Lire la chronique
Meurtrières
Meurtrières (EP)
Lire la chronique
Irae
Lurking in the Depths
Lire la chronique
Death Courier
Necrotic Verses
Lire la chronique
Bašmu
Enshrined In Eternity
Lire la chronique
Exocrine
Maelstrom
Lire la chronique
Cryptic Shift
Visitations from Enceladus
Lire la chronique
Bezwering
Aan De Wormen Overgeleverd
Lire la chronique
Odiosior
Odiosior (EP)
Lire la chronique
Non Serviam
Le Cœur Bat
Lire la chronique