chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
168 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Misery Speaks - Catalogue Of Carnage

Chronique

Misery Speaks Catalogue Of Carnage
Groupe des plus prometteurs recruté par l'écurie Alveran Records, les jeunes Allemands de Misery Speaks signent chez Drakkar Records pour leur troisième album Catalogue Of Carnage, deux ans après leur éponyme tant acclamé (qui leur a valu d'être cité dans Rock Hard, dans le top 12 des découvertes de 2006). Comme on ne change jamais une équipe qui gagne, le groupe retourne enregistrer sa galette au fameux studio Rape Of Harmonies (Heaven Shall Burn, Maroon, Burning Skies, Fall Of Serenity…) avec pour le mastering et le mixage l'unique Dan Swanö (*cri de groupie en chaleur*), ce dernier offrant en plus de çà, ses capacités de grogneur et de pianiste (*crise d'épilepsie*).

Attendez… Il y a deux mois de cela, un autre groupe teuton, Fall Of Serenity, balançait une musique dans le même style avec en plus le couple Rape Of Harmonies/Swanö ?! Effectivement, niveau son, celui de Catalogue Of Carnage ressemble trait pour trait à son homologue The Crossfire mais pour la musique le fossé se creuse. Misery Speaks gomme quasiment toutes ses marques metalcore (notamment ces moshparts trop faciles) au profit d'influences death mélodique suédoises beaucoup plus nettes. Comme Fall Of Serenity vous me direz ? Oui vous avez raison, mais cette fois le style paraît moins bâtard voire carrément death mélodique pur (la mid-tempo « Engraved In Stone »). Pas de mélodies niaises de cette époque mais un retour vers le millésime très noir du milieu des années 90, teinte collant parfaitement à l'ambiance sombre de ce Catalogue Of Carnage (les paroles ou l'artwork sont plutôt explicites). Non contents de proposer une atmosphère des plus délectables, Misery Speaks reprend les qualités de son éponyme, proposant ainsi des compositions d'une efficacité monstre et sans baisse de régime : 10 titres, 10 hits.

Rassurez-vous, pas de chronique « track-by-track » mais il est clairement difficile pour ma part de zapper quelconque titre lors d'une écoute de Catalogue Of Carnage. Chaque piste à son lot de passages tueurs : un refrain bien trouvé (« Sentiment Is Missing »), une mélodie entêtante (le combo « Lay This Burden Down »/titre éponyme), une accélération décoiffante (« The Scavenger ») ou un passage relativement bourrin bien dévastateur. Lorsqu'en plus mon dieu vivant Dan Swanö pousse ses grognements (chose de plus en rare en ces jours) sur les deux titres majeurs « Lay This Burden Down » et « Engraved In Stone » ainsi que son clavier fétiche sur la frissonnante conclusion « Fall Of Envy » (quel lead mélodique !), je ne vous raconte pas l'état de ma culotte… Le talent des musiciens à trouver le riff qu'il faut demeure impressionnant, malheureusement pour la touche personnelle ce n'est pas encore çà (At The Gates burné est ton ami). Reste que lorsqu'on écoute des titres comme « Engraved In Stone » ou « Fall Of Envy », on sent une petite étincelle pour l'évolution du prochain opus et à mon humble avis cela risque de faire monter le groupe parmi les rares têtes de liste du death mélodique.

Malgré une originalité qui fait clairement défaut à ce Catalogue Of Carnage et quelques restes metalcore pas des plus fameux, on oublie assez vite ces deux points au vu de l'efficacité impressionnante dégagée. Moins formaté que son prédécesseur, cet album annonce une suite de discographie encore plus prometteuse. Misery Speaks est un groupe à suivre de très près !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

Mitch citer
Mitch
18/01/2008 11:09
cglaume a écrit : Merde, j'avais lu de très bonnes chros: je m'attendais à une très grosse bombe. Tant pis ...

Ptet pas quand même... Mais il est bien bon, tu peux y aller (Dannyyyy). Sourire
cglaume citer
cglaume
18/01/2008 11:03
Merde, j'avais lu de très bonnes chros: je m'attendais à une très grosse bombe. Tant pis ...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Misery Speaks
Metalcore/Death mélodique
2008 - Drakkar Entertainment
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (17)  7.58/10

plus d'infos sur
Misery Speaks
Misery Speaks
Metalcore/Death mélodique - 1999 † 2009 - Allemagne
  

écoutez
tracklist
01.   The scavenger
02.   Sentiment is missing
03.   Guilty as a sin
04.   To my enemies
05.   Lay this burden down
06.   Catalogue of carnage
07.   Engraved in stone
08.   Sounds of brutality
09.   Storm of ideals
10.   Fall of envy

line up
parution
25 Janvier 2008

Essayez aussi
Stigma
Stigma
When Midnight Strikes!

2008 - Pivotal Rockordings
  
Heaven Shall Burn
Heaven Shall Burn
Of Truth & Sacrifice

2020 - Century Media Records
  
Bloodshoteye
Bloodshoteye
An Unrelenting Assault

2006 - Galy Records
  
Heaven Shall Burn
Heaven Shall Burn
Veto

2013 - Century Media Records
  
Fall Of Serenity
Fall Of Serenity
The Crossfire

2007 - Lifeforce Records
  

Terror
Pain Into Power
Lire la chronique
Sentient Horror
Rites Of Gore
Lire la chronique
Soul Blind
Third Chain (EP)
Lire la chronique
Clarent Blade
Return Into Forever
Lire la chronique
Zdań
Pakuty
Lire la chronique
Move
Freedom Dreams (EP)
Lire la chronique
Au-Dessus
Mend (EP)
Lire la chronique
Black Sabbath
Headless Cross
Lire la chronique
Remornia
Tales of the Abandoned Places
Lire la chronique
Concilivm
A Monument In Darkness
Lire la chronique
Zero Hour
Agenda 21
Lire la chronique
Demonical
Mass Destroyer
Lire la chronique
Svet
The Truth
Lire la chronique
Whitehorse
Raised Into Darkness
Lire la chronique
Gloson
The Rift
Lire la chronique
Meshuggah
Immutable
Lire la chronique
Spirit Adrift + Yob
Lire le live report
Black Sabbath
Technical Ecstasy
Lire la chronique
Seum
Blueberry Cash (EP)
Lire la chronique
Necrom
All Paths Are Left Here...
Lire la chronique
Candelabrum
Nocturnal Trance
Lire la chronique
(DOLCH)
Nacht
Lire la chronique
Helms Alee
Keep This Be the Way
Lire la chronique
Interview de DAWOHL pour l'album "Leviathan"
Lire l'interview
Misery Index
Complete Control
Lire la chronique
Dawohl
Leviathan
Lire la chronique
Nightfell
Never Comes the Storm
Lire la chronique
Funérarium
1692
Lire la chronique
Synesthésie #2 - Je vois blanc
Lire le dossier
Black Sabbath
Sabbath Bloody Sabbath
Lire la chronique