chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
111 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Deadborn - Stigma Eternal

Chronique

Deadborn Stigma Eternal
Je connaissais "Born Dead", l'hymne rapcore de ICE T et ses ouailles, et l'infortuné prématuré du "Leprosy" de DEATH. Mais DEADBORN le groupe ? de jeunes apprentis voués corps et âmes à la cause death, pressés d'en découdre et équipés pour tout casser. Vous pouvez passer au crible la demi heure de ce "Stigma Eternal" sans jamais déceler la moindre influence de BODYCOUNT dans la musique des allemands. DEADBORN tabasse sec, et pas seulement avec le dos du marteau piqueur. A forts décibels, il y a de quoi faire le bonheur de toute entreprise de démolition qui se respecte. Vous voulez raser votre immeuble pour tout remettre aux normes ? pas de problème, DEADBORN rase gratis. Et si vous êtes un nouveau client, ils vous balayent les fondations au napalm en prime. Pas satisfait ? DEADBORN assure également le SAV et vous décolle la tronche à grands coups de barre à mine, vous laissant la gueule fissurée et les membres en chantier. On plaisante pas dans le bâtiment !

Ceci étant posé, reste une question de taille ; DEADBORN ça poutre mais dans quel sens ? horizontal ou vertical ? moderne ou old school ? concernant l'architecture de l'agression, DEADBORN est à la croisée des chemins. Les 1ères écoutes font penser à du ANATA (en moins subtil) croisé avec du NECROPHAGIST (en moins technique). On pense aussi aux premiers faits d'armes de DECAPITATED mais très vite, en décroûtant la façade, ce sont deux vieux de la vieille qui se rappellent à notre bon souvenir : rythmiques de bûcherons, basse DiGiorgienne en diable et descentes de riffs death thrash, mais c'est bien sûr, ces gars là ont écouté DEATH !
A ce titre, les leads en intro de "Progressive Paralyze" frôlent carrément le Schuldiner Copy Controled. Oh, DEADBORN essaie bien d'ensevelir ses véléités plagiaires sous une large couche de blasts mais personne n'a oublié les riffs fantastiques de "Spiritual Healing".
Ni ceux de "Testimony of the Ancients", dont l'ombre fait plus que planer sur "Back to the Blackness". PESTILENCE, DEATH, tout ça donne à ce 1er album une touche old school appréciable, même si on cherche vainement une touche d'originalité dans ce fourre tout brutal. De thrash il est également question, dans une moindre mesure certes, mais certaines strates de guitares sont marquées au fer THE HAUNTED 1ère période, celui de l'album éponyme. C'est pas compliqué, sur le démarrage en traître de "The Crack of Doom", on croirait entendre Jensen !

Du death sous influence donc, carré, efficace avec de très bons riffs et des solos mélo bien fichus. Passés les 1ères écoutes, assez irrésistibles, l'ensemble souffre quand même d'un certain trop plein référentiel, d'une batterie monocorde que d'aucun jugeront trop basique et d'un chant death finalement assez classique. Les morceaux sont tous bons, certains accrochant particulièrement l'oreille (Coma Timecode et son riff d'enfer) mais aucun d'entre eux ne se détache véritablement de l'édifice, faute d'un petit supplément d'âme. Bien charpenté, "Stigma Eternal" pose les bases d'un death metal très efficace qui gagnera sûrement en personnalité au fil du temps. Du gros oeuvre, idéal pour bâtir un pénitentier, mais encore un peu léger pour ériger une des pyramides chères à Karl Sanders.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

12 COMMENTAIRE(S)

von_yaourt citer
von_yaourt
03/12/2007 22:13
note: 7.5/10
Au final une bonne découverte pour moi aussi, une sorte de Necrophagist en moins subtil, plus brutal et plus efficace. Bon, ça manque quand même un peu de personnalité et de subtilité pour être à la hauteur des meilleurs mais c'est assurément un bien bon album.

Sinon, j'ai pas pensé une seule fois à Death en écoutant cet album, mais c'est parce que je suis un intégriste hein, rien n'arrive à la cheveille de l'oeuvre de Dieu le Père Chuck Schuldiner.
GanjannibaL citer
GanjannibaL
13/11/2007 13:12
C'est pas mauvais mais je le trouve plutot chiant ce disque... faudra que je le réécoute qques fois mais rien de transcendant pour moi...
Dead citer
Dead
13/11/2007 09:47
La surprise n'est pas que SS aime quelque chose, mais bien qu'il aime quelque chose qu'il n'a pas chroniqué Moqueur
Keyser citer
Keyser
13/11/2007 08:57
Silenced-Self a écrit : Une très bonne découverte pour ma part.
Je suis d'accord avec ce qui a été noté dans la chronique seulement pour moi l'approche n'a rien à voir avec un Nile par exemple (je me doute que la dernière phrase relève plus de la conclusion de "style" que de la réelle comparaison).
Effectivement la batterie est un peu mécanique et le chant ne varie pas des masses, mais comme souligné dans la chro les riffs sont vraiment bons et la prod est plutôt sympa car pas trop surfaite.



