chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Dispatched - Motherwar

Chronique

Dispatched Motherwar
Formé en 1992, le groupe Dispatched évoluait dans le registre black/death mélodique de l'époque et fait partie de ces cinquantaines de groupes suédois aujourd'hui oubliés par le commun des mortels. Il faut dire que malgré son talent indéniable (repéré par maître Swanö), la bande n'arrivera jamais à percer et ça même avec un nombre incalculable de démos et d'EPs (dont un album abandonné en court de route faute de bugdet)… Dispatched décide donc de se fondre un peu plus dans le moule (avec une nouvelle line-up) en proposant un heavy/death mélodique dans la pure lignée des In Flames de l'époque (fin 90). Le MCD Promised Land (enregistré au studio Abyss) voit le jour et propulse les Suédois sur le devant de la scène. Ainsi Dispatched signe chez Music For Nations et sort en 2000 son premier album Motherwar (réédité chez Metal Mind).

Le revirement de style reste assez brutal (on retrouve seulement le chant black de l'époque et leurs mélodies bien à eux) et pourrait faire passer Dispatched pour un groupe de vendu aux compositions infâmes (« copier-coller » de troisième zone). Il n'en est heureusement rien. Allergiques aux riffs mélodiques et soli/leads indécrottables par foison, veuillez s'il-vous-plaît passez votre chemin. Car avec Motherwar les guitaristes n'y vont franchement pas avec le dos de la cuillère et cela sur tous les titres ! Très marqués par le heavy aux références de musique classique, les gaillards se la jouent orchestre philharmonique (les soli sont proprement ahurissants) sur tout l'album. Impossible de référencer tous ces passages somptueux mais l'intro reprenant « Ode A La Joie » (Beethoven) suivit du titre éponyme (le break reprenant du Mozart) devrait assurément vous laisser pantois ! Au delà de riffs calibrés pour chauffer les esgourdes dès la première note, le reste demeure très direct (rythmique porteuse et tempo rapide) épaulé d'une production massive des studios Abyss. Les quelques ralentissements (« Templar » et « Silver Waves ») sont de suite suivis d'une mélodie à vous hanter des nuits entières.

Non contents de balancer des soli à tout va, les guitaristes iront placer quelques nappes discrètes de clavier pour peaufiner des passages déjà bien orgasmiques. Le chant black lui, reste tout à fait correct malgré un manque de puissance certain qui le place en second plan, les deux guitaristes étant les maîtres du bal de ce Motherwar. Bien évidemment ils n'auront pas inventé l'eau chaude mais le niveau de technicité et la qualité des compositions (le quart d'heure de « Dispatched » ne pouvait pas mieux définir ce sentiment) sauront camoufler ce manque d'originalité. Et puis quand on place une reprise du mythique « The Final Countdown » (Europe) en plein milieu, on ne peut que saluer le bon goût de ces Suédois (même si d'autres groupes metal en feront de même, Norther notamment).

Dispatched nous livre un premier album de death mélodique direct et ultra mélodique à l'énergie plus que communicative (parfait pour se redonner la pêche après un coup de pompe). Pas franchement original (surtout en 2000), le niveau des gratteux adeptes de Mozart et Beethoven devrait vous laisser sur le cul. Malheureusement la bande toujours malchanceuse, se séparera deux ans plus tard après avoir enregistrée (au studio Fredman avec Anders Fridén) un deuxième album Terrorizer (sorti à titre posthume).

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

Mitch citer
Mitch
11/04/2008 10:10
note: 8.5/10
Effectivement dommage qu'il n'y ait que la reprise en écoute et des titres de Terrorizer (nettement moins bon je trouve), ce n'est pas très démonstratif... Mais fonce dessus si tu es adeptes de metal (supra) mélodique, tu m'en diras des nouvelles! Clin d'oeil
Ant'oïn citer
Ant'oïn
11/04/2008 07:45
Tres simpa ! En plus cette reprise circule sur le net comme une reprise de COB, au moins je creverais moins con.

En tout cas sur le myspace c'est franchement bien foutu, le clavier arrive a donner une grande profondeur malgres le cote old school, bref bonne decouverte pour moi. (ha et basse pas mal mis en avant c'est bon ca)
Mais bon de cette album y'a rien a par la reprise sur le myspace c'est dommage, Terrorizer (demo ?) depote vraiment bien !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Dispatched
Heavy/Death mélodique
2000 - Metal Mind Productions
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (2)  7.25/10
Webzines : (5)  8.23/10

plus d'infos sur
Dispatched
Dispatched
Heavy/Death mélodique - 1991 - Suède
  

tracklist
01.   Intro
02.   Motherwar
03.   To Sleep You Go
04.   She's Lost
05.   Down
06.   Templar
07.   The Final Countdown (reprise Europe)
08.   Silver Waves
09.   Dispatched

line up
Essayez aussi
Dagon
Dagon
Terraphobic

2009 - Bombworks Records
  
Scar Symmetry
Scar Symmetry
Symmetric in Design

2005 - Metal Blade Records
  
Into Eternity
Into Eternity
Dead or Dreaming

2001 - DVS Records
  
Into Eternity
Into Eternity
Buried In Oblivion

2004 - Century Media Records
  
In Arkadia
In Arkadia
Release The Shadow

2006 - Autoproduction
  

Mourning Beloveth / The Ruins Of Beverast
Don’t Walk on the Mass Grav...
Lire la chronique
Lifeless Dark
Who Will Be The Victims? (D...
Lire la chronique
Bait
Revelation Of The Pure
Lire la chronique
Mora Prokaza
By Chance
Lire la chronique
Meurtrières
Meurtrières (EP)
Lire la chronique
Irae
Lurking in the Depths
Lire la chronique
Death Courier
Necrotic Verses
Lire la chronique
Bašmu
Enshrined In Eternity
Lire la chronique
Exocrine
Maelstrom
Lire la chronique
Cryptic Shift
Visitations from Enceladus
Lire la chronique
Bezwering
Aan De Wormen Overgeleverd
Lire la chronique
Odiosior
Odiosior (EP)
Lire la chronique
Non Serviam
Le Cœur Bat
Lire la chronique
Hum
Inlet
Lire la chronique
Nexion
Seven Oracles
Lire la chronique
Mosaic
Secret Ambrosian Fire
Lire la chronique
BLACK METAL qui parle de virus !
Lire le podcast
Gloom
Rider of the Last Light
Lire la chronique
Witchcraft
Legend
Lire la chronique
Front
Antichrist Militia (EP)
Lire la chronique
Pearl Jam
Binaural
Lire la chronique
Buköwski
Grind on the Rocks
Lire la chronique
Le sondage des années 2010
Votre top 10 ! Difficile he...
Voir le sondage
Vspolokh
Помре
Lire la chronique
Zemial
Nykta
Lire la chronique
Meth Leppard
Woke
Lire la chronique
Runemagick / Chthonic Deity
Chthonicmagick (Split 12")
Lire la chronique
Azziard
Liber Secondus - Exégèse
Lire la chronique
Cathedral
The Last Spire
Lire la chronique
Carach Angren
Franckensteina Strataemontanus
Lire la chronique