chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
156 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Opeth - Lamentations

Chronique

Opeth Lamentations (DVD)
Introduction

Opeth est devenu un de ces groupes qu'on ne présente plus aujourd'hui tellement l'évocation même de son nom provoque des "Aaaaahhhh.....", des "Ooooohhhh...... ou des soupirs rêveurs en disant longs sur les moments magiques passés à écouter un de leurs albums. Et fort de son récent succès, Opeth n'a pas pu résister à l'euphorie de ces dernières années : le DVD musical en nous proposant cette galette intitulée "Lamentations".


Partie I : Du contenu uniquement

Parlons simple et efficace : que trouve-t-on dans ce DVD ? Deux choses.
Tout d'abord, Opeth nous propose un concert enregistré en 2003 au Shepherd's Bush Empire, une immense salle ressemblant à un opéra, devant un public en délire (avec même des filles). Ce concert fait parti de la tournée promotionnelle de leur dernier album en date, "Damnation" (un CD semi-acoustique pour ceux qui ne seraient pas au courant, donc plutôt calme), ce qui donne un concert assez particulier, comprenant deux parties bien distinctes : une première partie semi-acoustique reprenant l'intégralité de l'album "Damnation" (dans l'ordre) ainsi que la chanson "Harvest" extraite de l'album "Blackwater Park" (soit 9 morceaux) et une seconde partie électrique composée de morceaux tirés de leurs albums "Blackwater Park" et "Deliverance" (5 morceaux en tout). Les deux parties ont une durée quasi-équivalente, d'une heure chacune environ pour un concert qui dure environ deux heures. La qualité de la prestation est des plus remarquable, simple et propre, avec un Mikael décidément en forme qui s'amuse avec le public (quel taquin ce Mikael) dans une ambiance bon enfant.
Tout ceci a été filmé à l'aide d'une demi-douzaine de caméras offrant une multitude de plans plutôt bien réussis et servi par une qualité d'image de très bonne facture. Pour ceux qui ont du matos, vous pourrez vivre le concert comme si vous y étiez grâce aux pistes sonores DTS et Dolby 5.1. Et pour les pauvres (comme moi), Opeth y a généreusement inclus une version Stéréo.

La seconde partie du DVD est un documentaire sur l'enregistrement de "Deliverance" et "Damnation" qui ont été conçus ensemble. Pour vraiment profiter de ce documentaire, la compétence "comprendre l'anglais" sera de rigueur car aucun sous-titre n'est proposé. Ce serait quand même dommage de passer à côté car on y apprend des choses vraiment intéressantes sur leur façon de concevoir et d'enregistrer un album, les difficultés qu'ils ont rencontré pour accoucher de leurs deux petits derniers, mais également sur la vie sexuelle des membres du groupes (non je déconne là :) C'était pour voir si vous suiviez).

Le menu est plutôt bien fait, reprenant l'artwork effectué par Travis Smith sur "Deliverance" et "Damnation" pour l'image, et des passages de "Damnation" pour le son.


Partie II : De l'avis du chroniqueur

Je ne vais sûrement pas me faire des amis, mais pour tout vous dire, j'ai été un peu déçu par ce DVD. Je trouve que la playlist est vraiment mal choisie et ne représente en rien la carrière d'Opeth (qui compte tout même 7 albums), ce qu'on aurait pu attendre d'un premier DVD. Pour des raisons de sous-sous et de droits je pense, seuls leurs trois derniers albums sont représentés ("Blackwater Park", "Deliverance" et "Damnation"). Du coup, on passe à côté d'excellents morceaux comme "Advent", "White Cluster", "The Moor", j'en passe et des meilleurs. Et le public aura beau hurler "Demon Of The Fall" en fin de concert, ce sera finalement "A Fair Judgement" qui concluera la soirée. Dommage... De plus, je trouve que l'idée de jouer "Damnation" en entier n'est pas très bonne car sa qualité, certes correcte, est contestable par rapport aux autres albums : des morceaux comme "Benighted", "Patterns In The Ivy II", "Face Of Melinda" ou "Still Day Beneath The Sun" auraient été les bienvenus pour varier un peu ce premier set (Aaaahhh... cette histoire de sous). D'où un concert qui se révèle un peu mou et ennuyeux parfois (surtout quand on sait ce qu'est un vrai concert d'Opeth. Ceux qui ont déjà vécu ça me comprennent).
Par contre, techniquement, rien n'est à reprocher à cette galette, que ce soit au niveau du son, de l'image et du package. Ce DVD a été conçu dans les règles de l'art comme savent si bien le faire nos petits suédois préférés.