Putain, SS qui aime quelque chose Hail Mr Green
Silenced-Self citer
Silenced-Self
13/11/2007 08:05
note: 8.5/10
Une très bonne découverte pour ma part.
Je suis d'accord avec ce qui a été noté dans la chronique seulement pour moi l'approche n'a rien à voir avec un Nile par exemple (je me doute que la dernière phrase relève plus de la conclusion de "style" que de la réelle comparaison).
Effectivement la batterie est un peu mécanique et le chant ne varie pas des masses, mais comme souligné dans la chro les riffs sont vraiment bons et la prod est plutôt sympa car pas trop surfaite.

citer
Alexis
11/11/2007 17:35
Effectivement bien sympa ! L'influence Suffocation est bien palpable...
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
10/11/2007 13:21
note: 7/10
von_yaourt a écrit : Putain, ça a l'air vraiment pas mal, on sent bien l'influence Necrophagist et il y a de très beaux slides de basse fretless. Probablement un futur achat, et je pense que je vais être tout à fait d'accord avec le chro (y compris pour les défauts).

Toi qui est à fond sur Chuck, ça devrait bien te parler. Un groupe à suivre de près !
von_yaourt citer
von_yaourt
10/11/2007 13:06
note: 7.5/10
Putain, ça a l'air vraiment pas mal, on sent bien l'influence Necrophagist et il y a de très beaux slides de basse fretless. Probablement un futur achat, et je pense que je vais être tout à fait d'accord avec le chro (y compris pour les défauts).
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
10/11/2007 12:37
note: 7/10
Ander a écrit : J'avais pas penser à Necrophagist, mais plus à Suffo', et je pense que tu as tout fait raison Thomas Johansson!

Effectivement ils citaient Suffocation parmis leurs influences mais vu que je connais très mal suffo, j'ai été plus frappé par la ressemblance avec Necrophagist.
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
10/11/2007 12:35
note: 7/10
Mitch a écrit : Très sympa ce groupe! Devil
Pour la ressemblance avec Necrophagist c'est compréhensible vu qu'il y a deux anciens membres (chanteur et batteur). Clin d'oeil


Ah ben tout s'explique alors !
Ander citer
Ander
10/11/2007 09:59
J'avais pas penser à Necrophagist, mais plus à Suffo', et je pense que tu as tout fait raison Thomas Johansson!
Mitch citer
Mitch
09/11/2007 17:56
Très sympa ce groupe! Devil
Pour la ressemblance avec Necrophagist c'est compréhensible vu qu'il y a deux anciens membres (chanteur et batteur). Clin d'oeil

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Deadborn
Death metal
2007 - Massacre Records
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs : (4)  7.75/10
Webzines : (13)  6.81/10

plus d'infos sur
Deadborn
Deadborn
Death metal - 2002 - Allemagne
  

vidéos
Pain is God
Pain is God
Deadborn

Extrait de "Stigma Eternal"
  

tracklist
01.  Pain is God
02.  Coma Timecode
03.  Malformed Magnificence
04.  Progressive Paralyze
05.  Negative Reinforcement
07.  Stigma Eternal
08.  The Crack of Doom

Durée : 30:57

line up
parution
26 Novembre 2007

Essayez aussi
Denial
Denial
Catacombs Of The Grotesque

2009 - Asphyxiate Recordings
  
Embrace Of Thorns
Embrace Of Thorns
Darkness Impenetrable

2014 - Nuclear War Now! Productions
  
Bolt Thrower
Bolt Thrower
In Battle There Is No Law

1988 - Vinyl Solution
  
Sanguisugabogg
Sanguisugabogg
Pornographic Seizures (Démo)

2019 - Maggot Stomp Records
  
Domains
Domains
Sinister Ceremonies

2014 - The Sinister Flame
  

Year of the Knife
Ultimate Aggression
Lire la chronique
Nuclear Assault
Out Of Order
Lire la chronique
Sühnopfer
Hic Regnant Borbonii Manes
Lire la chronique
Fluids
Exploitative Practices
Lire la chronique
Netherbird
Into The Vast Uncharted
Lire la chronique
Rank And Vile
Redistribution Of Flesh
Lire la chronique
FRENCH BLACK METAL : Un petit coup (et puis c'est tout)
Lire le podcast
10 MoM Challenge n°5 - Dix minutes pour parler de Death Metal
Lire le podcast
Uniform / The Body
Everything That Dies Someda...
Lire la chronique
Ossuaire
Premiers Chants
Lire la chronique
Yellow Eyes
Rare Field Ceiling
Lire la chronique
Aegrus
In Manus Satanas
Lire la chronique
Leprous
Pitfalls
Lire la chronique
Graveyard
Hold Back The Dawn
Lire la chronique
Bastard Grave
Diorama Of Human Suffering
Lire la chronique
Beorn's Hall
In His Granite Realm
Lire la chronique
Chevalier
Destiny Calls
Lire la chronique
IRON FLESH pour l'album "Forged Faith Bleeding"
Lire l'interview
Disillusion
The Liberation
Lire la chronique
Marduk
Panzer Division Marduk
Lire la chronique
Magrudergrind
Magrudergrind
Lire la chronique
Non Opus Dei
Głód
Lire la chronique
Live Report - South Trooper Fest II @Jas'Rod (Les Pennes-Mirabeau)
Lire le podcast
Bethlehem
Lebe Dich Leer
Lire la chronique
Urn
Iron Will Of Power
Lire la chronique
The Negative Bias
Narcissus Rising
Lire la chronique
Abysmal Grief
Blasphema Secta
Lire la chronique
Bastard Grave
What Lies Beyond
Lire la chronique
NONE # 1 - PATHOLOGY - Reborn to Kill
Lire le podcast
Sarcasm
Esoteric Tales Of The Unserene
Lire la chronique