chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Septicflesh - Communion

Chronique

Septicflesh Communion
Cet album s'est fait attendre (ma chronique aussi d'ailleurs). Institué meilleure nouvelle de la fin d'année 2007, la reformation des Grecques de Septicflesh (à prononcer sans espace désormais) va faire parler d'elle. Déjà parce que c'est un groupe d'un talent fou, qui nous as habitué à des albums magistraux et évoluant dans des sphères plus aventureuses que d'ordinaires péripéties Death Metallesques; mais aussi parce que « Communion » est la synthèse de toute un pan de la discographie de nos talentueux Grecques ; et ça c'est bon.

On rappellera aux derniers de la classe, qui découvriraient en 2008 l'existence d'un tel groupe, que Septic Flesh a derrière lui une discographie longue et variée, profondément ancrée dans le Death Metal mais avec des influences néo-classiques et un sens de la mélodie qui lui est propre. Sur le papier (ou sur l'écran c'est selon), ce mélange détonnant classique / death métal peut surprendre, même si Therion l'a déjà popularisé dans un registre cependant plus accessible car plus heavy . Septic Flesh est autrement plus couillu que Therion, et malgré tout arrive à aligner des orchestrations symphoniques aux cotés des habituels blasts-beats et riffs rougeoyants. Il suffit d'écouter « Lovecraft's Death », « Communion », « We The Gods » ou bien « Persepolis » pour s'en convaincre : volupté d'un arrangement classique et blast beat n'avaient jamais aussi bon ménage jusqu'alors.

Les néophytes seront sans doute conquis, les connaisseurs pour leur part apprécieront cette continuité stylistique qu'avait initié « Sumerian Daemons » ; mélodie, puissance et agressivité dans un même cocktail détonnant. Par rapport à son prédécesseur, cette « Communion » a pour elle d'être plus concise, ne s'étalant que sur 9 titres et 38 minutes là ou les 13 titres de « Sumerian Daemons » faisaient un peu remplissage par moment. Par contre on regrette de ce fait la faible durée de cet album, comme si le groupe avait voulu confirmer sa reformation dans la précipitation par cet album. Trop court, trop long, je suis un éternel insatisfait on dirait… ce qui est certain c'est qu'ici les 9 titres nous font en demander davantage, car rien, mais alors rien n'est à jeter !

Vous voulez du mélodique ? Venez dans les vertes contrées égyptiennes et visiter le temple d' « Anubis » en compagnie de « Narcissus », le tout au clair de lune, « Sunlight, Moonlight » autrement dit. Porté par quelques apparitions du chant clair de Sotiris, ces trois titres rappellent le talent mélodique des Grecques, d'une façon plus construite qu'un « Infernal Sun » certes accrocheur mais trop simple de composition pour son propre bien (un titre issue de « Sumerian Daemons » pour ceux qui ne suivent pas). On n'oubliera pas de citer « Persepolis » (décidement, ce champ lexical mythologique leur colle au corps, et tant mieux !) qui troque les mélodies de guitare au profit d'orchestrations classiques paresseuses et oppressantes à souhait.
Vous reprendrez du blast ? Servez vous une double ration avec « Communion », « We The Gods » (et ce démarrage à la rythmique implacable, sans pitié, sans espoir de rémission…grandiose), ou bien encore « Lovecraft's Death ».
Je me suis gardé de coté « Babel's Gate », un petit coup de cœur de 2 minutes et 58 précises minutes, à la structure complètement éclaté et donc forcément surprenante car remplie de breaks étonnants, aussi bien mélodiques que rythmiques, qui feront à n'en pas douter le plaisir des mélomanes avides de sortir du carcan « couplet / refrain / solo ».

Il est temps de poster un avis définitif sur « Communion » : je suis bien embeté car si ma chronique trahit sans doute mon enthousiasme, je reste clairement sur ma faim quand à la courte durée de l'album (38 minutes c'est court pour du Septic Flesh). Mais ne vaut-il mieux pas 9 titres excellents que 13 moyens ? Je vous laisse juger, de mon coté je hisse cet album dans mes futurs coups de cœur 2008, déjà parce que je suis fan et aussi parce que c'est tout simplement un putain d'album indispensable. A vous les studios.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

13 COMMENTAIRE(S)

fishalone citer
fishalone
23/05/2018 18:38
note: 10/10
C'est le premier album que j'ai acheté de ce groupe : j'en suis tombé littéralement amoureux. c'est le genre d'ambiance, de musique et de voix que je cherchai.

Je n'ai jamais été déçu par la suite (j'ai acheté la plupart des album sans les avoir écouté avant) a part Titan et Revolution DNA (qui est a part quand même dans leur disco). N'ayant pas bcp écouté Codex Omega, je ne me prononcerai pas.
cglaume citer
cglaume
01/07/2010 12:45
note: 8.5/10
Globalement d'accord avec la chro. Moi qui avait lâché le groupe après "Ophidian Wheel" ("Quoi ? Du chant féminin et des orchestrations ? Quelle horreur !!"... J'étais con à l'époque !) Le mélange gros blasts et orchestre symphonique est tout simplement parfait. Mentions spéciales à "Lovecraft's Death" et surout "Communion" !

