chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Leviathan - Massive Conspiracy Against All Life

Chronique

Leviathan Massive Conspiracy Against All Life
Difficile de s'y retrouver dans la discographie du groupe où ep, démos, split en tous genres et full lenght s'enfilent, difficile de faire le tri, difficile de savoir si cet album est le 10ème ou le 15ème. Finalement il ne s'agit que du troisième effort longue durée de cet obscure one man band qui s'active noblement depuis une décennie au fond d'un underground méphitique qui lui sied bien.

Troisième album donc et toujours cette musique fumeuse, ce Black Metal nébuleux au feeling énorme. « Massive Concpiracy Against All Life » évolue dans un son épais, il se débat dans sa substance aqueuse pour faire exister ses mélodies au fond de reverb' caverneuses, ses arrangements fantomatiques qui s'élèvent comme des ombres au dessus de la matière sonore et cette voix déshumanisée, saturée, qui se pose âcrement sur un amas de riffs maladifs. Leviathan ne fait décidemment pas dans la joie de vivre, l'atmosphère est chargée de rancœur, de désenchantement et de résignation froide. Au-delà de la haine, c'est une réelle tristesse qui déborde de cet album colossal. Les longues plages ambiant développent ce sentiment et nous isolent au fond d'un gouffre où seul nous attend une introspection douloureuse.

Wrest aime Blut Aus Nord, ses guitares torturées et quelques mesures biscornues sont là pour en témoigner. Wrest aime Deathspell Omega, ses breaks post-bizarres-émo flippants avec basse ronflante et posée sont là pour en témoigner. Wrest aime Godflesh aussi et un tas d'autres trucs n'ayant que très peu de choses avec voir avec le Black Metal, autant d'influences qui viennent enrichir sa musique sans qu'il soit possible de crier au plagiat, loin de là. Tout est parfaitement assimilé, intégré au son du projet à l'identité déjà bien affirmée.

Leviathan joue sur plusieurs terrains et nous ballade dans des bourrasques de 6 cordes crades et rampantes, des patterns d'arpèges instables, des mesures fidèlement dédiée à un Black Metal d'un autre temps et d'autres plus apaisantes au charme effrayant. Impossible de s'ennuyer malgré les 69 minutes de cet album riche aux multiples rebondissements. Aucun morceau n'est linéaire, aucun ne se termine comme il a commencé, la musique évolue au fil des mesures, l'ambiance suit et l'auditeur se fait happer par cette cavité lugubre.

Côté son, l'album se pare d'un habit de ténèbres rèche, rustique et naturel ou chaque instrument existe de manière brute, loin des prods Hollywoodienne d'un Dimmu Borgir. Exit le plastique, le trigg, la surcompression. On enregistre comme on joue, comme on ressent, on enregistre rugueux, sans artifices, et ça sonne !! Peu importe l'approximation, peu importe si ça bave, tout est juste et à sa place, rien n'aurait pu, ou dû, être différent. Le Black Metal n'est-il pas moche par essence ?

« Massive Conspiracy Against All Life » est un album de Black Metal étrange et singulier, une œuvre importante, imposante, qui surprend et ne se laisse pas apprivoiser après deux écoutes distraites. L'auditeur doit faire l'effort de se plonger dans cet amas d'ambiances, d'accepter ce voyage de désespoir en terres variées et différentes mais toujours extrêmement sombre d'une manière ou d'une autre. Espérons simplement que la dernière pièce de cet opus, «Noisome Ash Crown » et ses 18 minutes magnifiques pouvant résumer à elles seules tout l'album tant la progression de la compo est en tout points exemplaire, ne seront pas les ultimes notes composées par Wrest pour Leviathan.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

9 COMMENTAIRE(S)

Krow citer
Krow
24/12/2008 18:56
"Wrest aime Deathspell Omega, ses breaks post-bizarres-émo flippants avec basse ronflante et posée sont là pour en témoigner."

Je te demande juste d'enlever le préfixe "émo" stp!

Sinon, chouette chronique, pour un album que je n'ai pas écouté depuis son achat.
lkea citer
lkea
14/12/2008 18:36
note: 9/10
Réécoutes le final de Merging et cliques sur ce lien :

http://fr.youtube.com/watch?v=JAwo7DPUFUM
Häxan citer
Häxan
14/12/2008 16:14
note: 9/10
Effectivement je n'ai pas relevé ce détail tout simplement parce que je n'ai pas entendu la B.O de Blade Runner (apparement c'est de ça dont il s'agit) depuis au moins 10 ans, je n'ai donc aucune idée de l'endroit où la plagiat a eu lieu ! :-)
lkea citer
lkea
14/12/2008 15:58
note: 9/10
Caacrinolas a écrit : Ikea a écrit : Juste pour dire que tu dois être le seul chroniqueur à ne pas avoir parlé du plagiat sur Merging With Sword... Moqueur

sinon il faut écouter cet album, encore une fois.