Conclusion

Je suis un grand adorateur d'Opeth, de l'excellent premier album "Orchid" au sublissime "Blackwater Park" (j'ai moins accroché avec les deux derniers), mais j'ai comme une petite amertume concernant ce DVD, une sensation bizarre qui me dit qu'il aurait pu être tellement meilleur car tous les ingrédients étaient réunis. Cependant, je pense que pour ceux qui ont découvert Opeth avec "Deliverance" et "Damnation", ce DVD vaut vraiment le coup, vu les moyens mis en oeuvre et la qualité de la prestation. Après c'est à vous de voir...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

crowdead citer
crowdead
03/05/2005 14:21
a bin merde, va falloir que je le matte dans ce cas :-))
Krow citer
Krow
02/05/2005 18:59
Jotun a écrit : par contre le début est a regarder avec sa copine en s'amusant un peu Sourire

T'y as pensé toi aussi ? xD
Jotun citer
Jotun
02/05/2005 17:56
excellent dvd pour ma part!
on ressent bien les différentes eémotions dans la voix du chanteur qui passe de l'état d'ange de la tristesse à démon de la colère en un instant et sans bavure en assurant ses parties de grattes!

par contre le début est a regarder avec sa copine en s'amusant un peu Sourire
Chri$ citer
Chri$
13/04/2004
Opeth c grand c beau, mais d'accord avec la kro, le fait d'avoir l'intégralité de Damnation au début casse un peu le rythme, c beau mais....c un peu mou, surtout qd c enchainé avec un répertoire plus heavy derrière...

mention très bien pr les angles de caméras, magnifiquement gérés pr essayer de perçer les secrets des zicos et baver dvt leur technique...

à noter que Demon of the Fall a été joué pr conclure le concert, de meme que quelques autres chansons mais bon effectivement pr des raisons contractuelles elles n'apparaissent pas sur le DVD...enfin il reste les pirates pr se passer les vieux morceaux en boucle Sourire

au final un excellent DVD, qui malgré ces quelques défauts mineurs reste un indispensable pr tout métalleux qui se respecte!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Opeth
(death) metal progressif
2003 - Music For Nations
notes
Chroniqueur : 3.5/5
Lecteurs : (13)  4.19/5
Webzines : (15)  4.3/5

plus d'infos sur
Opeth
Opeth
Metal progressif - 1990 - Suède
  

tracklist
Set acoustique :

01.   Windowpane
02.   In My Time Of Need
03.   Death Whispered A Lullaby
04.   Closure
05.   Hope Leaves
06.   To Rid The Disease
07.   Ending Credits
08.   Harvest
09.   Weakness

Set électrique :

10.   Master's Apprentices
11.   The Drapery Falls
12.   Deliverance
13.   The Leper Affinity
14.   A Fair Judgement

line up
voir aussi
Opeth
Opeth
The Roundhouse Tapes (DVD)

2008 - Peaceville Records
  
Opeth
Opeth
Watershed

2008 - Roadrunner Records
  
Opeth
Opeth
My Arms, Your Hearse

1998 - Candlelight Records
  
Opeth
Opeth
Blackwater Park

2001 - Music For Nations
  
Opeth
Opeth
Sorceress

2016 - Nuclear Blast Records
  

Essayez aussi
Edge Of Sanity
Edge Of Sanity
Crimson

1996 - Black Mark Productions
  
Embryonic Devourment
Embryonic Devourment
Vivid Interpretations Of The Void

2010 - Deepsend Records
  
Mar de Grises
Mar de Grises
The Tatterdemalion Express

2004 - Firebox Records
  
Crypt Of Kerberos
Crypt Of Kerberos
World Of Myths

1993 - Adipocere Records
  
Supuration/S.U.P.
Supuration/S.U.P.
Angelus

2002 - Holy Records
  

Kosmokrator
Through Ruin... Behold
Lire la chronique
Bölzer
Lese Majesty (EP)
Lire la chronique
Tan Kozh
Lignages oubliés
Lire la chronique
Ars Moriendi
La solitude du pieux scélér...
Lire la chronique
Mutilated
In Memoriam (Compil.)
Lire la chronique
Silure
Route De Troche (Démo)
Lire la chronique
Dreamlord
Disciples of War
Lire la chronique
Grief
Torso
Lire la chronique
Havohej
Table of Uncreation
Lire la chronique
Avslut
Tyranni
Lire la chronique
Traveler
Traveler
Lire la chronique
A.A. Williams + Brutus + Cult of Luna
Lire le live report
Verse
Aggression
Lire la chronique
Suppression
Repugnant Remains (EP)
Lire la chronique
Mur
Brutalism
Lire la chronique
Nightbearer
Tales Of Sorcery And Death
Lire la chronique
Diocletian
Amongst The Flames Of A Bvr...
Lire la chronique
Profanatica
Rotting Incarnation of God
Lire la chronique
Sentient Horror
Morbid Realms
Lire la chronique
Botanist à l'occasion de la sortie de Ecosystem
Lire l'interview
NONE #2 - RAVENSIRE - A Stone Engraved in Red
Lire le podcast
In The Woods...
Cease The Day
Lire la chronique
Pa Vesh En
Pyrefication
Lire la chronique
Stormwarrior
Norsemen
Lire la chronique
Desekryptor
Chasm Of Rot (Compil.)
Lire la chronique
Gone In April
Shards of Light
Lire la chronique
Opeth
In Cauda Venenum
Lire la chronique
Black Cilice
Transfixion of Spirits
Lire la chronique
Fields of the Nephilim
The Nephilim
Lire la chronique
Sepolcro
Amorphous Mass (EP)
Lire la chronique