chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
116 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Fast Forward - Mabinogion

Chronique

Fast Forward Mabinogion
Non, « F.F. » n'est pas un acronyme réservé à l'usine de la peur de Burton C. Bell et ses potes.
Non, « Fast Forward » n'est pas qu'un (bon) album de Defleshed.
Non, « techno » n'est pas qu'un préfixe pour thrash et death metal prétentieux.
Non, « indus » n'est pas le terme latin désignant une ex-colonie britannique qui joue à « je te tiens, tu me tiens par la barbichette » avec le Pakistan.
Non, cette chronique ne va pas continuer tout du long sur ce mode négativo-lassant, 'y a pas que vous que ça gave …

Oui mes amis, il y a une vie musicale au-delà de vos 4 murs recouverts de posters de Maiden, Morbid Angel et Mayhem: ne vous voilez pas la face et les oreilles brothers and sisters métalleux (sans quoi vous risquez de comprendre « ne vous violez pas les fesses avec les orteils », activité périlleuse s'il en est à propos de laquelle je vous laisserai toute liberté), laissez un peu de côté vos réflexes sectaires à 3 sous pour venir vous faire cyber-électriser les neurones au son du mélange brutal de techno et d'indus qu'offre le dernier Fast Forward.

Car en effet, si ce groupe évolue aux limites extrêmes de styles que d'aucuns ici mépriseront, il a pourtant beaucoup à offrir. Un petit coup d'œil au line-up suffira peut-être d'ailleurs à détendre certains d'entre-vous. Visez plutôt: Gjalp, ex-Gothic, au chant (… D'ailleurs, au passage, je découvre avec étonnement que c'est une minette au joli minois qui me bottait le cul sur « Criminal Art Motivation »), Didier Ambact, batteur de Treponem Pal, préposé à la programmation et Nitroben de … Stupéflip (?!), au chant et à la gratte. Du beau monde, qui a manifestement la rage. En effet, Fast Forward propose une musique sauvage qui aime à foncer dans le tas sans faire de détail, mixant le meilleur d'un Ministry sous ecsta' (rapport à la gestion des guitares et au sens de la composition de certains titres) avec des beats techno hyper-BPMisés et des vocaux (entre autres) cyber-black rappelant parfois Tsatthoggua (« Ruf an Brigantia »), souvent Gothic. Le pilonnage est donc en règle général sévère, mais le groupe sait créer des atmosphères qui confèrent leur identité propre à nombres de titres, ralentissant parfois le tempo (« Revenge », « Calleva »), variant les langues (anglais, français, allemand, gaulois), le tout amenant une diversité bienvenue au service d'un concept tournant autour de contes médiévaux où les nobliaux Gallois croisent les mythes celtes.

Afin de mieux cerner cet album et la musique à laquelle il sert d'écrin, imaginez pour démarrer un chapelet d'incantations occultes – un peu à l'image du début du « Thresholds » de Nocturnus – qui aboutit rapidement sur un morceau brutal et martial rappelant le « North Korea Goes Bang » de Johnny Violent. Suivent de nombreux missiles techno-indus mariant des influences Ministry / Nailbomb à de la techno qui secoue le cocotier. Puis, à la suite d'un instrumental donnant dans le breakbeat ( ?? N'étant pas un spécialiste de musique électronique, je ne fais que citer cette appellation. J'aurais plutôt parlé de jungle / gabba passée dans un shaker), le groupe se pose un poil, favorisant des ambiances plus calmes (tout est relatif), dignes de Nerve, voire d'un Killing Joke. Puis on s'en reprend vite plein la gueule avec un triplet sauvage « Flesh to Dust » / « Guerre totale » / « Ruf an Brigantia » qui réveillerait une marmotte sous Valium. Et pour prendre tout le monde par surprise (et finir sur une note qui sent un peu le coitus interruptus à mes oreilles d'amateur de bourinage), le groupe finit par un morceau purement doom, à peine rehaussé d'effets électroniques.

Le tableau est assez clair: si vous voulez tenter une alternative sympa à votre brutôôl pain quotidien pour vous faire latter les gencives, essayez donc ce « Mabinogion » suffisamment varié et accrocheur pour plaire aux moins obtus d'entre vous.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Fast Forward
Techno / Indus
2007 - Vision Alternative
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (1)  2/10
Webzines : (5)  6.6/10

plus d'infos sur
Fast Forward
Fast Forward
Techno / Indus - France
  

tracklist
01.   Bolg
02.   Katuvolcus
03.   Cult of the Skull
04.   Slaughter Retreat
05.   Marudiat es Atrebatia
06.   Revenge (feat vx69)
07.   Sacrifice
08.   Flesh to Dust
09.   Guerre Totale
10.   Ruf an Brigantia
11.   Blood Meld
12.   Calleva

Durée : 56:00

line up
parution
24 Septembre 2007

voir aussi
Fast Forward
Fast Forward
Public Disorder (Démo)

2002 - Autoproduction
  

Sick Of It All
Wake The Sleeping Dragon!
Lire la chronique
Le Canyon - Épisode 22 - Hit-Parade 2018
Lire le podcast
Haunt
Grimoires Of Undead Power
Lire la chronique
Embryonic Cells
Horizon
Lire la chronique
Dodsferd
Diseased Remnants of a Dyin...
Lire la chronique
Machine Head
Catharsis
Lire la chronique
Bilskirnir
In Solitary Silence
Lire la chronique
Skulmagot
Skulled To Death
Lire la chronique
Cemetery Urn
Barbaric Retribution
Lire la chronique
Svartidauði
Revelations Of The Red Sword
Lire la chronique
The Necromancers
Of Blood and Wine
Lire la chronique
Metalhertz #1 - L'influence de Chuck Schuldiner
Lire le podcast
Nag
Nagged to Death
Lire la chronique
Alone in the Mist
Useless
Lire la chronique
Outre-Tombe
Nécrovortex
Lire la chronique
Nachtmystium
Resilient (EP)
Lire la chronique
Au-Dessus + Furia + Mysticum
Lire le live report
Cénotaphe
Horizons (EP)
Lire la chronique
VƆID pour l'album "Jettatura"
Lire l'interview
Iskandr
Euprosopon
Lire la chronique
Armaggedon
The Satanic Kommandantur
Lire la chronique
Infernal Coil
Within a World Forgotten
Lire la chronique
Death Karma
The History of Death & Buri...
Lire la chronique
Mournful Congregation + Ophis
Lire le live report
Corpsessed
Impetus Of Death
Lire la chronique
Blackrat
Dread Reverence
Lire la chronique
Cadaveric Fumes / Skelethal
Heirs Of Hideous Secrecies ...
Lire la chronique
Spiritwood
The Art of the Subliminal W...
Lire la chronique
Metalhertz #3 - "La folie des compositeurs"
Lire le podcast
Requiem
Global Resistance Rising
Lire la chronique