Blade Runner??? Mr Green


Exact Sourire

Perso ça me dérange pas du tout, ce passage est énorme !
Caacrinolas citer
Caacrinolas
14/12/2008 15:55
Ikea a écrit : Juste pour dire que tu dois être le seul chroniqueur à ne pas avoir parlé du plagiat sur Merging With Sword... Moqueur

sinon il faut écouter cet album, encore une fois.

Blade Runner??? Mr Green


Sinon assurément l'un des meilleurs albums de l'année dans le style.
Worthless citer
Worthless
14/12/2008 15:08
De même qu'Ikea, un des albums de l'année.
lkea citer
lkea
14/12/2008 14:32
note: 9/10
Juste pour dire que tu dois être le seul chroniqueur à ne pas avoir parlé du plagiat sur Merging With Sword... Moqueur

sinon il faut écouter cet album, encore une fois.
NightSoul citer
NightSoul
14/12/2008 13:27
faut que j'y jette une oreille!!
lkea citer
lkea
14/12/2008 09:44
note: 9/10
ENFIN !

J'avoue que j'attendais pas cette chronique sur ce site mais ça fait plaisir de la voir (et je vais pouvoir mettre cet album dans mon bilan)

Tout pareil que la chronique sinon, un disque majeur de 2008

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Leviathan
Black Metal
2008 - Moribund Records
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (18)  8.86/10
Webzines : (15)  8.08/10

plus d'infos sur
Leviathan
Leviathan
Black Metal - 1998 - Etats-Unis
  

tracklist
01.  Vesture Dipped in the Blood of Morning
02.  Merging With Sword, Onto Them
03.  Made as the Stale Wine of Wrath
04.  VI-XI-VI
05.  Receive the World
06.  Vulgar Asceticism
07.  Noisome Ash Crown

line up
  • Wrest / Chant, Instruments

parution
14 Avril 2008

voir aussi
Leviathan
Leviathan
Scar Sighted

2015 - Profound Lore Records
  
Leviathan
Leviathan
True Traitor, True Whore

2011 - Profound Lore Records
  

Essayez aussi
Insane Vesper
Insane Vesper
Layil

2016 - Art Of Propaganda
  
Omnizide
Omnizide
NekroRegime

2016 - Carnal Records
  
Dodsferd
Dodsferd
Diseased Remnants of a Dying World

2018 - Transcending Obscurity
  
Runespell
Runespell
Unhallowed Blood Oath

2017 - Iron Bonehead Productions
  
Tsjuder
Tsjuder
Antiliv

2015 - Season Of Mist
  

Goath
III : Shaped By The Unlight
Lire la chronique
Universally Estranged
Reared Up In Spectral Preda...
Lire la chronique
La Voûte #6 - Musique folklorique traditionelle
Lire le podcast
Åskog
Varþnaþer
Lire la chronique
Zemial
The Repairer of Reputations...
Lire la chronique
Purification
Perfect Doctrine
Lire la chronique
Doom Snake Cult
Love Sorrow Doom
Lire la chronique
While Heaven Wept
Vast Oceans Lachrymose
Lire la chronique
Azarath
Saint Desecration
Lire la chronique
Armagedda
Svindeldjup Ättestup
Lire la chronique
Interview NERVOUS DECAY pour la sortie de l'album éponyme
Lire l'interview
Anatomia
Corporeal Torment
Lire la chronique
The Funeral Orchestra
Negative Evocation Rites
Lire la chronique
Nervous Decay
Nervous Decay
Lire la chronique
Forsmán
Dönsum í Logans Ljóma (EP)
Lire la chronique
Empyrium
Über den Sternen
Lire la chronique
Nattverd
Vandring
Lire la chronique
Wheel
Preserved In Time
Lire la chronique
Foscor
Els Sepulcres Blancs
Lire la chronique
Agent Steel
No Other Godz Before Me
Lire la chronique
Metallica
No Life 'til Leather (Démo)
Lire la chronique
Seth
La Morsure du Christ
Lire la chronique
Pharmacist / Oozing
Forbidden Exhumation / Than...
Lire la chronique
Vipère
Sombre marche (Démo)
Lire la chronique
Sacramental Blood
Ternion Demonarchy
Lire la chronique
Wesenwille
II: A Material God
Lire la chronique
Obsessions maladives
Lire l'interview
Vitrail
Les pages oubliées
Lire la chronique
Chevalier
Life And Death (EP)
Lire la chronique
Abjection
Malignant Deviation (EP)
Lire la chronique