Par contre je suis moins fan du côté scandinavo-gothique qu'on retrouve sur "Narcissus" et "Sunlight / Moonlight", où l'on va jusqu'à penser à Edge of Sanity ou au vieux Moonspell ... ! Le résultat est objectivement pas mal, mais à côté de la démesure orchestralo-pan dans ta gueule, ça fait un peu mou et niais.

M'enfin je reste globalement emballé par l'album.
lkea citer
lkea
11/10/2009 11:35
note: 8.5/10
Album énorme et ce surtout grâce aux passages néoclassiques VRAIMENT bien composés (ce qui est assez rare dans le Métal). Mais le reste est aussi très bon. Des guitares moins rythmiques auraient été la bienvenue car quand elles se lâchent quel plaisir !

Et décidemment, quand le Death est couplé à une ambiance Black Metal, ça donne de grands albums ! Headbang
citer
phil
19/05/2009 13:37
un des moins bon album de septic, ça vaut quand même 9/10, c'est dire la valeur du groupe…
NightSoul citer
NightSoul
15/05/2008 06:23
note: 9.5/10
Digipack magnifique!
bizarrement quand j'écoute "Sunlight Moonlight" je repense au bouquin de Lovecraft" Les montagnes hallucinées"...Je me mets à la place des scientifiques explorant les ruines en Antarctique et ce qu'ils pu ressentr durant leur exploration, bref je m'égare ^_^'
n'empêche cet album est un bel hommage à l'oeuvre de Lovecraft et au SF du même genre s'il en est, il n' y a qu'à lire les notes du booklet pour faire le rapprochement
si l'oeuvre de Lovecraft devait avoir une B.O ce serait cet album
après bon nombre d'écoute cet album garde sa splendeur et la qualité CD met en valleur la production qu'on pourrait êtrequalifié de "Pan! dans ta gueule" ou comme dise les américains "straight in the face"
voilà, un chef-d'oeuvre du death metal pour ma part
tiens du coup je vais me lire "Le cauchemar d'Innsmouth"Sourire
PierreXIV citer
PierreXIV
22/04/2008 14:56
note: 10/10
Je suis assez supris de voir cet album autant critiqué. Je le trouve assez proche de la perfection, il manque juste un titre bien fleuve de 10-15 minutes. Et vu le talent de composition du groupe, çà aurait pu avoir de la gueule.

Les compos sont magnifiques, avec une utilisation de l'orchestre vachement intelligente, et surtout très bien écrite (Putain "Persepolis" !). L'album est assez cohérent entre les moments mélodiques et ceux où çà balance la purée ("Babel's Gate", "Communion"Clin d'oeil.

Mais mon gros coup de coeur va bien sur à l'orchestre, superbement enregistré (c'est pas toujours evident) et tout aussi bien mixé (l'intro de "Persepolis", "Lovecraft's Death" "Annubis"Clin d'oeil.

Actuellement le meilleur album de l'année pour moi.

*rha, Persepolis*
Chri$ citer
Chri$
18/04/2008 18:27
note: 9/10
très honnetement je le trouve en tout points supérieur à "Sumerian Daemons", plus concis et vraiment j'insiste je trouve les compos excellentes et accrocheuses, tant pis si je suis le seul! (bon je crois que Nightsoul partage mon avis Moqueur)

@ Ander: toi tu devrais vraiment en écouter quelques autres, tu passes à coté de quelque chose avec ce groupe je t'assure... prends "Revolution DNA " (+ mélodique encore et + "propre"Clin d'oeil ou "Sumerian Daemons" ; les précédents seront sans doute trop hermetiques pour toi pour démarrer, malgré leur génie intrinsèque!
Ark Age citer
Ark Age
16/04/2008 22:05
note: 8/10
J'ai découvert grâce à cet album, et je trouve ça plutot bien.
Les titres sont super variés, surtout les 3 premiers qui partent dans 3 directions totalement différentes.
L'orchestre accompagne parfaitement les compos, il n'est pas là juste pour faire joli et combler les faiblesses des compos: un mélange parfait.
orion citer
orion
16/04/2008 19:30
Ant'oïn a écrit : Heu...je trouve le rapport avec Therion vraiment pas justifie, ce n'est pas du tout le meme registre.

Perso, ce rapport m'a sauté aux yeux dès la première écoute d'Annubis. le refrain aurait pu sans problème prétendre figurer sur un album de Therion.
L'utilisation de l'orchestre avec ses changements de rythme m'a même fait penser à du Elend.

Sinon pour le moment, je suis mitigé. Il y a de bonnes idées mais j'ai du mal à accrocher comme j'ai accroché à Summerian Daemons.
Je vais perséverer ça pour pouvoir donner un avis définitif.
Ander citer
Ander
16/04/2008 09:54
Le seul album de Septicflesh que j'ai écouté.

C'est pas mal, j'ai pas l'habitude d'écouter des groupes accompagnés d'orchestre (mis à part un live de Metallica), très bon pas transcendé non plus, un peu en dent de scie, j'aime beaucoup Annubis et son chant clair et le reste un peu moins, j'ai plus l'impression d'écouter du black que du death...
Ant'oïn citer
Ant'oïn
16/04/2008 06:16
Heu...je trouve le rapport avec Therion vraiment pas justifie, ce n'est pas du tout le meme registre.

Enfin comme d'habitude avec ce genre de groupe c'est le cote Rythmique avec des orchestrations derriere qui me saoul car c'est toujours pareil. On prend sa premiere corde de guitare on fait des accords quelque double croche et on fou des violons derriere...
Ca me fait penser au dernier Dimmu Borgir mais en Death...
NightSoul citer
NightSoul
16/04/2008 03:16
note: 9.5/10
parfait !énorme! cultissime!
meilleur album de 2008 à priori pour ma part
à noter que le solo sur Babel's Gate est du guitariste de Nightrage Marios Illipoulos et c'est magnifique ^^
d'ailleurs le batteur Fotis bernado à joué dans Nightrage sur Descent Into chaos, quel monstre ce mec!!! la rytmique de Sangreal est énorme et sa prestation sur Babel's gate est géniallisime^^
Les leads de guitare sur Sunlight Moonlight sont des bijoux!!
c'est facile, rien n'est à jeter^^
en attente de mon édition digi pour appronfondir les écoutes

rendez vous le 1er mai pour les voir à paris avec Vader et un autre groupe ultra bon (et grec^^) Inactive Messiah (nouvel album le 28 avril)!!!
juste pour info Septicflesh est annoncé comme guest ça veut dire que vaut mieux attendre le Hellfest non? parce que si c'est pour les voir jouer 45 min je préfère économiser ma thune...
Mitch citer
Mitch
15/04/2008 21:43
Une déception perso. J'attends de le réécouter encore (d'autres sorties plus intéressantes) avant de pouvoir donner un jugement définitif... Confus

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Septicflesh
Death Metal Neo Classique
2008 - Season Of Mist
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (44)  8.8/10
Webzines : (23)  8.27/10

plus d'infos sur
Septicflesh
Septicflesh
Death Metal Orchestral - 1990 - Grèce
  

écoutez
tracklist
01.   Lovecraft's Death
02.   Annubis
03.   Communion
04.   Babel's Gate
05.   We the Gods
06.   Sunlight Moonlight
07.   Persepolis
08.   Sangreal
09.   Narcissus

line up
parution
14 Mars 2008

voir aussi
Septicflesh
Septicflesh
Titan

2014 - Season Of Mist
  
Septicflesh
Septicflesh
Ophidian Wheel

1997 - Holy Records
  
Septicflesh
Septicflesh
Sumerian Daemons

2003 - Hammerheart Records
  
Septicflesh
Septicflesh
Codex Omega

2017 - Season Of Mist
  
Septicflesh
Septicflesh
A Fallen Temple

1998 - Holy Records
  

Essayez aussi
Liva
Liva
Requiem

2002 - Stoke Records
  

Crowbar
Odd Fellows Rest
Lire la chronique
Dawn of Nil
Culminating Ruins
Lire la chronique
Sombre Héritage
Alpha Ursae Minoris
Lire la chronique
Candiria
Surrealistic Madness
Lire la chronique
Devouring Void
Septic Fluid Dripping From ...
Lire la chronique
Vaal
Visioen Van Het Verborgen Land
Lire la chronique
Mourning Beloveth / The Ruins Of Beverast
Don’t Walk on the Mass Grav...
Lire la chronique
Lifeless Dark
Who Will Be The Victims? (D...
Lire la chronique
Bait
Revelation Of The Pure
Lire la chronique
Mora Prokaza
By Chance
Lire la chronique
Meurtrières
Meurtrières (EP)
Lire la chronique
Irae
Lurking in the Depths
Lire la chronique
Death Courier
Necrotic Verses
Lire la chronique
Bašmu
Enshrined In Eternity
Lire la chronique
Exocrine
Maelstrom
Lire la chronique
Cryptic Shift
Visitations from Enceladus
Lire la chronique
Bezwering
Aan De Wormen Overgeleverd
Lire la chronique
Odiosior
Odiosior (EP)
Lire la chronique
Non Serviam
Le Cœur Bat
Lire la chronique
Hum
Inlet
Lire la chronique
Nexion
Seven Oracles
Lire la chronique
Mosaic
Secret Ambrosian Fire
Lire la chronique
BLACK METAL qui parle de virus !
Lire le podcast
Gloom
Rider of the Last Light
Lire la chronique
Witchcraft
Legend
Lire la chronique
Front
Antichrist Militia (EP)
Lire la chronique
Pearl Jam
Binaural
Lire la chronique
Buköwski
Grind on the Rocks
Lire la chronique
Le sondage des années 2010
Votre top 10 ! Difficile he...
Voir le sondage
Vspolokh
Помре
Lire la chronique